Dimanche des Rameaux

Publié le par monSeigneur et monDieu

Dimanche des Rameaux

C'est le dernier Dimanche de Carême, le Dimanche avant Pâques, le début de la Semaine Sainte, il commémore l'arrivée triomphale du Christ à Jérusalem, quelques jours avant qu'il soit crucifié. C'est un événement mentionné dans les quatre évangiles canoniques.

Il est connu en tant que Dimanche des Rameaux parce que les fidèles reçoivent souvent des feuilles de palmier qu'ils utilisent pour participer à la reconstitution de l'arrivée triomphante du Christ à Jérusalem.

Ces branches de palmiers sont le symbole largement reconnu de la paix et de la victoire, d'où leur utilisation préférée le Dimanche des Rameaux..

Dimanche des Rameaux

Dans les Évangiles, Jésus est entré à Jérusalem monté sur un ânon, et sous la louange somptueuse des habitants de la ville qui jetaient des vêtements, ou peut-être des palmes ou de petites branches, devant Lui en signe d'hommage. C'était une pratique courante pour les personnes de grand respect.

L'utilisation d'un âne au lieu d'un cheval est hautement symbolique, cela représente l'arrivée d'une personne humble dans la paix, par opposition à une arrivée sur un destrier de guerre.

 

Les couleurs de la messe du Dimanche des Rameaux sont rouge et blanc, symbolisant la Rédemption dans le Sang que le Christ a payé pour le monde.

Une semaine plus tard, le Dimanche de Pâques, le Christ ressuscite d'entre les morts.

Pendant la Messe du Dimanche des Rameaux, des palmes sont distribuées aux paroissiens qui les transportent lors de la procession rituelle dans l'église (ce qui se fait pratiquement plus).

Parce que ces palmes sont bénies, elles ne peuvent pas être jetées comme des déchets. Celles qui ne sont pas conservées dévotement, devraient être plutôt rassemblées convenablement à l'église et incinérées pour créer les cendres utilisées le mercredi des Cendres de l'année de suivantes.

Vous pouvez consulter d'autres articles du blog traitant ce sujet, notamment

ICI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article