Comment être bien concentré pour prier ?

Publié le par monSeigneur et monDieu

Comment être bien concentré pour prier ?

Entre prier avec des distractions, et ne pas prier du tout, n'hésitez pas !

Comment être bien concentré pour prier ?

Telle est la question posée par l'un de nous.

Son interrogation nous assaile presque tous aussi il apparaît nécessaire de lui accorder une importance en deçà de la simple réponse à un commentaire et chacun de nous est convié, s'il en éprouve le besoin, à partager son point de vue. 


Entre prier avec des distractions, et ne pas prier du tout, n'hésitez pas !

Désolé, j'ai commencé ma réponse depuis ce matin, mais me suis arrêté à plusieurs reprises ...
Il faut dire qu'aujourd'hui n'est pas pour moi un jour comme les autres. 
C'est le jour anniversaire de la naissance terrestre de ma fille qui s'en est allée rejoindre le Père le 17 Décembre 2014. Là je reviens de son lieu d'habitation en compagnie de mon fils, nous avons été mettre un peu d'ordre sur sa tombe et surtout un Crucifix et une statue de la Gospa que j'ai ramené de mon, pélé à Medj. Maintenant je sais que son corps est sous bonne garde, son âme ayant déjà trouvé une quiétude autre que ce que nous préconisons, à tort, comme excellente sur notre bonne vieille Terre. 

Pour en revenir à la question posée, je donne mon avis qui n'a rien d'une recette. 

La prière étant une forme de relation interpersonnelle entre l'individu et son Créateur, aussi suivant le degré de notre connaissance du Seigneur et de notre abandon à Lui, notre façon de prier sera différente.

Constituant cette remise et cet abandon, un affranchissement et une renaissance, la prière que beaucoup considèrent comme une servitude, et qui est, en vérité, le sacre de notre liberté, fait de notre vie un don et nous établit dans une relation filiale avec notre Créateur

 
Il en est de même en matière de relation entre deux personnes, le camarade, l'ami, et le partenaire amoureux d'une même personne, entretiennent chacun un type de relation différente avec elle. Il est même possible, qu'il y ai eu évolution de la relation ayant permis à une même personne d'être passée au trois types relationnels. Et les distractions qu'elle a à chacun des stades ne sont ni du même ordre, ni de même incidence. Quelle que soit le type de relation que l'on ait avec une personne, lors d'une conversation, il nous arrive des petits moments de zapping ...
Donc les distractions font presque partie de l'expérience même de la prière.
Je m'explique.  
Nous naissons avec le péché originel en nous, aussi dès le début notre chair est rétive. Prier c'est tendre à l'union avec Dieu. Notre âme y aspire, mais notre chair indocile se cabre. En effet, elle tend plus à satisfaire ses désirs, qui le plus souvent sont contraires à l'inspiration divine, aussi  va t'elle combattre notre inclination céleste et utiliser toutes sortes de stratèges pour nous en dissuader ...
Il m'arrive parfois de demander au Seigneur de faire descendre en moi Sa paix quand quelque choses de perturbant m'assaille et que mon esprit se focalise trop dessus.
Et souvent, quoi qu'il m'arrive cependant parfois d'oublier, je fais des prières de protection avant de prier. Notamment pour éloigner tous les éventuels esprits du mal qui ne pourraient que chercher à nuire à mon investissement spirituel en Dieu. Je fais appel à mon ange gardien, à Saint Michel Archange, au Précieux Sang du Seigneur, si vraiment cela s'avère nécessaire, je recours au Saint Nom de notre Seigneur et dans des cas d'urgence incendie, je n'hésite pas à entreprendre le combat spirituel si ma distraction semble avoir dépassé le stade de "normale.. .
Cependant pour ce que je qualifierais de distractions presque "normales", il ne faut pas en prendre ombrage, mais en toute conscience et sans culpabiliser, nous devons nous recentrer autant de fois que besoin est sur notre prière sans la délaisser, car se faisant; nous irions plus dans le sens de notre chair. 

Notre Père Céleste connaît le secret de notre cœur et voit la validité de notre intention première. 
Il arrive aussi que les idées qui nous viennent en tête ne soient pas contraires à notre élévation spirituelle.
Que le Seigneur nous bénisse et persévérons dans la prière ... à notre rythme en cherchant toujours à aller chaque jour un peu plus en profondeur, même si survient une sorte d’aridité… le miel se trouve au-delà !

Publié dans Mots du blogueur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article