Message du 7 Janvier 2017, donné par Dory Tan à Marmora

Publié le par monSeigneur et monDieu

 Message du 7 Janvier 2017, donné par Dory Tan à Marmora

Communiqué de Dory Tan le 7 Janvier 2017, à la Ferme

En ce Premier Samedi, à la dixième Station, Dory nous a communiqué ce qui suit :

            Aujourd’hui, Dory a commencé par souhaiter la Bonne Année à tous les pèlerins présents et les a remerciés de se joindre à elle dans la prière. À Son apparition aujourd’hui, la Vierge s’est adressée à Dory comme suit : « Mon enfant, le temps file très vite. Moi et Mon Fils Jésus, nous sommes très heureux de voir ici chacun de vous, grâce à un sacrifice de votre part. Combien de temps encore aurez-vous ici sur cette terre à offrir des sacrifices, parce que le temps se fait court ? » Comme Notre Sainte Mère lui parlait, Dory s’est adressée à Elle comme une enfant le ferait pour sa propre mère et elle Lui a demandé si c’était bien qu’elle-même (Dory) ait le privilège de La voir et de Lui parler, sans savoir si ses sœurs et ses frères pèlerins pouvaient La voir et sentir Sa présence. Dory a précisé que tous faisaient le même sacrifice qu’elle-même. Notre Sainte Mère lui a répondu en souriant car, connaissant Dory, Elle sait bien que celle-ci n’est pas avare et qu’elle voudrait bien partager ce privilège avec nous. Elle dit alors, « Mon enfant, c’est par leur foi qu’ils Me voient et sentent Ma présence. Ils en sont bénis.  Ne te fais aucun souci, tous tes frères et sœurs qui t’accompagnent sont égaux. Je leur porte à tous le même amour. Dis-leur que, quiconque se rend à mes demandes et fait des sacrifices, au temps venu, verra s’alléger ses souffrances. Tous participent aux souffrances de Mon Fils. »

            Dory nous prie de demeurer ce que nous sommes parce que le temps qui nous est alloué ici en cette vie est le seul à notre disposition pour sauver notre âme et celles de nos familles.
L’ennemi est très fort et il essaie de s’en prendre à nous en attaquant nos êtres chers. Il tente de nous briser et de ruiner notre vie et notre foi. Mais, n’oublions pas que nous avons comme guides Notre Seigneur Lui-même et Sa Sainte Mère. Dory nous rappelle de garder sur nous les médailles de saint Michel et de saint Benoît, en tout temps. Notre foi nous rendra forts et nous serons en mesure de combattre l’ennemi.

            Gardons en mémoire les paroles que Notre Sainte Mère nous a adressées aujourd’hui, à savoir, qu’Elle nous aime tous pareillement. Elle nous rappelle également que le temps s’écoule très vite. Combien de temps nous reste-t-il encore sur cette terre pour offrir des sacrifices ? Mettons en pratique ce que Notre Seigneur et Notre Sainte Mère nous demandent de faire : nous aimer les uns les autres ; prier, prier, prier ; aller à l’église, spécialement les dimanches ; aller au sacrement du Pardon. C’est là le moyen de sauver notre âme.
Acceptons tout : nos problèmes, nos souffrances – à l’exemple de Jésus durant Sa vie sur la terre. En offrant tout à Jésus et à Marie, notre vie sera plus facile et la paix ainsi que l’amour fleuriront au sein de nos familles. C’est alors notre devoir de partager cette paix, cet amour et cette joie avec les autres.

     Dory termine par ces mots : « Que le Seigneur nous bénisse tous. Au plaisir de se revoir le Premier Samedi de février. » 

 

Transcrit par Janice Schill et traduit par Marie-Thérèse Roy

 

 

Du blog : Je vous poste ce message quoi qu’il date de janvier 17, ainsi que certains qui sont ou seront plus anciens, c’est parce que nous devons prêter plus attention aux messages qui nous sont donnés pour les temps qui sont à venir …

Notre attachement terrestre nous amène à lire certes les messages, mais parfois en diagonale, pour n’y voir que ce que nous voulons.

Nous prions, c’est bien, mais quel est le fondement de nos demandes ?

Dieu peut répondre à toutes nos demandes … à condition quelles Lui soient agréables, donc en accord avec notre passé, présent, et à venir (volontairement j’ai mis ce mot comme il a du être au départ) et surtout avec Sa Divine Volonté et Son Plan pour le Salut de l’humanité qui s’ajuste, à mon sens avec notre propre agir, celui de l’ennemi et bien d’autres choses dont Il est au courant du fait de Sa Toute Puissance !

Il n’y a pas de messages futiles. Certains ne lisent que ceux qui parlent de choses que nous ne parvenons même pas à appréhender, parce que cela n’a jamais été vécu par nous ni même vu das notre monde, mais délaissent d’autres ainsi que la Parole … jugés peut-être comme secondaires.

N’oublions pas que nous-mêmes avons pris forme à partir de la poussière ! Aussi, faisons attention à ne pas jeter le diamant avec la poussière couvrant le sol de notre cuisine.

Accordons notre attention à tout ce qui nous est dit, prions pour le discernement afin de ne pas retenir l’ivraie qui a poussée parmi le bon grain, prenons si besoin est le tamis de l’Esprit Saint et vérifions au préalable notre poussière … car notre Mère ne dit jamais un mot de trop : Tout à du sens, si nous acceptons de lire avec des yeux d’enfant !

 

Publié dans Messages D.Tan Marmora

Commenter cet article