Amour pour tous les miens, Jésus - Volume 4 - Par La Fille du Oui à Jésus - Les Éditions FJ - Livre lancé à Granby le 19 juin 2004 - 238 - 239

Publié le par monSeigneur et monDieu

Amour pour tous les miens, Jésus - Volume 4 - Par La Fille du Oui à Jésus - Les Éditions FJ - Livre lancé à Granby le 19 juin 2004 - 238 - 239

     – Soyez amour, non des êtres de violence                              Jésus

    Mon être est en souffrance devant tant de violence. Aucun de vous n’aurait dû connaître la haine, mais à cause du mal en vous, le mal sévit partout et vous êtes les victimes de Satan, l’auteur même de cet attentat4. Réveillez-vous! Qui en dehors de l’auteur du mal peut inciter des enfants, qui sont faits tout comme vous, à tuer d’autres enfants et en allant jusqu’à s’enlever la vie? Ce n’est pas l’idéalisme qui peut justifier un tel geste, seul le mal en ces enfants a pu leur faire faire le mal. Lorsqu’on prend en otage des femmes, des enfants et des vieillards pour les tuer, il ne peut y avoir d’idéalisme, mais qu’un geste de contrainte dominé par la peur.

 

    Des êtres infâmes ont torturé ces enfants pour les obliger à tuer d’autres enfants, sans aucune hésitation, leur disant que c’est par pur patriotisme alors que leurs propres enfants étaient aux prises avec la dictature; croyez-vous que cela est le patriotisme? Celui qui fait un geste en ayant en lui l’amour de Dieu et l’amour du prochain, celui-là agit par devoir, non celui qui est sous la peur et sous la domination depuis sa tendre jeunesse; c’est déformer ce qu’est le patriotisme, car il n’y a rien qui se donne. Personne ne donne sa vie lorsqu’il est prisonnier d’un monde sans amour; c’est ce monde qui devient l’auteur de son suicide. Mais s’il se donne par amour pour sauver les autres afin qu’ils soient amour, Dieu qui connaît son geste le nourrit de ses grâces, car Dieu a donné son Fils pour vous sauver tous de la mort éternelle. Il faut comprendre que Dieu est amour, non dominateur, haineux, vengeur et provocateur; rien en Dieu est mal, il est la pureté. Tous les enfants qui donnent leur vie par amour pour leur prochain, Dieu les bénit. Est-ce que vous pouvez comparer Jeanne d’Arc avec ces êtres? Elle savait qu’elle se donnait par amour pour Dieu et son prochain, là est un geste patriotique béni de Dieu.

   

    Certains croient que c’est moi qui ai voulu ce moment de violence, où mes enfants ont connu la mort, afin de vous faire réaliser que la fin de votre monde est proche. Mes enfants, c’est mon ennemi, il sait que ses jours sont sur le point de se terminer, qu’il sera chassé de la surface de la terre et qu’il n’aura plus pouvoir sur aucun de vous. Comme il vous hait, il veut tous vous détruire. Il a suscité beaucoup de haine dans le cœur de tous mes enfants, il veut que vous vous détruisiez les uns les autres. C’est si atroce de vous utiliser! Il veut que vous viviez dans la peur. Il sait qu’un peuple qui a peur est un peuple faible devant les décisions à prendre. Gardez-vous en moi, ayez la paix en vous, je suis votre Dieu. Avoir confiance en Dieu, c’est lui donner vos vies: donnez-moi tout de vous. Ne faites pas son jeu, il veut vous manipuler avec la peur.

 

    Mes enfants, c’est à vous de vous réveiller: réagissez! Voyez ces enfants qui sont morts, ils ont besoin de prières afin d’aller au Royaume de mon Père. Priez pour eux, sacrifiez-vous pour eux, ils sont entrés dans les souffrances de la purification, ils sont si souffrants! Eux vont vous aider, ils vont vous soutenir; n’ayez pas peur, ils sont avec vous. Leur mort est un sacrifice d’amour, ils vous englobent dans leur amour fraternel; ils voient votre peur qui grandit, ils prient pour que vous la donniez à Dieu votre Père. Moi, l’Amour, qui connais tout, qui vois tout, je vous démontre ma puissance par ces écrits. Ayez confiance!

 

    Satan se réjouit du résultat de sa machination, il ne craint pas les représailles lui, il les nourrit; voilà pourquoi il vous incite à vous quereller entre vous. Si un pays répond à la haine par la violence, n’est-ce pas parce qu’il a peur de ce qui va venir après? C’est à vous, les enfants du monde, de prier Dieu pour que la paix règne dans le cœur des dirigeants de ce pays et dans le cœur des enfants de ce pays; vous êtes tous frères et sœurs. S’il arrive un malheur dans un pays, priez tous ensemble pour que Dieu mette en les cœurs le pardon, l’amour et l’entraide.

    La peur est l’œuvre de Satan, voyez comme il se sent maître du monde, il s’est attaqué à l’une des plus grandes nations du monde pour prouver à tous les enfants de la terre qu’il vous tient; il n’a pas seulement fait ce geste contre ce pays, mais contre vous tous; il vous hait et sa haine est sans frontières. Vous vous trompez en croyant que c’est seulement contre ce pays que cet attentat a été fait; il est un signe de la Bête: faire tomber votre force qui est l’amour.

 

    Qui sème l’amour récolte la paix et qui sème la terreur récolte la peur. Faites savoir à tous ceux qui veulent la paix de prier; il n’y a que la prière qui arrêtera la haine car, vous, vous ne pouvez vous attaquer à lui, seule ma Mère va lui écraser la tête avec son talon. Ne soyez pas téméraires en croyant que les armes peuvent arrêter la haine, elles la nourrissent. Ce qui s’éteint ne meurt pas, il dort sous les cendres et au moindre coup de vent le feu se rallume. Faites attention! Ne soyez pas des enfants imprudents, donnez à Dieu ce qui est à Dieu, lui est l’Amour. Amen.

    – Prenez la main de votre Maman                       Papa au Ciel

Mes enfants de l’Amour, je suis celui qui vous a créés; je vous ai choisis pour vivre dans ce monde: heureux. Ce monde de haine est sur le point de se terminer, non pas comme vous l’entendez, il ne sera pas détruit par les bombes; il sera renouvelé par mes grâces d’amour et vous redeviendrez comme votre Papa vous a créés, car je suis votre Créateur.

    Mon amour vous désire, il vous veut en lui: c’est mon désir, c’est mon vouloir. Je vous le crie au nom de l’Amour: «Soyez des enfants de la Lumière.» Mais je ne puis vous forcer à être enfants de la Lumière si vous refusez de venir à la Lumière. Je vous incite à prendre conscience que votre Créateur, votre Sauveur, votre Rédempteur, votre Lumière, votre Chemin, c’est moi qui suis Dieu le Père. Jésus, mon Enfant, est sorti de moi; Dieu le Fils est en moi. De nos Êtres d’amour est sorti le Saint-Esprit; il est en notre Tout, il est de nous. Mon Fils d’amour est si fort, si puissant: rien ne lui est comparable. En lui, j’ai mis toutes mes complaisances, il est de mon Être: sublime est mon Fils. Jésus Amour est venu en votre monde par le Souffle de l’Esprit Saint en ma Fille Marie, Vierge Mère pure: l’Immaculée Conception.

    Oui, mes enfants, je vous parle de la Vierge Marie, celle qui intercède incessamment auprès de nous pour obtenir pour vous des grâces spéciales qui vous font voir la lumière. Cette lumière qui jaillit de votre intérieur ne peut venir que de nous; prenez conscience que vous êtes habités de l’Amour. L’Amour est en vous, ne doutez pas de notre Présence. Plusieurs de mes enfants, présentement, entendent la voix de leur Jésus Amour, car ils se donnent totalement à l’Amour. Ils désirent l’Amour si fort que l’Amour se présente à eux. Apprenez par nous qui vous êtes.

    Ne vous prouvez pas qu’il est plus facile de venir à nous sans passer par Marie. Nous avons préparé la Vierge Marie entre les vierges: elle est l’ouvre de l’Amour. Tel un enfant qui se laisse guider par la personne qui lui tient la main, il a confiance en elle; faites de même, soyez auprès de votre Maman du Ciel, elle vous tend la main pour vous conduire à nous; n’oubliez pas qu’elle est la Porte du Ciel, prenez-lui la main, ne la laissez pas, non, jamais! En ce temps, les noirceurs qui sont toutes les formes du mal, sous le pouvoir de Satan et de ses acolytes, ont le pouvoir de s’épaissir et de vous envelopper; si vous ne tenez pas la main de votre Maman, vous risquez de vous perdre dans ces noirceurs. N’ayez pas peur, elle est la Mère de la Lumière du monde.

    Je vais vous conter une histoire. Un jour, un enfant alla rendre visite à sa grand-maman; comme l’enfant n’avait pas fait attention à l’heure de son retour, quand il prit le chemin, il faisait si noir qu’il marchait tout en regardant autour de lui s’il n’y avait pas un danger car, à cause de la noirceur, il se sentait menacé. Il avait si peur qu’il se mit à trembler de tous ses membres lorsque quelqu’un s’approcha de lui et lui dit: «Veux-tu que je te reconduise chez toi?» L’enfant venait de reconnaître la voisine qui demeure pas loin de chez lui. En route vers sa maison, l’enfant ne pouvait plus parler tant sa peur avait été grande et la dame parlait pour le rassurer, car elle voyait sa peur qui était présente. Il n’a pas pu la remercier sur le moment mais, le lendemain, il alla chez elle pour la remercier. Lorsqu’il cogna à la porte, un étranger vint lui ouvrir et lui dit: «Bonjour, que veux-tu?» et l’enfant lui répondit: «Je viens pour remercier la voisine parce qu’elle m’a ramené à la maison alors qu’il faisait si noir, hier soir. Mais l’homme le regarda tout étonné et lui dit: «Mais comment se peut-il puisqu’elle n’est plus parmi nous?» L’enfant ne comprit pas ce qu’il voulait dire et s’en retourna chez lui un peu triste de savoir qu’elle n’était pas chez elle, mais très fier de se dire: «Au moins, j’ai dit merci à Maman Marie, je sais qu’elle prend soin de moi et que c’est grâce à elle si la voisine est passée par là.» Mes enfants, si ça vous semble peu évident que le Ciel vous écoute, ce ne l’est pas pour nous; votre Maman du Ciel sait comment vous venir en aide, faites-lui confiance.

    Mes enfants, soyez vigilants, ne vous laissez pas prendre au jeu de l’ennemi; il veut que vous soyez dans le doute face à notre agir, comme cela il peut faire ce qu’il veut pour vous nuire, il est la noirceur. Faites confiance à Dieu. Chaque jour, donnez-vous à Dieu pour être prêts, car le jour de la triple cadence va venir vous délivrer de son emprise. Ce jour sera un jour de ma puissance. Je vais vous garder en la puissance de Dieu durant trois jours. Vous vivrez votre purification; seule votre vie intérieure aura connaissance de ces trois jours. Mais en attendant demeurez éveillés, la grande noirceur n’est pas seulement quand le soleil est couché, elle est toujours présente, c’est le mal. Moi, le Père Éternel, je vous bénis: Au nom du Père, je vous ai donné mon Fils; au nom du Fils, par son saint Sacrifice, il vous exhorte à prendre conscience que l’Amour même est en vous; au nom du Saint-Esprit, il vous confie à la main de la Mère de l’Amour qui est votre Maman. Amen.

4. Événement du 11 septembre 2001 aux États-Unis

Publié dans Messages Fille du OUI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article