JÉSUS AMOUR MARANATHA VIA SA MESSAGÈRE LUCIE : Ne les dévoilez plus devant mes prêtres. Cela M’offense gravement - 13 août 2016

Publié le par monSeigneur et monDieu

JÉSUS AMOUR MARANATHA VIA SA MESSAGÈRE LUCIE : Ne les dévoilez plus devant mes prêtres. Cela M’offense gravement - 13 août 2016

Je veux apporter un sujet vraiment important parce que

cela  m’offense de plus en plus.  Je vous ai parlé de

 la mode,  « m-o-d-e». La mode vestimentaire

fabriquée par les designers parfois …

m’offensent, car il y a

 extravagance. 

 

Les tissus sont parfois transparents, on y voit la peau au travers.  Parfois, les tissus moulent davantage les formes du corps pouvant exciter les sens.  Parfois, il y a tellement peu de tissu que les jupes et les robes sont au dessus des genoux.  Les épaules sont découvertes, les bustiers sont rendus parfois très bas dévoilant parfois presque le nombril.

Avez-vous pensé aux conséquences de trop en montrer des parties de son corps à tous, n’importe où, n’importe quand ?  Même devant des petits enfants qui eux vous regardent et vous prennent comme modèle croyant que c’est cela le bon modèle.  Et à chaque fois que vous vous découvrez laissant paraître de plus en plus votre chair, cela fait naître le péché de provocation chez les autres.  Aussi, cela n’est-il pas un manque de respect envers les autres, envers vous-mêmes et envers Dieu ?

Combien de fois encore, Je vois de mes filles et de mes jeunes femmes et des dames, même d’âge mûr, porter des jupes ou des robes avec de longues fentes dévoilant non seulement les jambes mais beaucoup les cuisses.  Comment pensez-vous que cela peut être perçu par les autres qui vous regardent? 

Pourquoi les designers fabriquent-ils de tels vêtements?  Est-ce trop long de coudre un peu plus?  C’est-tu pour sauver des frais de fabrication?  Combien de fois Je vois des vêtements portés particulièrement par les filles, les femmes et qui sont immodestes, qui n’ont pas leur place. La seule place que J’aimerais voir certains de vos vêtements c’est aux ordures.  Même pas à la récupération car ils m’offensent trop. Et combien d’entre vous, mesdames, allez à la messe avec des tenues dévoilant beaucoup trop votre chair et vos attraits féminins, si beaux, que Je vous ai donnés?  Combien de mes prêtres sont tentés par les bustiers décolletés de ces femmes négligeant leur tenue vestimentaire? 

Les femmes, n’êtes-vous pas responsables de vos tenues vestimentaires de faire de meilleurs choix?  On aurait beau vous offrir des vêtements décolletés, transparents, très saillants, des mini-robes, des mini-jupes, n’est-ce pas qu’il en revient à vous de faire des choix qui plaisent à Dieu, tout d’abord?  Et regardez tous les vêtements, mesdames, mes demoiselles, que vous portez qui ne sont que provocation pour les hommes et les femmes.  Pensez-vous vraiment que c’est correcte cette provocation?  Moi, Je vais vous dire la vérité : il ne faut pas provoquer, car la provocation c’est inciter les autres à avoir des mauvaises pensées, que des pensées sexuelles, bien souvent. 

Vous voulez être respectées, alors commencez par faire le nettoyage de votre garde-robe, de vos tiroirs de commode : allongez vos jupes à la mi-mollet, couvrez vos épaules, attachez vos blouses un peu plus haut pour pas dévoiler ce que J’ai donné aux femmes pour nourrir la vie, le bon lait pour les ‘p’tits’ bébés; cachez donc vos seins.  Faut-il que Je vous l’dise ainsi aussi directement?  Ne les dévoilez plus devant mes prêtres.  Cela m’offense gravement, surtout dans ma Maison, à côté de mon Eucharistie.  Quand Je vous vois à côté de mes prêtres, trop peu habillées, J’aurais envie de vous cacher sous ma table eucharistique parce que J’ai honte de vous. 

Fallait que Je vous parle car Je trouve que ce désordre doit prendre fin dans mes paroisses du Québec et aussi ailleurs.  Ah oui, ailleurs aussi!  On n’a plus de respect pour Moi, votre Dieu, bien souvent.  Le désordre vous savez, il est partout, vraiment partout, autant dans mes paroisses qu’ailleurs.  C’est pourquoi Je veux parler au travers mon instrument d’amour pour que vous puissiez comprendre l’importance de prendre le temps, tous ensemble, de remettre les choses à leur place et à l’ordre.

Extrait vidéo 3 du 4 décembre 2011

Par votre Seigneur Dieu qui vous aime, soyez bénis mes enfants.

 

Source

Publié dans Messages Divers

Commenter cet article