Jean, Messager d'Amour : Transmettre la Bonne Nouvelle

Publié le par monSeigneur et monDieu

 

« Toutes les solutions passent par la prière" nous dit Jean, " en priant vous serez encore plus présents donc efficaces ….» .
 

Petit rappel : Le 13 décembre 1996, Jean meurt d’une hémorragie interne, il avait 43 ans. Par locutions intérieures, il adresse à ses parents (Yvette et Robert) des messages d’amour, d’espoir et de bonheur par lesquels il leur demande de prier pour les défunts.

Depuis 1997 et quelques temps après le départ de notre cher fils Jean, suivant le Plan de Dieu nous avons eu la grâce de recevoir des messages du Ciel... Il est à noter que par les messages qui ont été diffusés tout a été dit plusieurs fois. Jean nous demande, qu'à compter de ce jour (Jean, votre messager d'Espérance : Choisissez la vie - 11.09.2013), nous prenions les messages anciens, en précisant leur date d'émission. Ils pourront correspondre aux différents événements. Ces envois seront hebdomadaires et bien évidemment mis sur le site internet.

Livre Tome 7 : Pour bien passer la porte du Ciel
Page 191 : Transmettre la Bonne Nouvelle – message du 20 mai 2009 - (mis sur le site le 11 mai 2020) 

 

✶✶✶


« Une fois que Jésus a donné son message aux apôtres et a disparu de leurs yeux dans une nuée, ils reviennent à la réalité et comprennent alors qu’ils ont à répandre partout la Bonne Nouvelle. Et cette Bonne Nouvelle est parvenue jusqu’à vous, c’est maintenant votre devoir le plus intime de la transmettre autour de vous....
Vous devez invoquer le Père, vivre dans l’Église et garder l’audace de témoigner dans la joie que «le Christ est ressuscité».
Votre responsabilité n’est certes pas facile pour évangéliser devant l’homme moderne qui cherche une vision globale illusoire et une conduite de vie bien souvent pécheresse...
Clamez qu’il ne suffit pas d’affirmer la présence de Dieu, ou même de croire en Lui, mais surtout de Le connaître par l’Esprit et L’accepter comme Seigneur !
Pour ceux qui vivent pour des idoles, que ce soit celles de l’argent, du sexe, du sport, du spectacle ou de la politique, l’Église est forcément un obstacle.
Par la Résurrection du Christ Jésus, l’Église reste la seule promesse de vie...
Il est si regrettable qu’à l’heure actuelle, l’homme moderne pense tout connaître et se coupe ainsi de la réalité de Dieu !
Elle agit du mieux possible sur la société, mais elle écoute la voix de l’Esprit qui se fait entendre dans toutes les manifestations de la recherche humaine, par la voix et l’action du Saint-Père qui subit bien des souffrances ...
Vous êtes tous porteurs d’un univers intérieur, c’est dans l’Église qu’est son lieu véritable, près de Dieu.
Que les hommes apprennent à réaliser avec Dieu une authentique culture et à maîtriser la vie en la spiritualisant.
L’homme a besoin de l’Église et de la liturgie. 
Il a besoin de faire l’expérience de la présence du Christ en lui et de sortir du sanctuaire porteur du témoignage du Christ.
 Chacun de vous doit être prêt à être sauvé, même s’il se sent trop faible pour se repentir vraiment ; toutefois il doit être prêt, patiemment, humblement et avec joie, à porter tout le poids des conséquences de ses péchés.
Toutes les solutions passent nécessairement par la voie de la prière.
Vous avez à vous tourner vers l’éternité, afin d’y respirer l’air d’une étendue qui n’est pas celle de la terre, mais celle du Royaume de Dieu.
En priant, vous serez encore plus présents et donc efficaces, dans l’œuvre commune des hommes : que ce soient dans les arts, la science, la technique, l’organisation de la cité et même la politique, vous devrez vous situer dans une perspective de sainteté. 
En entrant dans le monde, le Fils de Dieu fait Homme est venu faire la volonté de son Père ; ainsi, par son sacrifice, Jésus vous a sauvés en obéissant au Père.
Reportez-vous au mystère célébré en la solennité de l’Annonciation qui est, précisément, le tout premier instant d’une attitude d’obéissance.

Le Fils de Dieu a, de toute éternité, une seule volonté avec le Père en s’incarnant, en commençant sa vie d’Homme, en obéissant au Père.
Vous célébrez le moment précis où Il prit chair dans le sein de la toute pure Marie.

Ce mystère, dans sa réalisation, dépend de la propre obéissance de Marie.
Et ont été ainsi révélées à la fois la grandeur de l’être humain et l’humilité de Dieu. Le Verbe a pu dire à son Père : «Me voici pour faire ta volonté», avant que cette humble et pure jeune fille ne dise : «Qu’il me soit fait selon ta parole.»
De par votre engagement du baptême, et même au-delà de tout cela, de par votre création à l’image de Dieu, vous êtes appelés à obéir, c’est-à-dire à aimer, conformant votre volonté à celle de Dieu. Laissez-vous envahir d’admiration et d’étonnement devant le mystère de la volonté divine, qui veut faire dépendre de votre obéissance la réalisation concrète et, dans le temps, de la volonté du Christ, agir pour votre propre salut ainsi que pour celui de toute l’humanité.

 

Jean, votre messager d'amour » 

http://jeanmessagerdelalumiere.blogspot.com/

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article