Grande Neuvaine à l’Immaculée Conception 2016

Publié le par monSeigneur et monDieu

Grande Neuvaine à l’Immaculée Conception 2016
Bénie et encouragée par Sa Sainteté le Pape François
Grande Neuvaine à l'Immaculée Conception
Du 30 novembre au 8 décembre

Présentation : 
Chaque année, la Grande Neuvaine à l’Immaculée Conception, est pour nous tous un moment privilégié pour honorer notre Sainte Mère et, par la prière, solliciter sa protection et son intercession, afin de mieux vivre en union avec Jésus, son Fils.
 

Par ailleurs, l’Église Catholique nous invite à cette occasion de nous tourner, avec confiance et peu importe la situation dans laquelle nous nous trouvons, vers l’Immaculée Conception en ces premiers jours de l’Avent.  Où donc pouvons-nous mieux ouvrir notre cœur pour déposer tout ce que nous portons : nos joies et nos peines, nos luttes et nos échecs, nos désirs, si ce n'est dans le Cœur de Marie, notre très Sainte Vierge et notre Mère, durant cette Neuvaine Mariale mondiale de Prière ?

Le thème de cette année : NOTRE DAME DE COMPASSION.

Nous venons de clore l'Année du Jubilé de la Miséricorde du Seigneur qui demeure toujours opérante.

La Compassion entre dans la Miséricorde et la Mère Vierge Immaculée nous en montre le chemin. C'est Elle qui aux Noces de Cana a intercédé pour le vin manquant, aussi son Cœur prend pitié de « l’homme de douleur » et embrasse en même temps la foule immense de ceux qui font le mal et de ceux qui en souffrent car Elle est la Mère de L'Humanité.

Notre monde actuel est confronté au déferlement du mal dans le monde entier, aussi dans cette neuvaine, nous confions à notre Mère tant les victimes du terrorisme, des guerres, les millions d’affamés et de réfugiés ; que les bourreaux, leurs complices et tous ceux qui œuvrent au détriment du bien des peuples et de la Création toute entière.

Nous implorons NOTRE DAME DE COMPASSION, afin que, grâce à l’intercession de la Mère de Miséricorde, et de Paix  nous obtenions les éclairages divins nécessaires pour que nos yeux s'ouvrent ; de sorte qu'à la Lumière de Jésus nous devenions tous Ses témoins dans chacun de nos actes de nos vies.

 

Soyons donc des ouvriers «actifs» en favorisant, autour de nous, le large accès à cette Neuvaine afin que, grâce à l’intercession de la Vierge Marie, Mère de Miséricorde, de nombreuses vocations s’éveillent, et que tous nous devenions des témoins de Jésus dans chacun de nos actes de vie.

 

N'oublions pas que notre Mère Bénie est pour tous le chemin privilégié et sûr qui conduit au Christ Notre Seigneur.
 

Prière du 30 novembre au 8 décembre 2016

 1) Réciter une dizaine de chapelet c.à.d :  1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire...

 

suivie de 3 fois l'invocation :

« O Marie, conçue sans péchés, priez

pour nous qui avons recours à Vous».

 
 Une Communion le jour du 8 décembre ou un jour de l'octave.
Confession recommandée.

3) PRIÈRE (à dire chaque jour de la neuvaine)

Ô Marie, Vierge Immaculée, debout près de la croix de Jésus, vous portiez avec Lui, dans votre cœur transpercé de douleur, les hommes rachetés par son sang. Il est venu sauver ce qui était perdu et, offrant sa vie pour la multitude, il a rendu au monde l’Espérance.

Souvenez-vous des larmes que vous avez versées pour ceux qui font le mal et pour ceux qui souffrent. Obtenez-nous le repentir, le pardon et la paix.

Avec votre cœur de Mère, intercédez auprès du Père pour l’Église, nos frères persécutés et l’immense foule des exilés qui peinent et meurent en chemin.

Par la contemplation des saintes plaies de Jésus, imprégnez nos cœurs de votre compassion, afin de pratiquer les œuvres de miséricorde envers tous nos frères affamés de pain, d’amour et de vérité.

Que se lève aujourd’hui, à la gloire du Père, un peuple de serviteurs, de prêtres et de saints consacrés à vous pour le salut des âmes.

Amen.

Source : Le Chapelet des Enfants, 5 rue de l’université – 75007 PARIS (France)

Imprimatur du Vicaire Épiscopal de Paris le 7 mai 2016.

Publié dans Neuvaines

Commenter cet article