Les Messages de Dieu pour nous Via Linda Noskewicz - Mercredi 7 DECEMBRE 2016

Publié le par monSeigneur et monDieu

Les Messages de Dieu pour nous Via Linda Noskewicz - Mercredi 7 DECEMBRE 2016

AYEZ L’ESPRIT TRANQUILLE

- 15H06-15H34

Père, j’ai l’impression que Vous m’embrassez à chaque instant. Je me demandais en Vous rendant visite, Vous avez dit que Vous nous avez fait à votre ressemblance. Comme je priais, de petites lumières comme des flammes de bougies qui étaient d’un jaune doré étaient au-dessus des têtes de chacun à la Messe. C’était si beau, et Je me demande, est-ce cela que nous sommes ? ou est-ce nos âmes d’une certaine manière ? ou est-ce l’Esprit Saint disant bonjour ? Bien, quoiqu’il en soit, c’était joli. Et merci pour la « demi brique » (sur ma tête). Oh, et aidez-moi à être plus calme et plus humble. Je suis si bruyante…E

Enfant Bien Aimé/ Enfants Bien Aimés, vous êtes si plaisants pour Moi. En tant qu’Enfants vous ne pouvez pas comprendre véritablement l’Amour de votre Parent Divin et Saint. Ayez l’esprit tranquille, et priez. Je recherche vos Cœurs et désire ardemment votre Amour ou l’Amour de Mes Enfants Bien Aimés.

Restez avec Moi, oh Filles d’Israël. Vous pouvez résister mais détournez -vous de Ma Sainte Présence et alors vos sorts sont scellés. [Avec Dieu nous pouvons résister à tout ; sans Lui, vous êtes dans les ennuis] Enfants de Babylone, vous faites bien de souffrir. Oh Saints qui priez et Me contentez grandement, priez, car vos Frères et Sœurs sont en danger ou ne sont pas prêts ou sont menacés de Mort. Juste comme l’Agneau est mené à l’abattoir, ainsi sont les Enfants de Sion. Repentez-vous de vos manières, Enfants Bien Aimés, car Israël ne résistera pas. Ses murs s’écroulent et Mes Enfants s’agenouillent aux pieds des idolâtres. Vous ne pouvez pas M’adorer et adorer ce qui est temporel. Vous ne pouvez pas diviser vos Cœurs en deux, laissant une portion à ce Monde et la moindre portion à Moi, et au Christ Jésus, Mon Fils et Très Aimé. Le Monde, une fois accepté, prend tout votre temps et empathie. Donc, vous êtes laissés avec aucun temps pour votre Dieu et Père qui vous Aime plus que vous ne puissiez l’imaginer, et vous donne Mon Amour, et Je cherche désespérément votre Amour.

Enfants Bien Aimés, ne Me rejetez pas. Je frappe à la porte à chaque instant, chaque jour, et si peu répondent. Et tant Me renient avec joie et tombent dans la tiédeur. Mon Amour est pour vous comme votre Amour était fait pour Moi, votre Seigneur Dieu, Petits Enfants, venez à Moi pour la compassion, la Miséricorde, la force et le pardon. Je suis le Seigneur Dieu. Je suis un Dieu Juste et un Père très Aimant et indulgent. Je supplie chacun de vous et pas en vain. Venez à Moi, Enfants, et prenez le réconfort et la joie de Mon Amour.

Enfants Bien Aimés, Mon Fils Glorieux et Magnifique, le Christ Jésus, se tient devant vous ou devant le Monde maintenant. Il est toujours évident ou ici et vous n’avez qu’à L’appeler dans une prière d’adoration. Prenez courage, Enfants Bien Aimés. Le seigneur Dieu n’abandonne pas Ses Enfants. Suivez le Christ et récoltez les fruits les plus doux au Ciel. Vous ne pouvez pas imaginer les joies qui sont étalées devant vous ! Je suis le Seigneur Dieu et comme Je vous Aime, Mes Petits Enfants. [UN TEL AMOUR !!!]

Oh Enfants de mort et de violence, vos Âmes reculent de peur alors que le feu est jeté au-dessus de vous. Sachez que Je suis présent et Je guide vos Cœurs avec Mon Amour et Salut. Enfants, ce Monde est temporel, donc, de quoi avez-vous peur ? Je suis le Seigneur Dieu. JE SUIS et ai été et serai. Je crée toutes choses et donc, l’Amour que J’ai fait. J’Aime ce que J’ai créé et donc, Je ne permettrai pas que Mes Créations Bien Aimées ou Enfants Bien Aimés se noient ou soient trempés par la confusion ou l’atrocité du souci.

N’ayez pas peur de ce Monde car Il est transitoire et fini. Pourquoi auriez-vous peur comme Enfant du Seigneur Dieu ? Je suis votre Père patient et Aimant et Je ne laisse aucun mal entrer dans vos Cœurs quand vous réjouissez vos Âmes en étant un avec Moi. Vous êtes Mes Enfants Bénis de la Lumière. Ne vous éloignez pas de Moi, car où il y a des obscurités, il n’y aura aucune Lumière, et où il y a Ma Lumière, les obscurités se sauvent.

Enfants Bien Aimés, croyez en Mon Amour ou en Mon GRAND Amour pour chacun de vous. Si vous pouviez seulement voir ou connaitre ou comprendre ou saisir ne serait-ce qu’un peu du calibre et de la profondeur de Mon Amour pour chacun de vous, surement votre joie allumerait des feux dans les Cœurs de beaucoup et votre confiance en Ma Volonté si totalement complète ou totale. Si vous n’aviez qu’un soupçon de connaissance, comme vous Me supplieriez de Glorifier Mon NOM. Vous pleureriez si joyeusement aux pieds de Mon Fils Bien Aimé, Jésus, Yahvé (?), qui est pour vous, votre Salut et Gloire. Par Lui la Vie vous est donnée pour l’éternité. Payez [partagez ou donnez] votre Amour révérant et joie à Mon Fils, car le Christ désire votre Amour juste comme le Père a soif de votre Amour, et ce que vous donnez à l’Un, vous le donnez à l’autre et ce que vous voudriez nier à l’un, de la même manière vous le niez ou le rejetez à l’autre.

Apportez de la joie à votre Seigneur Dieu Bien Aimé et Très Saint et Père. Comptez-Moi comme premier dans votre Vie et Aimez Moi au-dessus de toutes choses. Ecartez-vous de ces choses qui vous éloignent de Moi. Je suis d’abord et avant tout. Donc, Je dis, ne permettez pas à ce Monde de vous éloigner ou de vous distraire de Moi et de Ma Parole Sainte, le Christ. Car Il est Un avec le Père et Il donne à chaque Enfant une nouvelle Vie quand l’Amour de l’Enfant est pur et sans fin. Enfants Bien Aimés, donnez-Moi vos Cœurs et connaissez la Paix et Mon Doux Pardon. [Si aimant] Vous êtes Mes Enfants Bien Aimés, et Ma Main D’Amour et de pardon s’étend vers vous joyeusement et avec très grand espoir.
Enfants Bien Aimés, venez à Moi et connaissez la paix. Venez à Moi et réjouissez-vous dans Mon GRAND Cœur. Je te pardonnerai, Mon Enfant, et Je t’Aime, Mon Enfant. Paix pour vous et ce jour, Je donne la paix à Mes Enfants.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article