Jean le Messager d’Espérance : En faisant face à l'épreuve ...

Publié le par monSeigneur et monDieu

Bien chers amis en Jésus et Marie,
Pour nous tourner vers le Seigneur Dieu et comme le dit si bien notre bien-aimé Jean nous ne devons pas attendre l’épreuve ni la tempête, mais toujours remettre notre vie entre Ses mains et donc, lui faire pleinement confiance en toutes choses.
Avec toute notre affection et en union de prières
Robert et Yvette  
 
Petit rappel : Le 13 décembre 1996, Jean meurt d’une hémorragie interne, il avait 43 ans. Par locutions intérieures, il adresse à ses parents (Yvette et Robert) des messages d’amour, d’espoir et de bonheur par lesquels il leur demande de prier pour les défunts.
 
Depuis 1997 et quelques temps après le départ de notre cher fils Jean, suivant le Plan de Dieu nous avons eu la grâce de recevoir des messages du Ciel... Il est à noter que par les messages qui ont été diffusés tout a été dit plusieurs fois. Jean nous demande, qu'à compter de ce jour (Jean, votre messager d'Espérance : Choisissez la vie - 11.09.2013 ), nous prenions les messages anciens, en précisant leur date d'émission. Ils pourront correspondre aux différents événements. Ces envois seront hebdomadaires et bien évidemment mis sur le site internet.
 
Livre Tome 7 : Choisir l'amour de Dieu.
Page 111 6 : En faisant face à l’épreuve - Message du 8 août 2011 - 
 
✶ ✶ ✶
 
« Il est courant que la façon d’agir de Dieu vous paraisse déroutante...
 Certains peuvent se demander s’ils font bien de compter sur Dieu, étant donné que leur prière n’est pas entendue ou que de mauvais événements puissent persister. C’est alors que les non-croyants vous diront que la foi est psychologique et que votre croyance en Dieu est quelque chose qui apaise vos peurs et règle vos questions.

Mais vous, en votre qualité de croyant, vous savez bien que votre chemin de foisouvent en contradiction avec le monde, est rempli d’obstacles et d’embûches !

Il est certain que la foi est bien différente de l’un à l’autre ; votre attachement au Christ, donc votre confiance en Dieu, tout comme vos actions peuvent varier. La foi peut différer selon les circonstances de votre vie ; fort rares sont ceux qui n’ont jamais douté et même éprouvé, à un moment donné, quelques difficulté à croire...
 Les plus grands Saints ont vécu des épreuves de foi, alors pourquoi en seriez-vous épargné ?
 Quand tout se réalise selon vos désirs, il est courant que vous n’éprouviez aucune envie de vous tourner vers le Seigneur Jésus ou tout simplement avoir quelques pensées à son égard. Mais par contre, quand vous êtes saisi par l’épreuve, quand la tempête se lève – tout comme les apôtres – vous paniquez et vous vous tournez alors vers le Seigneur pour vous blottir contre son cœur. Effectivement, l’épreuve a cette vertu de vous sortir de l’indifférence et de réveiller votre foi et, surtout, de bien la confirmer !
Cette confiance, c'est le travail d'une vie...
Cette confiance, c'est le travail d'une vie... Il est regrettable que, pour certains, l’épreuve a bien souvent raison de leur foi. Combien de fois n’avez-vous pas entendu des personnes, qui devant un deuil douloureux, une mort inconcevable, une injustice révoltante, ont affirmé qu’ils ne pouvaient plus croire en Dieu, en un Dieu qui laisse faire tout ça.... Mais Dieu entend tout cri de douleur, Dieu n’abandonne personne dans l’épreuve. Pensez à Jésus endormi dans la barque – donc dans votre cœur – qui est là bien présent. Pensez qu’au milieu de votre vie, Dieu peut vous demander des choses impossibles, des choses qui, au premier abord, vous sembleront déraisonnables. Cette impossibilité sera de pardonner à celui qui vous fait souffrir, d’aimer celui qui vous hait, de servir celui qui vous méprise, et même le Seigneur peut vous demander de vous engager derrière Lui et, même après un grand malheur, de sortir du groupe et d’aller évangéliser ...
 Vous faites confiance à Dieu mais, si souvent, reconnaissez que vous pouvez avoir davantage confiance en vous-même !
Certes, vous avez raison et il est logique d’avoir confiance en vous pour certaines choses, pour ce que vous réalisez en bien : soit l’étude, l’organisation, le travail bien fait. Mais pour pardonner, pour aimer, pour servir, pour donner et pour consoler, l’aide du Seigneur Jésus vous est si nécessaire pour les mettre au cœur de votre existence.
 Cet acte de foi, cette confiance, c’est le travail d’une vie qui ne doit pas attendre l’épreuve pour l’accomplir, ne pas attendre la tempête pour vous tourner vers le Seigneur Dieu.

Chaque jour remettez-vous-en à Lui, remettez votre vie entre Ses mains et chaque jour demandez-Lui de vous apprendre à croire, vous apprendre à lui faire confiance.
 Vous ne pouvez ignorer que, dans le Sacrement de Réconciliation, vous avez toujours cette merveilleuse possibilité d’accueillir l’Amour de Dieu dans votre vie.

Ainsi, vous Lui direz qu’au-delà de tout ce que vous avez cherché de vain ou de mauvais, c’est la communion avec Lui que vous voulez vivre...
Pour cela, surmontez tout découragement, l’amour du Seigneur étant plus fort que tout !

 

Jean, votre messager d’Espérance »
 
Du blog : Gros problème de connexion et là dans ma campagne j'ai pas de ressource immédiate. Ne pouvant pas utiliser mon PC maison, j'ai recours au portable et là c'est galère, d'autant qu'avec les changements d'over, qui je l'avoue sont pour certains une avancée très appréciable, je  n'ai pas mes repères antérieurs et ceci joint à la lenteur du portable ... je perds bcp de temps !!!

 

Commenter cet article