Jean le Messager d'Amour : L'Epiphanie

Publié le par monSeigneur et monDieu

Jean le Messager d'Amour : L'Epiphanie
Bien chers amis en Jésus et Marie,
En partant des réalités qui se présentent à nos yeux et à l’exemple des Mages et des bergers, tout en restant simples comme le dit notre bien-aimé Jean, nous découvrons la présence cachée du Dieu invisible qui ne demande qu’à Se manifester à nous.
Avec toute notre plus grande affection et en union de prières
Robert et Yvette
 
Petit rappel : Le 13 décembre 1996, Jean meurt d’une hémorragie interne, il avait 43 ans. Par locutions intérieures, il adresse à ses parents (Yvette et Robert) des messages d’amour, d’espoir et de bonheur par lesquels il leur demande de prier pour les défunts.
 
Depuis 1997 et quelques temps après le départ de notre cher fils Jean, suivant le Plan de Dieu nous avons eu la grâce de recevoir des messages du Ciel... Il est à noter que par les messages qui ont été diffusés tout a été dit plusieurs fois. Jean nous demande, qu'à compter de ce jour (Jean, votre messager d'Espérance : Choisissez la vie - 11.09.2013 ), nous prenions les messages anciens, en précisant leur date d'émission. Ils pourront correspondre aux différents événements. Ces envois seront hebdomadaires et bien évidemment mis sur le site internet.
 
Livre Tome 7 : Pour bien passer la porte du Ciel
Page 70 : L’Épiphanie (2ème édition) - Message du 5 janvier 2008 -
 
✶ ✶ ✶

« La recherche de Dieu est difficile pour beaucoup d’hommes et cela à cause du matérialisme et des principes contraires à la morale qui abondent et éloignent l’humanité de Dieu. Vous ne disposez pas de la simplicité qu’avaient les bergers qui simplement et même instinctivement ont ressenti la présence du Ciel dans ce petit enfant déposé dans une mangeoire. Les Mages par leur sagesse et par l’étoile qui les avait guidés, savaient que cet Enfant nouveau-né était la présence même de Dieu qui allait rayonner sur le monde.
Ils représentent l’image du discernement, de ceux qui cherchent la présence de Dieu qu’ils découvrent dans les signes du monde créé et qui leur sont donnés par Dieu.
A l’exemple des Mages et des bergers, restez simples pour trouver Dieu en scrutant le Ciel et en partant des réalités qui se présentent à vos yeux. Vous y découvrirez la présence cachée du Dieu invisible qui ne demande qu’à Se manifester à vous !
Des hommes pensent que les astronomes connaissent toutes les étoiles et peuvent ainsi prévoir l’avenir, mais ils ne sont ni sages ni mages.
Ils veulent tout expliquer, tout savoir sur le mystère de la vie et considèrent que la science des astres consiste à les découvrir, à mieux les connaître.
Pour les Rois Mages, la véritable science était de connaître cette étoile unique, celle qui les guidait vers Dieu...
Il y a en chacun de vous, heureusement, un berger et un côté Mage qui vous donnent la possibilité de découvrir l’intérieur même de la réalité des choses, c’est-à-dire le mystère de la présence cachée de Dieu.
Alors vous désirez être proches
de l’Épiphanie de Dieu, c’est-à-dire de Sa manifestation à travers les signes et les événements les plus humbles et les plus simples de votre vie.

Actuellement l’humanité ne vit que dans les protestations ...En manifestant leur mal de vivre pour un oui ou pour un non, les hommes perdent la valeur et la richesse de leur intimité spirituelle.
Il existe aujourd’hui des sociétés où Dieu est ignoré, qui sont dans un état permanent d’insatisfaction. L’Épiphanie touche le cœur de la foi des chrétiens.
Elle rend visible quelque chose d’invisible, mais qui est tellement vrai, tellement solide, comme une maison bâtie sur le roc !

L’Église est encore aujourd’hui mystère de la présence réelle de Dieu au milieu de Ses enfants, au milieu de Son peuple.
L’Église se doit de refuser de devenir une institution sociale ou politique, purement humaine...
Priez le Seigneur pour qu’Il illumine votre cœur, qu’Il le transfigure pour que vous aussi contempliez le Ciel infini de Sa Présence et la profondeur illimitée de Son Amour...
C’est ainsi que vous découvrirez dans la petite lumière de cette étoile tout l’éclat de l’immense Présence du Ciel, car cette petite étoile, ce n’est rien d’autre que le visage du Christ Jésus dans L’Église, confié aujourd’hui à votre humanité.
Et qu’y a-t-il de plus réel et de plus fragile que l’éclat d’une étoile ?


Jean, votre messager d’amour »

Commenter cet article