Jacarei 12 Août 2017 - Message de Notre Dame et de Saint Genès de Rome à Marcos Tadeu

Publié le par monSeigneur et monDieu

Jacarei 12 Août 2017 - Message de Notre Dame et de Saint Genès de Rome à Marcos Tadeu

Marcos :

« Oui, je ferai oui Maman. Je ferai oui. Cette semaine j’ai réussi à faire les 4 que la Dame a demandés, la Dame a aimé ? Je suis content ! Et la voix de la doublure la Dame a aimé aussi ?

Oui, c’est bien! Je vais en fournir plus. Oui, oui.

Très Sainte Marie :

 « Chers enfants, aujourd’hui, je vous invite tous à nouveau à l’amour ! Dilatez vos cœurs à l’Amour Agape en priant plus, en faisant plus de sacrifices d’amour, en méditant. Et surtout petits enfants en combattant à l’intérieur de vous l’orgueil qui est un des grands ennemis de l’Amour Agape.


Quand l’homme est orgueilleux devant Dieu, il ne reconnaît pas sa misère, il ne reconnaît pas ses propres fautes et s’endurcit dans son vouloir, dans son mode de penser, dans son orgueil, ferme son cœur à l’Amour Agape. Cet Amour ne peut pas entrer dans le cœur qui a de l’orgueil et là entre alors l’amour Eros qui est aussi orgueilleux, qui est aussi vaniteux et fier.


Alors, l’homme va en s’écrasant de plus en plus dans l’abîme du péché, de l’égoïsme, de l’amour et de l’auto adoration de lui-même, s’éloignant de plus en plus de l’amour de Dieu. Et arrivant même au point de mépriser l’amour de Dieu à cause de lui-même, de sa volonté et de ce qu’il veut, des choses de ce monde, des choses mondaines.


Mes enfants, combattez alors cet orgueil qui est très dangereux, d’abord avec l’humilité et ensuite en dilatant vos cœurs à l’Amour Agape en vous faisant violence. Pour qu’alors, vous puissiez élargir plus vos cœurs, recevoir plus cet amour dans le cœur et ainsi être amour et donner l’amour à tout homme, pour que tout homme croie que Dieu est Amour, que l’essence de Dieu est l’Amour.


Alors les cœurs des hommes s’ouvriront rapidement à cet Amour, l’accepteront, l’auront et enfin cet amour qui est aussi Ma Flamme d’Amour triomphera dans le monde entier.


Continuez à prier Mon Rosaire tous les jours, par le Rosaire prié avec le cœur Je dilate toujours davantage vos cœurs à l’Amour Agape, l’Amour Surnaturel. Cet Amour qui n’a rien d’humain, n’a rien de terrestre.


Cet Amour qui est du Ciel et qui fait que vous n’aimez pas seulement Dieu et Moi avec l’Amour pur sans intérêt mais que vous aimez aussi le prochain sans intérêt, un amour pur qui ne veut que se donner, se sacrifier, se consumer pour l’amour, pour le bonheur du prochain, de l’être aimé.


Alors, vraiment vous serez amour en ce monde sans amour et Je pourrai transformer cet enfer de violence, d’égoïsme, de haine, de malhonnêteté et d’absence totale de charité en un jardin verdoyant d’amour. Je transformerai le monde en une véritable fournaise d’amour.


Continuez, par conséquent, à prier Mon Rosaire, par lui vous arriverez vite à l’Amour Surnaturel, à l’Amour Agape et quand cela arrivera, Mon Triomphe, Mon Cœur triomphera vraiment, Mon Triomphe arrivera.


Toi, Mon cher fils Carlos Tadeu, qui aujourd’hui est une fois de plus ici dans Ma maison et en Ma présence, je dis : Je t’aime beaucoup Mon très aimé fils, tu ne peux pas imaginer la joie que tu Me donnes en venant ici dans Ma maison pour être avec Moi.


Oui, en ce moment exact Je montre à Mon fils Marcos 358 épées de Douleur à Mes pieds que tu as retirées ici cet après-midi. La plupart de ces épées étaient enfoncées principalement par les âmes consacrées qui étaient aimées de Dieu et de Moi avec amour de prédilection beaucoup plus grand que les autres et favorisées avec beaucoup plus de grâces.


Et elles qui devraient Nous donner plus d’amour et d’obéissance enfoncent ces épées dans Nos Cœurs avec leurs indifférence, leur désobéissance, avec leur vie de péché.


Toi, Mon tout petit enfant tu fais plus qu’elles, tu M’aimes plus qu’elles, immédiatement, ton amour Me retire toutes les épées de Douleur qu’elles enfoncent. Et te donne même au Ciel de très grands mérites qui augmentent énormément ta gloire, ta joie et la jouissance de la divinité.


Aujourd’hui Je te dis solennellement : dans la Nuit de Noël quand j’ai apporté au monde le sauveur, J’ai pleuré, J’ai beaucoup pleuré pas seulement d’apporter le Sauveur au monde dans tant de pauvreté dans la Grotte de Bethléem, mais J’ai pleuré parce qu’à ce moment-là J’ai vu toute l’humanité et toutes les âmes qui malgré le sacrifice de Mon Fils né dans tant de pauvreté ne L’aimerait pas, ne L’adorerait pas, ni ne le suivrait, ni ne Le servirait.

Et J’ai pleuré, spécialement pleuré aussi pour les âmes qui contrairement à Mon Fils mépriseraient la sainte pauvreté et chercheraient seulement les richesses, les plaisirs et les avantages de ce monde en Le méprisant et en méprisant la Croix.


Alors Mon Fils Jésus t’a montré en vision dans la Grotte de Bethléem priant et M’aimant tellement, aimant Mon Fils avec tant d’affection et d’amour. Et la vision de ton amour, de ta future obéissance ont consolé Mon Cœur.


Oui, Mon fils tu as beaucoup consolé Mon Cœur et le Cœur de Mon Fils Jésus qui en te voyant dans cette vision a cessé aussi de pleurer avec Moi. Mon consolateur, continue de l’avant en consolant Nos Cœurs de ton amour et que rien ne t’arrête.


Tu vois maintenant combien Je t’aime ? Combien je t’aime toi. Je t’ai donné pour fils celui que J’ai Moi-même choisi et embrassé en Me laissant photographier et voir du monde entier. Ce fils, Marcos, que J’embrasse avec tant d’amour, qui est Ma consolation, Ma dernière espérance, celui sur lequel reposent non seulement Mes espérances, mais aussi les grandes prophéties de Mon Cœur.


Ce fils qui est Mon Ange consolateur sur la Terre c’est lui que Je t’ai donné pour fils, en te montrant vraiment combien Je t’estime, combien Je t’aime et combien Je t’ai honoré.


Aime, donc le fils précieux que Je t’ai donné, il t’aime beaucoup, tu ne pas imaginer. Si un jour il ouvrait sa poitrine et laissait sortir les flammes d’amour qu’il a pour toi cela te réduirait en cendres au même instant.


Oui, si vraiment c’était du feu naturel il te consumerait. Laisse-toi donc aimer par cet amour Agape que J’ai Moi-même placé en lui pour toi, pour qu’ainsi tu puisses vraiment sentir Mon Amour. Et alors rempli de Mon Amour tu puisses aussi irradier Mon Amour à tous Mes enfants qui ne Me connaissent pas encore et c’est pourquoi ils souffrent en errant dans ce monde.


Je t’aime beaucoup et pour toi Je fais des folies d’amour. Ne crains pas ce qui t’es arrivé, l’accident qui t’est arrivé, ceci est l’œuvre de la fureur de Mon ennemi. Mais la Mère de Dieu est attentive avec les Saints en prenant soin de toi. Ceci t’a été permis pour que tu voies à quel point il a la haine de toi et quel bien tu fais, parce qu’il hait seulement ceux qui sauvent vraiment des âmes et sont destinés au Ciel.


Pour cela fils va de l’avant et ne crains pas, Je te garderai et te défendrai beaucoup plus fermement que la lionne qui défend son lionceau.

 

Je te bénis et bénis tous Mes enfants qui sont venus Me consoler aujourd’hui que J’aime tant de Lourdes, de La Salette et de Jacarei. »

 

Saint Genès :

« Mes frères et sœurs bien-aimés, Moi, Genès Je me réjouis de venir avec la Mère de Dieu aujourd’hui ici pour la première fois. Je vous aime beaucoup, je vous garde et vous protège toujours de tout mal.


Je vous protège et vous défends de tous les pièges de satan, c’est pourquoi, n’ayez pas peur, à la fin le Cœur de la Mère de Dieu triomphera et toute la puissance de l’enfer sera enfin brisée et détruite.


Aimez l’amour et vivez ce parfait amour en donnant à la Mère de Dieu et au Seigneur la réponse amoureuse de vos cœurs, pour qu’alors, cet amour triomphe dans le monde à travers vous.


Aimez l’amour en dilatant vos cœurs à cet amour et en laissant cet amour régner dans vos cœurs. N’ayez pas peur de l’amour de Dieu, ni d’être aimés par Lui et ni de L’aimer, parce que cet amour qui au commencement exige même : le renoncement, la conversion, le changement de beaucoup de choses dans votre vie vous mène finalement à la véritable et complète paix du cœur et à la sanctification de vos âmes.


Aimez l’amour, sans peur, pour qu’alors, cet amour qui est la Flamme d’Amour de la Mère de Dieu puisse finalement réaliser dans vos cœurs la grande transformation qu’Elle attend tellement des âmes remplies de l’amour Eros en âmes remplies de l’Amour Agape, qui comme des flammes embrasées d’amour vont incendier le monde entier.


Et continuez à prier le Rosaire tous les jours, car qui le prie ne sera jamais, jamais vaincu par satan. Et l’âme qui prie le Rosaire ne sera jamais réduite en esclavage par lui.


On a jamais entendu le démon dire qu’il a triomphé sur une âme qui prie le Rosaire et jamais on ne l’entendra parce que quand l’âme prie, le Rosaire fait que satan a peur d’elle et que tout l’enfer tremble, priez-le, plus vous prierez le Rosaire plus vous serez aimés de la Mère de Dieu et par Nous du Ciel.


Je vous bénis tous spécialement toi Mon très aimé Carlos Tadeu, que j’aime tant et que je protège et défends aussi. Ne te préoccupe pas de ce qui t’es arrivé, cela t’a été permis comme une confirmation de ce que tu es vraiment de l’Immaculée, si tu ne l’étais pas il ne t’embêterait pas.


Au contraire, il ferait la même chose qu’il fait avec les pécheurs, il t’aiderait, il te favoriserait, il te faciliterait tout.

Mais, comme tu es de l’Immaculée il te hait et parfois il t’attaque, mais n’aie pas peur, beaucoup plus vigilant qu’un père sur l‘enfant, Nous du Ciel, Moi, je suis avec toi et je ne laisserai aucun mal prévaloir sur toi. Tu es fort, reste fort dans l’amour de l’Immaculée et avec Elle tu auras toujours la victoire.


Je suis ton protecteur aussi, je suis ton gardien personnel qui avec les autres Saints va t’accompagner. Pourquoi as-tu tant de Saints qui te gardent ? Parce que tu es destiné à de grandes choses et tu es le père de celui qui est toute l’espérance de la Très Sainte Vierge et qui est le fils de ses prophéties. Donc tu dois avoir toute notre protection pour que tu puisses réaliser une si grande mission qui renversera finalement l’empire infernal et fera triompher le Cœur immaculé.


Je t’aime et je te bénis et je t’aime et te bénis aussi Mon bien-aimé Leandro, je suis ton Saint protecteur, je te garde, je ne te quitte jamais, tout ce dont tu as besoin, viens à moi, demande-moi et j’offrirai mes mérites au Seigneur pour toi et je t’obtiendrai toutes les grâces.

 

Je vous bénis tous avec amour de Rome, de Jérusalem et de Jacarei. »

 

Marcos :

« A demain, à bientôt Maman. A bientôt cher Genès. »

 

 

Traduction Véronique

Commenter cet article