Jean le Messager d'Espérance : Le Baptême de Jésus

Publié le par monSeigneur et monDieu

Jean le Messager d'Espérance : Le Baptême de Jésus

Bien chers amis en Jésus et Marie,
Veuillez bien trouver ci-après, le message du 11 janvier 2004 concernant le Baptême du Seigneur Jésus. En méditant cet enseignement nous approfondissons le sens de notre propre baptême qui révèle à nous-mêmes quelque chose de Dieu qui est pour Lui et qui est en nous et pour nous. 
Nous sollicitons vos prières....
(°)
Avec toute notre affection et en union de prières
Yvette et Robert

 

Petit rappel : Le 13 décembre 1996, Jean meurt d’une hémorragie interne, il avait 43 ans. Par locutions intérieures, il adresse à ses parents (Yvette et Robert) des messages d’amour, d’espoir et de bonheur par lesquels il leur demande de prier pour les défunts.

 

Depuis 1997 et quelques temps après le départ de notre cher fils Jean, suivant le Plan de Dieu nous avons eu la grâce de recevoir des messages du Ciel... Il est à noter que par les messages qui ont été diffusés tout a été dit plusieurs fois. Jean nous demande, qu'à compter de ce jour (Jean, votre messager d'Espérance : Choisissez la vie - 11.09.2013 ), nous prenions les messages anciens, en précisant leur date d'émission. Ils pourront correspondre aux différents événements. Ces envois seront hebdomadaires et bien évidemment mis sur le site internet.

 

Livre Tome 4 : Le temps presse, rallumez vos lampes
Page 46 : Le Baptême de Jésus - Message du 11.janvier 2004 -
 

 

✶ ✶ 

« Le jour de votre baptême, alors que vous étiez tout petits, le Seigneur vous a appelés par votre nom et Il vous a dit : « Marie, Jacques, Étienne, Pierre, viens avec Moi car tu as du prix à mes yeux et Je t’aime. » Cette parole de Dieu est ancrée en vous depuis la première fois que vous l’avez entendue, même si vous n’en étiez pas conscients.
 
Situé sur le chemin des caravanes, c’est au bord du Jourdain que Jean le Baptiste prêchait.
Ainsi il offrait un baptême de purification aux gens qui étaient prêts à changer de vie.
Beaucoup de voyageurs le connaissaient et s’arrêtaient quand ils passaient, pour se reposer, l’écouter et se faire baptiser.
 En venant s’incliner devant son précurseur, un homme de Nazareth, appelé Jésus, s’est soumis au rite de purification. C’est de cette manière que Jésus s’identifie à son peuple, en s’alignant avec les nécessiteux, les humbles qui se rendent compte de leurs péchés et qui veulent se convertir. Sa démarche proclame dans l’humilité qu’Il est un pauvre parmi eux, pour eux ; et avec eux Il se tourne vers Dieu le Père. En allant à la rencontre de Jean, Jésus l’encourage et reconnaît sa mission. Lui aussi avait décidé de commencer une vie nouvelle, car jusque-là, Il avait une vie cachée.

Avec le baptême de Jésus, le ciel s’ouvre et Dieu sort de son silence.
Il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe sur Lui, et des cieux, une voix disait : «Celui-ci est mon Fils bien aimé, en Lui J’ai mis tout mon amour.» Pour vous également, le jour de votre baptême, la Parole de Dieu est entrée dans votre vie, tout comme la voix du Père s’est fait entendre pour Jean Baptiste et ses disciples.
Cette parole du Père change tout pour Jésus.
Il ne retourne pas dans son village de Nazareth, Il va au désert et ensuite parcourt villes et villages pour annoncer la Bonne Nouvelle, la venue du Royaume de Dieu ... 
 Fils de Dieu, le nouveau baptisé n’est pas seulement Jésus de Nazareth, Il n’est pas un prophète parmi d’autres, Il est Dieu Lui-même venu chez les hommes !
C’est bien là une manifestation de la Trinité, une révélation de la Vérité Éternelle, qui scelle le départ de Jésus pour la mission d’évangélisation !
 
A travers la vocation propre de Jésus, c’est vous tous qui êtes appelés et rejoints par la même parole de Dieu, appelés à entrer avec Lui dans la création nouvelle, celle d’un Royaume à bâtir ensemble sur la paix et la justice, sur l’amour, le partage, la fraternité. Vous êtes tous nommés en Jésus à devenir fils et filles de Dieu, à entrer dans son grand mouvement de renouveau qui trouvera sa réalisation dans la vie éternelle.
Par le baptême de Jésus, c’est votre vocation à vous qui vous a été donnée à votre baptême !
 Au jour de votre baptême, sur vous l’Esprit Saint est également descendu, sur vous aussi le Père a dit: «Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en lui J’ai mis tout mon amour.»
Le baptême que vous avez reçu a fait de vous des enfants de Dieu. 

Ce n’est pas une image, c’est la réalité !
La vie du baptisé, celle qui coule dans vos veines, est divine, céleste et éternelle ...

Bien sûr, il vous appartient d’éviter le péché et de vous convertir.
Si le baptême donné par Jean a d’abord un sens pénitentiel, la réception de ce baptême par Jésus marque l’inauguration d’une étape nouvelle.Jésus appelle bien plus qu’à la pénitence.
Il invite à rentrer dans le Royaume de Dieu.
Pour approfondir le sens de votre propre baptême, méditez le baptême de Jésus, c’est un événement d’apparence banal, mais qui vous mène plus loin que vous ne le pensez ...
Vivre votre baptême doit révéler à vous-mêmes quelque chose de Dieu qui est pour Lui et qui est en vous et pour vous.

Ainsi marqués de l’Esprit Saint, vous devenez enfants de Dieu par adoption.
Avez-vous réellement saisi que le baptême vous engage à vivre comme Jésus ?
Le baptême implique des responsabilités, entre autres de faire de l’Évangile la règle concrète de votre vie ...

C’est un appel et un engagement à vivre dans l’amour...
Écouter la voix du Père, c’est écouter la voix de votre cœur ; à partir de ce moment, tout a radicalement changé pour Jésus, pour vous, pour tous les humains.

 

Jean, messager d'Espérance »

 

Du blog : Ne parvenant pas à lire la phrase se trouvant sur l'image et interpellé par la sollicitation discrète juste au-dessus, j'ai été à la recherche d'un agrandissement de cette image et vous trans mets ci-dessous la phrase formulée de Marthe :

Ce ne sont pas mes conseils 
qui vous aiderons c'est ma prière. 
S'il y avait quelque chose de meilleur 
que la prière, Notre Seigneur nous 
l'aurait enseigné.

Marthe Robin 

Aussi j'invite le plus grand nombre de lecteurs a prier aux intentions et en faveur de Yvette et Robert que le Seigneur puisse leur apporter tout le réconfort, l'aide pour traverser les épreuves et embûches qui jonchent notre route durant notre pélérinage terrestre.

Et n'hésitons pas à prier les uns pour les autres car ainsi que cla figurait dans un des textes liturgiques de ce jour, notre Seigneur attend notre amour confraternel qui est l'autre pendant de l'amour que devons éprouver en primauté pour notre Dieu.   

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article