4.572 - Message de Notre Dame d'Anguera-Bahia-Pedro Regis - 19 12 2017 - Soyez vigilants. Ne vous écartez pas du chemin que Je vous ai indiqué …

Publié le par monSeigneur et monDieu

4.572 - Message de Notre Dame d'Anguera-Bahia-Pedro Regis - 19 12 2017 - Soyez vigilants. Ne vous écartez pas du chemin que Je vous ai indiqué …

Remplissez-vous de l'Amour du Seigneur et aimez tout le monde, comme Mon Jésus vous a aimés et vous l'a enseigné. Que vos vies parlent du Seigneur plus que vos paroles. Nourrissez votre spiritualité par l'écoute de l'Évangile, par la prière silencieuse, en prenant la défense et en vivant de la vérité, mais par-dessus tout grâce à la précieuse nourriture de l'Eucharistie ...

Chers enfants, Je vous demande de maintenir allumée la flamme de votre foi. L'humanité est devenue spirituellement pauvre parce que les hommes se sont détournés du Créateur.

Ne soyez pas esclaves du démon. Soyez vigilants. Ne vous écartez pas du chemin que Je vous ai indiqué. Remplissez-vous de l'Amour du Seigneur et aimez tout le monde, comme Mon Jésus vous a aimés et vous l'a enseigné.

Que vos vies parlent du Seigneur plus que vos paroles. Nourrissez votre spiritualité par l'écoute de l'Évangile, par la prière silencieuse, en prenant la défense et en vivant de la vérité, mais par-dessus tout grâce à la précieuse nourriture de l'Eucharistie.

Je suis votre Mère des Douleurs et Je souffre pour ce qui vient à vous. Vos projets sans Dieu sont comme construits sur le sable. Écoutez le Seigneur. Il vous montrera le chemin de la victoire. Ne laissez pas les choses du monde voler ce qu'il y a de précieux en vous.

Ayez confiance dans le Seigneur. Des temps difficiles viendront et ceux qui aiment la vérité boiront le calice amer de la souffrance. Ne reculez pas. Le Seigneur est avec vous.

C'est le message que Je vous transmets au nom de la Très Sainte Trinité. Je vous remercie de Me permettre de vous réunir ici une fois de plus. Je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Soyez dans la paix. Amen.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article