Jean le Messager d’Amour : Fidélité à Dieu et aux hommes

Publié le par monSeigneur et monDieu

Une femme peut-elle oublier son nourrisson... Même si elle l’oubliait, moi, je ne t’oublierai pas. (Isaie 49; 15)

Une femme peut-elle oublier son nourrisson... Même si elle l’oubliait, moi, je ne t’oublierai pas. (Isaie 49; 15)

Bien chers amis en Jésus et Marie,
Le Seigneur Dieu attend de chacun de nous la fidélité, non pas par peur ou par habitude, mais par amour. Notre bien-aimé Jean nous rappelle qu'à l’égard de nous-mêmes et de notre prochain, nous avons à nous investir dans un réel travail de conversion, afin de faire partager aux autres l’Amour de Dieu. Si la fidélité est essentielle pour des hommes, elle l’est encore plus à l’égard de Dieu qui Lui, nous est éternellement fidèle. 
Avec toute notre affection et en union de prières
 Robert et Yvette
 
Petit rappel : Le 13 décembre 1996, Jean meurt d’une hémorragie interne, il avait 43 ans. Par locutions intérieures, il adresse à ses parents (Yvette et Robert) des messages d’amour, d’espoir et de bonheur par lesquels il leur demande de prier pour les défunts.
 
Depuis 1997 et quelques temps après le départ de notre cher fils Jean, suivant le Plan de Dieu nous avons eu la grâce de recevoir des messages du Ciel... Il est à noter que par les messages qui ont été diffusés tout a été dit plusieurs fois. Jean nous demande, qu'à compter de ce jour (Jean, votre messager d'Espérance : Choisissez la vie - 11.09.2013 ), nous prenions les messages anciens, en précisant leur date d'émission. Ils pourront correspondre aux différents événements. Ces envois seront hebdomadaires et bien évidemment mis sur le site internet.
 
Livre Tome 6 : Pour bien passer la porte du Ciel.
Page 311: Fidélité à Dieu et aux hommes - Message du 17 mai 2010 - 
 
✶ ✶ ✶
 

Pèlerins en marche ...... le chemin est caillouteux ...

 

 

« Vous êtes des pèlerins en marche vers la Terre promise, le chemin est très caillouteux et longe les précipices ; aussi vous évitez de faire de faux pas et manifestez une foi agissante, surtout en ces temps troublés et si proches du grand passage...

C’est dans la mesure où vous serez unis au Seigneur Jésus, et en obéissant à Sa Parole, qu’Il viendra au-devant de vous pour vous conduire dans la demeure du Père.

Actuellement, la société vit des situations tragiques qui devraient l’amener à se poser des questions sur son devenir. Effectivement, nombreuses sont les personnes qui vivent enfouies dans le matériel et sans Dieu, et qui, par rapport à la communauté chrétienne, prennent leur distance et même parfois deviennent les esclaves du Griffu...

Priez pour que s’amplifient les vocations sacerdotales, c’est tellement essentiel !
Il appartient à l’Église et à vous en particulier, d’annoncer la Bonne Nouvelle du salut, d’assister aux offices et de prier vraiment. C’est ainsi que vous apporterez toute votre contribution et redécouvrirez toute l’urgence de votre témoignage de foi, ainsi que la force de votre baptême.
Pour tout bon chrétien, il s’agit de suivre Jésus et de Lui rester fidèle, non pas à certaines périodes de la vie, mais constamment ; suivre totalement l’Évangile, et non pas seulement ce qui l’arrange ... Tous, vous êtes invités à suivre Son enseignement, même quand vous n’en saisissez pas totalement la portée !

Si la fidélité est essentielle pour des hommes, elle doit l’être encore plus à l’égard de Dieu !
Soyez sûrs que Dieu ne vous lâchera pas et qu’Il est fidèle éternellement 
 !

En revanche, Dieu attend de vous la fidélité, c’est-à-dire que vous lui restiez attachés, non par peur ou par habitude, mais par amour.

Et nous ?

 En ce qui vous concerne, il s’agit d’être fidèles ; il s’agit de ne pas en rester à de pieuses considérations mais, avec la grâce de Dieu, de vous engager dans un réel travail de conversion, afin d’accueillir la Seigneurie du Christ Jésus dans votre vie, et de la faire partager aux autres...
Ainsi, vous préparez Son Retour en plein Ciel de Gloire... Oui, avec constance, *vous devez prendre les chemins de l’amour et de la justice* pour être suffisamment méritants afin d’entrer un jour dans la Jérusalem céleste.

En participant régulièrement à l’Eucharistie, vous réaffirmerez votre foi, non seulement en paroles, mais également en actes concrets. Vous professerez ainsi que vous aimez le Seigneur, mais surtout que vous avez la certitude d’être aimés de Lui.

Entendre Sa Parole, manger Son Corps, boire Son Sang, c’est-à-dire accueillir toute Sa Personne vous conduisent à plus de fidélité : fidélité aux personnes, fidélité à Dieu.
Et alors, par-delà vos éclipses de fidélité, votre foi, votre espérance et votre amour envers Dieu se développent et se renouvellent constamment.

La fidélité est une bien grande chose, un trésor dans la vie !
C’est elle qui fait grandir les amis, renouvelle constamment les époux, entretient au mieux les croyants...
 Interrogez-vous sur les fidélités, qu’elles soient profanes ou chrétiennes, et au besoin, agissez pour les maintenir et même les renforcer.
Et 
priez les uns pour les autres, afin que grandisse votre fidélité aux autres et au Christ !

 

 Jean, votre messager d’amour »

 
Source  

Commenter cet article