Neuvaine de Noël du 16 au 24 Décembre 2016 - Jour 7

Publié le par monSeigneur et monDieu

Neuvaine de Noël du 16 au 24 Décembre 2016 - Jour 7

Neuvaine au Petit Infant Jésus

Jour 7 – Apprends-nous le Pardon

Ô Seigneur, Parole de Dieu, Toi, dont la gloire est totale, Tu es venu à nous dans une humilité parfaite comme un enfant dans l'utérus. Ton amour pour nous et Ta Foi sans faille envers Ton Père nous incitent à nous prosterner à genoux dans la prière et l'adoration.

Ton incarnation, que nous allons sous peu commémorer, a changé pour toujours le monde. La naissance d'un enfant est un motif de joie et bien plus encore est la Tienne, Ô Toi enfant Jésus notre Sauveur qui méritez tant notre foi entière !

Pourtant, de par le monde, il y a tant de Tes enfants dont la naissance n’est ni désirée, ni attendue dans la joie, ni même menée à terme. Par ailleurs pour certains couples devenir parents s'avère difficile voire impossible.

Ta naissance virginale par la Vierge Marie a apporté pour le monde un espoir qui continue à nous soutenir.

Nous te prions Ô Doux Enfant de la crèche : Viens ouvrir nos cœur à Ton Amour et viens guérir les cœurs blessés, meurtris, détruits des Innocents bafoués et ceux des parents aveuglés par notre monde fermé à la Vie et à l’Amour et où l’humilité et la foi n’ont plus leur place.

Ô Seigneur, Enfant Jésus, amène-nous à pardonner aux autres comme tu nous pardonnes

Tu T'es humilié pour devenir comme nous en toutes choses, sauf le péché, Toi, Notre Créateur, .... Te dépouillant de Ta gloire divine par amour pour nous, T'es fait homme et T'es abaissé jusqu'à mourir crucifié (cf. Ph 2, 5-8) Par ailleurs Jésus crucifié, alors qu’il agonisait sur la croix, dit : « Père, pardonne-leur : ils ne savent pas ce qu'ils font. » Luc 23; 34. 

Nous prions en union avec Marie, Ta mère, à Ses intentions et aussi pour plus de paix dans le monde, et surtout la fin de l'avortement - qui est le plus grand destructeur de la paix, car source de rancune, de non-pardon..

Quand on pèche c’est d’abord contre Dieu qui depuis le début de la vie humaine, a toujours été le premier offensé.

Cependant, avec une grande humilité, c'est Dieu qui fait le premier pas vers la réconciliation, alors que l'homme pécheur bien souvent n'a de cesse de rejeter la responsabilité de sa faute sur Dieu. « L’homme répondit: La femme que tu as mise auprès de moi m’a donné de l’arbre, et j’en ai mangé » Genèse 3;12.

Par ailleurs il répond à Pierre que nous avons à pardonner jusqu’à 77 fois 7 fois par jour, c’est-à-dire inlassablement. Pardonnons et laissons la vengeance à notre Dieu qui juge chacun selon une justice parfaite (Romains 12 :19)

Pardonner ce n’est guère facile surtout quand on a été  trahi, abusé, blessé, meurtri par l’autre. Et pourtant il le faut.

« Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi ; mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses » Matthieu 6 :14-15.

LE PARDON EST DONC UNE OBLIGATION ET NON UNE OPTION.

Or, trop nombreux sont ceux qui vivent avec la rancune et le ressentiment dans le cœur. Si seulement nous pouvions voir combien ces choses nous salissent et nous entraînent sournoisement à notre perte.

Référons-nous à la parabole du serviteur qui devait dix mille talents au roi, qui a remis la dette du serviteur. Mais, ce dernier rencontrant un compagnon qui lui en devait beaucoup moins, au lieu de se montrer miséricordieux à son tour, usa de violence envers son compagnon, le harcela, le culpabilisa et le condamna. Le roi quand il en fut informé, face à ce méchant serviteur, il annula la rémission de sa dette et le fit jeter en prison.

Si Dieu refuse de nous pardonner à cause de notre propre manque de pardon, cela signifie que nous demeurons chargés de nos péchés et que nous redevenons passibles de la géhenne.

O Seigneur, enfant Jésus, amène-nous à pardonner aux autres comme tu nous pardonnes! Ta Divine Miséricorde est sans fin! Nous prions pour Ta Divine Miséricorde sur nous et que nous puissions participer à Ta miséricorde en pardonnant aux autres en ce Noël.

Et nous T’implorons, Ô Seigneur enfant Jésus, pour que l’œuvre du salut commencée  lors de Ton premier Avènement parvienne à son plein achèvement en chacun de nous.

Nous prions également :

- pour les intentions générales et missionnaires du Saint Père François

- pour nos intentions personnelles... (Dire vos intentions ici)

Puisse Ta Sainte Volonté soit faite dans nos vies et par ces intentions :

Toute Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit, au Dieu qui est, qui était, et qui Vient, comme il était au commencement, maintenant et pour toujours, dans les siècles des siècles.

Amen.

Publié dans Neuvaines

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article