4.574 - Message de Notre Dame d'Anguera-Bahia-Pedro Regis - 24 12 2017 - Soyez doux et humbles de cœur ...ainsi ... vous pouvez comprendre les Desseins de Dieu …

Publié le par monSeigneur et monDieu

4.574 - Message de Notre Dame d'Anguera-Bahia-Pedro Regis - 24 12 2017 - Soyez doux et humbles de cœur ...ainsi ... vous pouvez comprendre les Desseins de Dieu …

Laissez Jésus transformer vos vies. Vous êtes dans le monde, mais les choses du monde ne sont pas pour vous. Ouvrez vos cœurs et laissez Jésus y élire domicile. Ne vous détournez pas de Celui qui est votre Chemin, Vérité et Vie. Je suis votre Mère et Je vous aime. Je suis venue du Ciel pour vous faire comprendre l'Amour de Dieu ...

Chers enfants, rendez grâce au Seigneur pour Sa Miséricorde infinie. Souvenez-vous de la naissance de Mon Fils Jésus aujourd'hui. Il est venu dans le monde comme la Lumière pour illuminer vos vies et vous indiquer chemin du Salut.

Il est votre tout et en Lui seul est votre véritable Libération et Salut. Laissez Jésus transformer vos vies. Vous êtes dans le monde, mais les choses du monde ne sont pas pour vous. Ouvrez vos cœurs et laissez Jésus y élire domicile. Ne vous détournez pas de Celui qui est votre Chemin, Vérité et Vie.

Je suis votre Mère et Je vous aime. Je suis venue du Ciel pour vous faire comprendre l'Amour de Dieu. Soyez doux et humbles de cœur, parce que ce n'est qu'ainsi que vous pouvez comprendre les Desseins de Dieu. Réjouissez-vous, parce que vos noms sont déjà inscrits dans le Ciel.

Après toute la tribulations, le Seigneur essuiera vos larmes et tous expérimenteront les Merveilles de Dieu. La Terre sera transformée et les justes vont éprouver un immense bonheur. Mon Fils Jésus est très proche de vous. N'ayez pas peur. Donnez-Moi vos mains et Je vais vous conduire à l'Amour. Courage.

C'est le message que Je vous transmets au nom de la Très Sainte Trinité. Je vous remercie de Me permettre de vous réunir ici une fois de plus. Je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Soyez dans la paix. Amen.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article