Rencontre d’amour avec l’agir de Dieu - 25 octobre 2011… par son instrument

Publié le par monSeigneur et monDieu

Rencontre d’amour avec l’agir de Dieu - 25 octobre 2011… par son instrument

la Fille du Oui à Jésus

 

Temps d’abandon

 

La Fille du Oui à Jésus en le Saint-Esprit : Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, Amen.

Jésus : Maintenant, mes enfants, je vais vous raconter une histoire. Tout au long du jour, il y avait un ours qui cherchait sa nourriture. Il aimait bien sa pâture, car tout ce qui était devant lui était appétissant. Alors, il avança. Il prit une branche et voulut y goûter. Oh! Cela avait l'air tellement dur malgré ses dents très fortes qu'il laissa la branche de côté. Alors, il décida de prendre des feuilles : 'Ah! Cela est beaucoup, beaucoup mieux, mais ça ne remplit pas tout mon intérieur.'

Alors, il continua sa route et il vit une toute petite souris. Il essaya de prendre la souris, mais il n'y parvint pas. Il réalisa qu'il n'était pas assez agile; alors, il continua sa route, et voici un lièvre. Il courut après le lièvre et, d'une griffe, voulut l'attraper, mais le lièvre, dans un bond, l'évita. Alors, l'ours dit : 'Oh! Celui-ci est rusé!'

Alors, il continua sa route et il vit un cochon. 'Oh! Celui-ci a l'air beaucoup, beaucoup plus appétissant! Regardez-moi ces formes!' Alors, il se mit à courir après et le cochon, lui, s'arrêta et l'affronta. 'Oh!', dit-il, 'Pourquoi il m'affronte celui-là? Il n'est pas rose, il n'est pas aussi douillet que je pensais, oh, comme il est musclé!' Le cochon fonça sur l'ours et lorsqu'il frappa l'ours, l'ours vit sa force : 'Oh! Celui-là ne doit pas être un cochon comme moi je pense, ah non, avez-vous réalisé ce qu'il était?' Il continua sa route. 'Je vais laisser ça de côté, car les humains devront bien faire des efforts pour participer à cette histoire.'

Alors, il continua sa route et voici qu'il vit des humains : 'Ah! Voilà ce qu'il me faut! Comment peuvent-ils, eux, être aussi vite, forts, aussi rusés, aussi maniables? Je vais les affronter.' Lorsqu'il affronta les humains, les humains s'éparpillèrent de par le monde. Il y en avait à l'est, à l'ouest, au nord et au sud. Ils s'étaient éloignés pour former des groupes. Allaient-ils revenir pour attaquer l'ours? Alors l'ours se dit : 'Je vais laisser ça à l'esprit de ce monde.'

Avez-vous compris, mes enfants?

C'est ce que vous devez vivre aujourd'hui.

Vous devez apprendre que ce qui semble fort ne l'est pas toujours pour vous-mêmes.

Ce qui semble mou, digestible, n'est pas toujours bon pour vous-mêmes.

Ce qui semble être rusé dans votre vie n'a pas toujours été pour vous.

Ce qui semble être très fort n'a pas été une force pour vous.

Alors, mes enfants, regardez-vous. Voici ce que vous avez besoin d'apprendre. Cela vous aidera aujourd'hui.

Dieu tout-puissant vous bénit, mes enfants. Dieu bénit ce repas que moi-même j'ai préparé afin qu'il soit distribué à tous les enfants du monde qui se sont éparpillés à l'est, à l'ouest, au nord et au sud. Amen, mes enfants.

Publié dans Messages Fille du OUI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article