4.733 - Message de Notre Dame d'Anguera-Passagem/Tucano/BA-Pedro Regis - 16 12 2018 – Vous êtes libres, mais il est préférable de faire la Volonté de Dieu ...

Publié le par monSeigneur et monDieu

4.733 - Message de Notre Dame d'Anguera-Passagem/Tucano/BA-Pedro Regis - 16 12 2018 – Vous êtes libres, mais il est préférable de faire la Volonté de Dieu ...

Vous cheminez vers un futur de grandes épreuves. La foi sera présente dans peu de cœurs et la douleur sera grande pour les hommes et les femmes de foi. Cherchez Jésus. Ne vous éloignez pas de la vérité. Quand vous en êtes loin, vous devenez la cible de l'ennemi de Dieu ...

 

Chers enfants, Je vous aime et Je viens du Ciel pour vous dire que vous êtes importants pour la réalisation de Mes Plans. Détournez-vous du péché et tournez-vous vers Mon Fils Jésus. Vous êtes dans le monde, mais vous n'êtes pas du monde. Je vous demande de garder allumée la flamme de votre foi.

 

Vous cheminez vers un futur de grandes épreuves. La foi sera présente dans peu de cœurs et la douleur sera grande pour les hommes et les femmes de foi. Cherchez Jésus. Ne vous éloignez pas de la vérité. Quand vous en êtes loin, vous devenez la cible de l'ennemi de Dieu.

 

Appréciez (Chérissez) vos moments de prière. Ouvrez vos cœurs et acceptez la Volonté de Dieu pour vos vies. Je connais chacun de vous par son nom et Je veux vous aider. Ecoutez-Moi. Mon Seigneur a besoin de chacun d'entre vous. Soyez dociles à Mon Appel.

 

Vous êtes libres, mais il est préférable de faire la Volonté de Dieu. Courage. Celui qui est avec le Seigneur ne connaîtra jamais le poids de la défaite. Marchez avec Jésus. N'ayez pas la nostalgie de votre passé vécu sans la Grâce de Dieu. Repentez-vous et servez le Seigneur avec joie. Avancez dans la vérité.

 

C'est le message que Je vous transmets au nom de la Très Sainte Trinité. Je vous remercie de Me permettre de vous réunir ici une fois de plus. Je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Soyez dans la paix. Amen.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article