Message de Notre Dame Reine et Messagère de la Paix et de Sainte Philomène - Jacarei 13 Août 2016 - Partie II : Message de Sainte Philomène

Publié le par monSeigneur et monDieu

Message de Notre Dame Reine et Messagère de la Paix et de Sainte Philomène - Jacarei 13 Août 2016 - Partie II : Message de Sainte Philomène

SAINTE PHILOMENE :

« Mes frères et sœurs bien-aimés, Moi, Philomène Je Me réjouis à nouveau d’être Ici au milieu de vous après tant d’années où j’ai donné Mon premier Message.

Je Suis une Flamme incessante d’Amour pour Dieu et pour la Mère de Dieu dans le Ciel et Je viens aujourd’hui pour justement demander que vous soyez cela : des flammes incessantes d’amour pour Dieu et pour Elle.

Soyez des flammes incessantes d’amour pour Elle en priant Son Rosaire tous les jours avec l’amour de vos cœurs, avec toute votre fidélité et persévérance.

Quand Je vivais sur la Terre le Saint Rosaire n’existait pas, il n’avait pas encore été donné à l’humanité à travers Saint Dominique. Mais je connaissais le Je vous salue Marie, la Salutation Angélique comme je la priais !

Au moment de Mes plus cruels martyrs Je priais le Je vous salue à Ma Mère du Ciel Marie sans cesse et Son Nom me donnait la force de supporter tous les martyrs, être jetée dans le fleuve Tibre, être égorgée, être flagellée, souffrir de cruels douleurs, faim, prison, chaînes et mauvais traitements.

Le Nom de Marie était Ma force, les Anges qui Me visitaient et Me soignaient apportaient dans leurs Vêtements le Nom de Marie que J’aimais tant. Et ce Nom M’a donné beaucoup de force pour résister aux cruels supplices que Je devais souffrir jusqu’à Ma mort.

C’est pourquoi aussi Mon corps a été découvert en Août, très proche de la nativité de la Vierge Marie et de la Vraie Fête de Son Nom, parce que J’aimais beaucoup le Nom de Ma Mère du Ciel et ce Nom était vraiment Ma lumière, Ma richesse, Ma force.

Et si vous récitez le Rosaire avec amour tous les jours, ce Nom aussi vous donnera la force pour vaincre toutes les souffrances, toutes les épreuves de la vie, toutes les douleurs, toutes les persécutions, toutes les contrariétés. Et en prononçant, priant ce Nom avec amour beaucoup de grâces seront déversées sur vous y compris par Moi, qui suis indissolublement unie à la Dévotion du Nom de Marie par la Volonté et l’œuvre de Dieu même.

Soyez des flammes incessantes d’Amour de Notre Mère du Ciel en ouvrant, dilatant vos cœurs de plus en plus par de ferventes prières, méditations, cantiques, par de nombreuses prières et supplications, par de nombreux actes incessants d’amour. Pour que vos cœurs puissent vraiment recevoir Sa Flamme d’Amour en plénitude, qui à cette hauteur devrait déjà, aurait déjà transformé toute la face de la terre en Son Royaume d’Amour si ce n’était pas la faute des hommes, le retard des hommes, la dureté du cœur des hommes qui n’ont pas voulu recevoir cette Flamme d’Amour qu’Elle offre sans cesse depuis 25 années ici.

C’est pourquoi, de vous Mes frères et sœurs doit commencer cette expansion, cette explosion et le triomphe de la Flamme d’Amour de Notre Maman du Ciel. Pour cela, ouvrez-Lui vos cœurs et Elle réalisera des merveilles en vous comme Elle a fait depuis tant d’années en Notre très aimé Marcos, qui fut le premier à L’accueillir avec foi, gratitude et amour.

Et maintenant aussi en Mon très aimé et privilégié frère Carlos Tadeu qui a aussi accueilli, depuis que Je suis venue Ici, cette amour de Notre très Sainte Mère Marie, avec toute la gratitude et l’amour de son cœur. Et à mesure que les années sont passées, cette amour a grandi, cette obéissance a grandi, cette flamme a grandi dans son cœur. Et maintenant qu’elle se trouve bien intense, bien forte, bien puissante et vibrante la Mère de Dieu fera beaucoup plus de merveilles.

J’ai donné Mon « oui » à Jésus à seulement 13 ans et ce oui a fait que beaucoup se sont convertis, beaucoup qui Me connaissaient, beaucoup aussi qui ont été témoins des miracles qui se sont produits lors de Mon martyr, en voyant Ma foi, voyant Ma persévérance, voyant Mon amour, beaucoup se sont convertis.

La foi s’est répandue dans toute l’Italie, toute l’Italie parlait de Moi, de l’enfant de 13 ans, qui avec tant de courage aimait le Dieu des Chrétiens, le Dieu de la Croix, l’Amour de la Croix. Et beaucoup ont aimé l’Amour de la Croix à cause de Mon amour, de Mon exemple, de Mon « oui ».

Voyez les merveilles que le « oui » de Notre très aimé Marcos a fait et fait dans la vie de tant de personnes.

Voyez aussi les merveilles que le « oui » de Mon très aimé Carlos Tadeu a fait non seulement dans la vie de Notre très aimé Marcos, son fils. Mais aussi dans la vie de tant de frères et sœurs qui autour de lui reçoivent les grâces de la Mère de Dieu, reçoivent tant de bénédictions qui ont été données, offertes, répandues comme dans aucune autre ville de la face de la terre jusqu’à aujourd’hui.

C’est pourquoi, votre « oui », votre « oui » comme le Mien, comme celui de Notre très aimé Marcos, comme celui de Notre très aimé Carlos Tadeu, ouvrira aussi la porte à de nombreuses grâces pour beaucoup de frères et sœurs. Donnez votre « oui » et dilatez votre cœur pour la Mère de Dieu en priant toujours ce petit acte incessant d’amour, cette petite prière qu’elle vous a enseignée aujourd’hui :

« Marie, Mère de Dieu et Ma Mère, je vous aime mais augmentez mon amour pour vous. »

Et elle répandra tant de grâces par la force de Son Nom en vous et aussi autour de vous que vous ne pourrez pas compter toutes les grâces.

Soyez des flammes incessantes d’amour pour la Mère de Dieu en disant toujours « non » à votre vouloir et « oui » à Son vouloir comme J’ai fait. Quand Elle M’a dit que Je sortirais de prison, mais pour souffrir davantage et mourir, J’ai renoncé à Ma volonté, J’ai accepté celle de Dieu et la Sienne et J’ai volontairement embrassé le martyr pour la gloire de Dieu et pour le salut de beaucoup, y compris pour votre salut.

Oui, Je vous révèle solennellement aujourd’hui : que les mérites de Mon Martyr vous ont obtenu la grâce de la miséricorde, du pardon, du salut que la Mère de Dieu vous a donné ici dans ces Apparitions. Et J’ai aussi collaboré pour que vous receviez aujourd’hui toutes les grâces de Mon Sang pur répandu par amour de Jésus et de Son amour pour Elle.

C’est pourquoi, votre martyr quotidien de renoncer aux choses du monde, de renoncer à votre volonté, car c’est le martyr que Dieu veut maintenant de vous. Que votre petit martyr journalier soit généreux aussi. Et alors vous Mes frères et sœurs, avec votre sainteté, avec vos mérites de votre sacrifice, de vos prières, de votre amour vous obtiendrez la grâce du salut pour beaucoup d’âmes qui sans vous ne réussiraient pas à se sauver.

C’est pourquoi, sauvez les âmes qui vous sont attribuées, qui vous sont réservées. Avec vos sacrifices vous pouvez les sauver, avec votre petit martyr de chaque jour vous pouvez les sauver. Et alors vous monterez un jour dans ces très belles demeures où J’habite avec les martyrs. Et même sans avoir répandu de sang pour Jésus et Marie comme Moi vous serez comptés comme martyrs à Mes côtés, parce que votre martyr est le martyr spirituel de l’âme, le martyr mystique des souffrances de chaque jour que vous pouvez offrir pour le salut de beaucoup.

C’est la science de l’amour, heureux qui la comprend, heureux qui la croit, heureux qui l’a.

Parce que vous deviendrez vraiment des flammes vivantes et incessantes d’amour qui en vous consumant, priant, aimant, offrant, souffrant chaque jour pour le salut des âmes vous peuplerez le Ciel de nombreux milliers d’âmes qui dépendent de vous, et dépeuplerez l’enfer, parce que vous empêcherez que beaucoup d’âmes aillent là.

C’est pourquoi, Mes frères et sœurs, allez de l’avant en étant des flammes incessantes d’amour, portant et annonçant les Messages de la Mère de l’Amour à tous sans peur et vous aurez aussi la couronne des confesseurs de la foi comme Moi et vous brillerez comme le Soleil dans le Royaume des Cieux.

Marcos, Flamme incessante d’Amour de la Mère de Dieu, Ma Flamme incessante d’Amour, Mon reflet, Mon éclat sur la Terre comme Je t’aime ! Comme Je te chéris vraiment, comme Je te protège, comme Je t’accompagne, comme Je te défends. Tu ne dois jamais rien craindre parce que Je suis près de toi et aussi près de Mon très aimé frère Carlos Tadeu, ton père spirituel.

Depuis qu’il est devenu ton père spirituel par œuvre et pouvoir, volonté et demande de la Reine des Cieux, aussi suis-Je devenue sa compagne, Je le couvre de Mon Manteau. Et toujours quand le démon veut l’agresser, Je le fais souffrir immédiatement en me prosternant déjà en prière dans le Ciel en priant pour lui et en offrant Mes mérites, les mérites de Mon martyr, de Mon sang répandu pour Lui pour obtenir aide, grâce force et victoire.

Je l’accompagne aussi dans tous les cénacles qu’il fait, Je l’accompagne dans son travail avec Jude. Et même quand il dort je veille aux pieds de son lit pour qu’aucun mal ne s’approche de lui et pour qu’il puisse se reposer en paix.

Je suis plus près de lui, je suis plus proche et unie à lui que l’eau qu’il boit. Oui, Mon frère, Je suis plus proche de toi que l’eau que tu bois, Je sais même combien de fois par jour bat ton cœur, Je sais combien de fois tes poumons respirent, Je sais même combien de cheveux tu as sur ta tête.

C’est pourquoi, ne crains jamais rien, parce que Je suis avec toi et tous les jours J’offre Mes mérites et Mes prières pour toi. Tu as déjà un grand trésor dans le Ciel, que tu ajoutes à tes prières, mérites, bonnes œuvres, amour, service et obéissance à la Mère de Dieu.

Aussi par les mérites de ton fils qui offre pour toi tous les jours et te donne. Tu as aussi un grand trésor dans le Ciel par toutes les âmes qui prient avec toi et que tu as déjà amenées à la Mère du Ciel. Et ce trésor augmentera encore beaucoup plus à mesure qu’augmenteront les conversions et les prières.

Tu as un grand trésor dans le Ciel donné par la Mère de Dieu et par Notre très aimé Marcos qui t’aime de toutes ses forces et et de tout son cœur. Ce n’est pas seulement toi qui reçois cet amour, qui profites de cet amour et qui se régales de cet amour, Moi aussi.

Je descends du Ciel de nombreuses fois par jour pour être près de Mon très aimé Marcos et sentir la Flamme d’Amour qu’il a pour la Mère de Dieu, qu’il a pour Moi, qu’il a pour les Saints et qui enchante et attire les yeux de tout le Ciel.

Quand il prie tout le Ciel se déplace par myriades et myriades d’Anges et de Saints pour prier, adorer et louer avec lui. Et c’est pour cela que le Père écoute non seulement sa voix mais celle de tout le Ciel en chœur en chantant et priant avec Lui comme c’est arrivé en cette vigile de 1993 sur l’Ancien Mont des Apparitions. J’étais au milieu de ces voix des Anges et des saints priant avec lui, parce que quand Notre très aimé Marcos prie le Rosaire, tout le Ciel prie.

Et de même, frère très aimé, Carlos Tadeu ta voix est déjà très connue de Nous et aimée et aussi nous apprécions ta voix quand tu pries. Quand tu pries Je viens aussi du Ciel avec de nombreux Anges pour prier avec toi et avec Notre très aimé Marcos.

C’est pourquoi, de nombreuses grâces arriveront par l’intermédiaire de tes cénacles et prières, parce que le Ciel sera avec toi, Je serai avec toi priant pour toi et dans ton lieu et pour cela de grandes grâces seront répandues.

Ton peuple, après les pèlerins qui viennent Ici dans ce Lieu Sacré, est un des plus heureux de la Terre, parce que jamais la Mère de Dieu n’a regardé avec tant d’amour un lieu une ville qui n’est pas un Lieu, un Sanctuaire d’Apparitions d’Elle. Elle n’a jamais regardé avec tant d’amour et n’a jamais favorisé autant comme Elle a favorisé Notre chère Ibitira.

Et à toi que cela serve de signe pour vous tous du grand amour que Nous avons pour vous et de combien Nous prions continuellement pour vous, luttant pour vous et vous défendant de tous les maux.

C’est pourquoi, Mon ami, Mon frère, continue, imperturbable avec Notre très aimé Marcos parce que de nombreuses merveilles t’attendent et Moi-même Je prépare de grandes grâces pour toi.

Et à vous tous Mes chers frères et sœurs qui êtes ici. Je vous regarde tous maintenant… Je vous aime tous maintenant…Je vous couvre tous maintenant avec Mon Manteau… Je répands sur tous les grâces et bénédictions de guérison, protection, salut et paix que J’ai obtenus par les mérites de Mon martyr, maintenant.

Et maintenant je vous bénis solennellement tous de Rome, de Mugnano et de Jacarei.

Merci, merci d’être venus à Mon deuxième Mugnano qui est Mon sanctuaire. La Paix ! »

Marcos :

« Ma Mère et Ma Reine, je demande à la Dame la grande bonté de toucher ces chapelets qui seront distribués à vos enfants aujourd’hui, chère Philomène, je vous demande votre bénédiction sur eux et que là où ces chapelets arriveront de nombreuses grâces soient répandues et se produisent de la bonté de vos cœurs et par Vos Mains. »

 

Traduction Véronique

Publié dans Messages Divers

Commenter cet article