Dimanche de Pâques-Résurrection de Notre Seigneur Jésus Christ - Jacarei 16 Avril 2017 -

Publié le par monSeigneur et monDieu

Dimanche de Pâques-Résurrection de Notre Seigneur Jésus Christ -  Jacarei 16 Avril 2017 -

Messages du Sacré Cœur de Jésus, de Notre Dame et de Sainte Bernadette Soubirous A Marcos Tadeu

1) Sacré Cœur :

« Mes enfants bien-aimés, Moi, Jésus Je Me réjouis de venir aujourd’hui le jour de Ma Résurrection, de Ma victoire sur le péché et la mort pour vous bénir une fois de plus avec Ma Mère et Ma servante Bernadette de Lourdes.

J’ai vaincu la mort, J’ai vaincu la mort par Ma mort sur la croix et par Ma mort sur la croix, par les mérites de Ma Passion vous pouvez aussi tous vaincre la mort dans vos vies. Tout le péché peut être vaincu par vous parce qu’il a déjà été vaincu par Moi sur la croix.

Et si vous croyez vraiment en Moi, croyez en Ma Parole, gardez Ma Parole et vous maintenez unis à Moi par l’amour, par l’amour filial et parfait que vous devez avoir envers Mon Père du Ciel et aussi envers Moi. Parce que Je suis dans le Père le Père est en Moi et tout comme le Père vous a aimés Moi aussi Je vous ai aimés.

Oui, si vous avez cet amour parfait, alors, unis vraiment à Moi vous pourrez tout vaincre, vaincre tout péché dans votre vie.

Venez, alors à Moi, vous qui êtes fatigués et abattus sous le poids de vos péchés et Je vous soulagerai. Parce que Je suis doux et humble de Cœur et pour tous J’ai la force, J’ai la grâce qui vous donnera la victoire sur tout le péché et tout le mal dans votre vie.

J’ai vaincu la mort ! J’ai vaincu la mort et Je vous ai ouvert les portes du Ciel et dans cette œuvre Ma Mère a collaboré avec Moi et c’est pour cela qu’aujourd’hui Ma Mère règne, triomphe avec Moi. Et tous ceux qui croient en Moi, tous ceux qui aiment Ma Mère et qui viennent à Moi par Ma Mère, ceux-là Je ne les jetterai pas dehors au contraire Je les revêtirai de Ma grâce et les rendrai victorieux comme Moi sur la mort du péché dans l’âme, sur le péché même, sur le mal qu’il y a dans le monde.

J’ai vaincu la mort et c’est pour cela que dans Mon Sacré Cœur vous pouvez trouver tous les biens, toutes les grâces et toute la force dont vous avez besoin pour être Saints.

Venez à Mon Sacré Cœur qui gémit, qui pleure du manque de vous. Venez à Moi parce que ici dans ce Divin Cœur Je vous abriterai tous, Je vous aimerai, Je vous revêtirai de Ma propre grâce et gloire. Et alors vous pourrez vaincre dans votre vie tout le péché et tout mal y compris le péché et le mal dans vos frères et sœurs.

Mon Sacré Cœur défaille du manque de vous Mes enfants ! Venez à Moi parce que Je n’en peux plus de vivre sans vous.

Je cours à votre recherche avec Ma Mère. J’ai parcouru le monde entier avec Ma Mère apparaissant dans de nombreux endroits et appelant beaucoup de Nos enfants. Mais ils sont des déserts et ils ne veulent rien savoir de Nous.

Oui, Nos Cœurs qui ont tant aimé les hommes ont été payés encore et encore de mépris et d'ingratitudes. Ah Mes enfants Je peux pardonner les mépris et les ingratitudes envers Moi, mais Je ne pardonnerai pas les mépris et les ingratitudes envers Ma Mère.

Malheur à l’homme qui transperce le Cœur de Ma Mère de son mépris, de sa désobéissance envers Elle, il serait préférable qu’il ne soit pas né. Ceux qui font souffrir Ma Mère et qui méprisent les Messages de Ma Mère sont déjà condamnés.

Prenez garde de ne pas être du nombre de ces malheureux Mes enfants, parce que sinon véritablement Ma Main vous rattrapera et la Main de Mon Père aussi. Et si déjà c’est terrible de tomber dans Mes mains imaginez comme ce ne sera pas terrible de tomber dans les mains de Mon Père, Dieu Juste, Saint et Vengeur.

Oui, gardez-vous d’être du nombre de ceux-là, soyez comme Jean, amoureux de Ma Mère, soyez comme Nos Pastoureaux de Fatima totalement amoureux et obéissants de Ma Mère.

Soyez comme Ma servante Bernadette complètement obéissants, fidèles et dociles à Ma Mère. Soyez comme Mon petit enfant Marcos, toujours fidèle, toujours ferme, toujours obéissant même sous la croix, même en versant des larmes tout au long de sa vie, mais toujours fidèle à Ma Mère.

Imitez ces enfants que j’ai donnés comme des soleils, des étoiles, des phares, comme des lampes pour le monde : Nos Pastoureaux de Fatima, Ma fille Bernadette et Mon petit enfant Marcos, ils sont des chandelles, des lampes que J’ai allumées pour l’Eglise et pour l’humanité en ces temps d’épaisse et grande ténèbres qui obscurcit toutes les choses.

La violence explose de tous les côtés, les familles vivent une vie complètement païenne loin de Moi et M’offense tous les jours. Les enfants sont victimes de leurs propres parents qui ne les éduquent plus pour Moi mais pour le monde les transformant en de vrais païens et athées.

C’est pourquoi, beaucoup de jeunes se perdent dans les vices, dans le péché, dans les choses mondaines, dans les plaisirs devenant ainsi victimes de leurs propres parents et victimes de cette société qui leur refuse la vérité, leur refuse la connaissance de Dieu et leur refuse Mon amour qui pourrait les sauver.

Ah, Mes enfants que de comptes sévères les parents devront Me donner et à Mon Père pour ne pas avoir créé leurs enfants pour Moi, pour ne pas avoir guidé leurs enfants vers Moi, ils ont joué avec le sacrement du mariage le regardant et le prenant juste pour une source pour jouir de la vie et des plaisirs.

Ah non ! Il est beaucoup plus que cela, il est destiné à mener toute l’humanité, toute la jeunesse, tous les enfants, toutes les générations à Me connaître, à M’aimer et Me donner la gloire.

Oui, les parents qui n’ont pas guidé leurs enfants vers Moi devront Me rendre des comptes sévères. Et ceux qui peuvent encore guider leurs enfants qu’ils les guident parce que Mon retour est imminent et Je demanderai des comptes de tous les enfants que Je vous ai confiés pour les guider vers Moi et qui se sont perdus par votre faute.

Oh, Mes enfants Mon Cœur veut vous aider ! En même temps que Je vois la ruine, la calamité où se trouvent cette humanité et vos familles Je viens pour vous aider avec Ma Mère.

Moi et Ma Mère sommes ici pour vous sauver, vous secourir, vous aider. Prenez donc alors les remèdes que Moi et Ma Mère vous apportons et vous offrons ici : le saint Rosaire, la pénitence, les Chapelets, la Treizaine, la Septaine, les Heures de Prière.

Enfin, prenez ces remèdes et appliquez-les à vous-mêmes et à vos familles pour qu’alors vous puissiez être sauvés avant que ce ne soit trop tard.

Mon Sacré Cœur depuis Paray-le-Monial a demandé à toute l’humanité par Ma petite fille Marguerite Marie Alacoque plus d’amour envers Mon Coeur, de dédommagement, de consolation envers ce Cœur qui aime tant les hommes, mais Je ne suis payé par eux qu’avec des ingratitudes, mépris, indifférence et péchés.

Ah Mes enfants ! Mon Message est toujours actuel et vivant, consolez Mon Cœur en Me donnant enfin l’amour filial, le vrai amour que Je désire de vous ici et que Ma Mère aussi en Mon Nom vous a enseigné et demandé.

C’est l’amour que Nous voulons ! Peu M’importe les défauts que vous avez…les défauts Je peux les consumer en un instant comme la paille jetée au feu ce que Je veux c’est l’amour, les défauts Je les brûle tous dans la flamme d’amour de Mon Cœur et de Ma Mère.

Je veux l’amour, parce que l’amour couvre une multitude de défauts, l’amour élève, l’amour purifie, l’amour sauve, l’amour satisfait Mon Cœur. En un mot : l’amour est tout, l’amour rachète, l’amour renouvelle, l’amour fait vivre.

C’est pourquoi, donnez-Moi de l’amour pour que Je puisse vivre en vous et que vous viviez en Moi. Je ne dis pas que vous soyez toujours sans défauts, mais Je dis demeurez en Moi. Si vous demeurez en Moi, dans Mon Amour vos défauts Je les brûlerai plus rapidement que la paille brûlé au feu.

Ah petits enfants n’ayez pas peur ! Mon Cœur est ici, Je suis avec vous, Je vous aime. C’est Moi qui vous ai aimés et appelés ici. De vous Je ne veux que l’amour, donnez-Moi de l’amour, donnez de l’amour à Ma Mère et alors il n’y aura plus rien d’autre à Me donner et vous M’aurez déjà tout donné.

Je désire que vous priiez l’Heure de Mon Sacré Cœur N° 33 pendant 9 jours à suivre en ce mois d’Avril encore, pour que vous puissiez mieux connaître Mon grand amour pour vous et l’océan de tendresse qu’est Mon Divin Cœur pour vous tous.

Je vous bénis tous avec amour et spécialement toi Marcos, le plus obéissant et dévoué des serviteurs de Ma Mère et de Mon Sacré Cœur. Je bénis Mes esclaves d’amour, surtout Mes deux fils qui sont devenus aujourd’hui postulants de l’Ordre que J’ai fondé avec Ma Mère dans le Sanctuaire dans l’Eglise où Ma Mère t’est apparue la première fois.

Oui, aujourd’hui ici Je vois réalisée une fois de plus Ma volonté et le rêve Divin de Mon Cœur, de donner à Ma Très Sainte Mère une compagnie de saints, de soldats courageux pour lutter pour Elle et pour le triomphe de Son Cœur et de Mon Cœur dans l’humanité entière avec Mon très aimé fils Marcos.

Je vous bénis tous Mes esclaves d’amour et toi aussi Mon très aimé fils Carlos Tadeu, à qui J’ai donné Mon fils Marcos pour être l’image parfaite de Mon Père, pour être pour lui la manifestation de l’amour et de l’affection de Mon Père et aussi de Mon affection même, de l’affection de Mon Divin Cœur.

Je te bénis toi qui est aussi Mon consolateur, Mon espérance, toi qui es la joie de Mon Cœur couronné d’épines par les péchés du monde. Toi qui es le consolateur de Ma Mère, Mon cadeau vivant d’amour que J’ai créé pour donner, joie, goût, honneur et gloire à Ma Mère.

Je te bénis toi et tous avec amour de Paray-le-Monial de Dozulé et de Jacarei. »

 

Traduction Véronique

Commenter cet article