Les Messages de Dieu pour nous Via Linda Noskewicz - Vendredi 9 Novembre 2018 - suite et fin

Publié le par monSeigneur et monDieu

Je vous remercie pour votre patience, lecteurs, je sais que c’était une description détaillée du rêve. A nouveau, je l’aurais probablement oublié complètement, mais il y avait une raison.

Alors que je priais ce matin à la messe pendant la consécration, Dieu m’a parlé. Il a dit qu’il voulait me dire ce que cela signifiait – ce que toutes ces images étranges du rêve représentaient. Alors j’ai prié et écouté et essayé de me souvenir de tout aussi bien que possible, pour que je puisse l’écrire et le partager. Voici ce qu’Il m’a dit.

La maison sombre et défraichie représente le monde entier et l’obscurité qui le submerge. Les différentes pièces sont comme les différents pays dans le monde, et dans le rêve, elles étaient toutes sales et cassées, excepté une – mais qui était aussi en train de s’écrouler. C’était la cuisine, et elle était si petite. Cela ne conviendrait pas pour beaucoup de gens du tout.

Les multiples tremblements de terre représentent Ses avertissements qui augmentent envers nous. Encore et encore, un plus fort et plus sérieux que l’autre. Personne ne remarque cependant.

Le mari et les membres de la famille de la femme qui ont quitté la maison malgré les tremblements de terre, (le mari) qui a quitté sa femme et ignoré tout le travail qui avait besoin d’être fait pour nettoyer la maison, représentent le manque d’attention que les gens donnent à notre Père. – comme ils ignorent Ses avertissements et appels. Les gens Le mettent complètement de côté, parce qu’ils veulent des distractions et ils détestent la discipline. Le monde est concentré sur les distractions et la gratification immédiate. Cela rend Son peuple heureux et comblé. Malgré tous Ses appels à se réveiller, les gens font du « business comme d’habitude »
Ceux qui ont abandonné la femme, qui se sont moqués d’elle, ou ont ignoré ses sentiments représentent le manque de compassion du monde, de charité et de générosité. Le monde n’aime pas. C’est pour cela qu’il y a autant de violence. Les gens ne font pas attention à ceux qui ont besoin de compassion.

Les verres en cristal et la porcelaine fine représente l’avarice du monde. La grande richesse et les biens que les gens estiment au-dessus de tout autre chose au point que certains vont mentir, tricher, tuer, et détruire d’autres vies et les leurs pour avoir de l’argent. Ceux qui font ceci ne ressentent aucune sympathie ou honte.
Dieu m’a dit que le moment où la femme trouve ses verres fins et sa porcelaine cassés représentent le moment où toutes les richesses des peuples leur seront enlevées, parce que les gens ont placé l’amour des richesses au-dessus de Lui. Ils seront laissés sans rien. Les riches seront pauvres.

Les salles de bains et douches sales représentent ce que le péché fait à nos Ames. C’est comme des salissures sur nos temples – nos corps et âmes- qu’Il nous a donnés. C’est infâme et terrible. Il représente aussi l’état du monde et toutes sa saleté – tous les péchés du monde. L’eau qui goutte dans les douches montre combien peu de gens vont se Confesser pour être propre pour Jésus, pour recevoir la Communion. Beaucoup vont recevoir la Communion sans aller à la confession. Ils pensent ; « C’est Ok, parce que Dieu Me pardonne quand je prie. Je n’ai pas besoin d’aller à la confession ».

 La mise à nu de la femme dans la douche dehors est la honte que les gens vont ressentir à la vue de leur propres péchés- ce que beaucoup de prêtres et évêques ressentent maintenant. Au début, c’est dans la cour (maison, église) ; plus tard, la mise à nu est très publique.

Sa nudité et la sensualité maladive de ceux qui la regardent représentent les perversions sexuelles dans le monde – l’homosexualité, l’abus sexuel de jeunes hommes et femmes, la pédophilie, le transgenre, le « non-genre », le problème de l’homosexualité dans l’Eglise, et toutes ces choses qui ont été embrassées si rapidement qui ne sont pas naturelles et qui pervertissent les créations de Dieu. Cela semblait une telle maladie quand je rêvais. C’était comme le chaos avec la nausée.
La femme commençait à avoir peur des tremblements de terre, mais sa rage, jalousie, vanité, le rejet qu’elle a ressenti, et son désir pour les richesses (les verres cassés) ont mis sa peur de côté. Ceux-ci représentent les qualités prédominantes de l’homme maintenant. L’homme a créé et habite dans un monde de haine, de colère, de violence, de convoitise, d’égocentrisme, d’orgueil et de vanité ; du rejet des autres. Et la poursuite de la richesse à n‘importe quel prix. Les péchés mortels, avec la convoitise (dans la manière de perversions sexuelles) et l’avarice, mènent le monde à sa destruction. Quand les gens Le rejettent comme ils l’ont fait, ils perdent le compas moral qu’Il nous donne.

Finalement, la femme la plus âgée (elle semblait avoir dans les 80 ans) qui était assise sur le sol inconfortable dans la petite cuisine représente ces gens qui sont humbles, doux et priants. La femme la plus âgée était la seule personne qui était paisible, contente, pauvre, non effrayée, et humble tout au long de la colère et du chaos du rêve. Elle s’est humiliée en s’asseyant sur le sol, malgré les protestations de son corps âgé. Elle ne se plaignait pas. Elle ne jugeait pas la femme quand elle se plaignait de l’inattention de son mari. Elle ne cherchait pas à sauver quoi que ce soit. Juste les petites choses – mémentos d’amour.

Dieu a remarqué qu’elle était la seule personne – parmi toutes les nombreuses personnes dans la maison – qui Le connaissait (sa tranquillité, humilité, et son contentement malgré son inconfort et son humble position l’indiquait). Peu de gens connaissent Dieu intimement en ce Monde, et peu sont désireux d’accepter Ses plans pour eux. Être un Chrétien n’est pas censé être facile (pas tout le temps en tout cas).
La misère de la femme elle-même ; le manque de compassion qu’elle a reçu de son mari et de sa famille ; leur inattention à tout ce qui était autour d’eux ; la fierté de la femme en voulant être le centre de l’attention ; les gens qui se tiennent sans peur dans les rues malgré le danger autour d’eux – ceux-là représentent ces gens qui dans le monde ont rejeté Dieu ou qui sont devenus tièdes dans leur amour pour Lui.

Il y avait tant de gens dehors dans cette rue. Tout le monde a vu le feu, mais personne n’a fait un mouvement pour aider à l’éteindre ou à sauver quelqu’un. Ils le regardaient avec un simple étonnement. C’était plus du divertissement pour eux, et il y avait tellement de gens. Ceux-là sont les gens qui ne peuvent pas voir ce qui se passe autour d’eux. Ils ferment leurs yeux au péché.

Après que Dieu m’a révélé tout ceci, Il m’a dit, « Bénis sont ceux qui vivent dans la Divine Volonté d’Amour »

J’avais entendu quelque chose de similaire à la fin du rêve, mais c’était si faible, je n’étais pas sure jusqu’à ce que je L’entende dire pendant la messe. 

 

Lien du début du rêve/vision

Les Messages de Dieu pour nous Via Linda Noskewicz - Vendredi 9 Novembre 2018

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article