Jacarei 8 Décembre 2020 - Fête de l’Immaculée Conception de la Très Sainte Marie - Message du Sacré Cœur et de Notre Dame à Marcos Tadeu Teixeira

Publié le par monSeigneur et monDieu

Sacré Cœur :

« Bien-aimés de mon Cœur, Moi, Jésus votre Dieu, je viens aujourd'hui, jour de l'Immaculée Conception de ma Très Sainte Mère pour vous dire à tous:

Aimez l'Immaculée, car tous ceux qui ont aimé l'Immaculée m'ont aimé de toutes leurs forces.

Aimez l'Immaculée, parce que c'est Moi-même qui ai fait ma Mère sans péché pour qu'à travers elle je puisse venir au monde pour racheter le genre humain et pour attirer tout et tous à Moi.

Aimez l'Immaculée, car plus vous aimerez l'œuvre, plus vous aimerez son auteur. Plus vous découvrirez la beauté et la magnificence du tableau, plus vous aimerez le peintre. Plus vous comprendrez et saisirez la beauté de la sculpture, plus vous aimerez le sculpteur.

Et quiconque regardera ma Très Sainte Mère, cherchera à la connaître, la connaître profondément, ses prérogatives, ses privilèges, les dons et les vertus très éminentes desquels je l'ai dotée m'aimeront encore plus et se passionneront pour Moi, car c’est Moi-même qui ai créé ma Mère: toute belle, toute pure, toute immaculée, sans défaut et sans tache.

Je désire que vous veniez tous à Moi par ma Mère Immaculée, car plus vous la connaîtrez, plus vous me connaîtrez. Plus vous l’aimerez, plus vous M'aimerez. Plus vous connaîtrez et comprendrez la beauté de ma Mère, plus vous connaîtrez et comprendrez ma propre beauté et sainteté.

Quiconque vient à Moi par ma Très Sainte Mère Je ne le rejetterai pas. Je ne rejette pas les pécheurs parfaitement repentants, j'abandonne juste les obstinés et les livre à leur volonté et leur donne ce qu'ils veulent.

C’est pourquoi, souciez-vous continuellement de vivre une vraie vie en Moi, c'est-à-dire dans mon esprit, qui, comme le dit très bien mon petit enfant Marcos: c'est un esprit de prière, un esprit de fuite des occasions de péché, un esprit de mépris des plaisirs du monde, c'est un esprit de sacrifice et de pénitence, c'est un sacrifice d'amour pour Dieu, d'amour pour Moi, c'est un esprit d'amour pour la prière, c'est un esprit de vérité.

Quiconque vit en Moi, qui vit en Moi, qui vit dans mon esprit vit vraiment dans la lumière et mon royaume est en lui.

Mais celui qui cherche le péché, qui cherche les plaisirs du monde, qui cherche tout ce que mon ennemi offre à travers les créatures, vit dans les ténèbres et mon royaume n'est pas en lui, mais le royaume de Satan.

C’est pourquoi, je demande: sortez des ténèbres, venez à la lumière, que mon royaume soit parmi vous, c'est-à-dire dans vos cœurs. Ouvrez votre cœur à la justice, à l'amour, à la prière, à la vie dans la grâce, à la sainteté.

Et alors, mon royaume prévaudra sur le royaume de Satan et à travers vous mon royaume s'étendra sur toute la Terre.

Priez le Chapelet de l'Immaculée Conception de ma Mère, en demandant la grâce que sortent de vous le royaume du monde, le royaume de mon ennemi, du prince des ténèbres et que mon royaume d'amour entre et règne dans vos cœurs.

Priez tous les jours le Rosaire de ma Très Sainte Mère, car je n'ai jamais condamné quelqu’un qui ait prié le Rosaire sincèrement.

Et quiconque prie vraiment le Rosaire aime tout ce qui est saint, tout ce que j'aime, tout ce que ma Mère aime et déplore et fuit tous les plaisirs du monde et tout ce que le monde offre.

Priez, priez le Rosaire avec le cœur, car il sera toujours source de grâce, de vie et de salut pour les dévots de ma Mère.

Priez le Rosaire 263 pendant 3 jours ce mois-ci et offrez-le pour la conversion des pécheurs.

Priez aussi 4 fois pendant 4 jours consécutifs le Chapelet de la Miséricorde n ° 106, 107, 108 et 109 que mon petit enfant Marcos a fait.

Pour qu’ainsi vous puissiez grandir dans la grâce et le véritable amour pour Moi et puissiez devenir vraiment immaculés comme ma Très Sainte Mère. Pour qu’alors le Cœur Immaculé de ma Mère règne dans le monde et à travers son Cœur mon Cœur par la double alliance d'amour de nos Cœurs, mon Cœur règne et triomphe de tout mal.

Je vous bénis tous à nouveau, et spécialement toi, mon petit enfant Carlos Tadeu, oui, préféré de mon Sacré-Cœur et de ma Mère Merci d'être venu, tu as retiré beaucoup d'épines de mon Sacré-Cœur et de ma Mère et du Cœur de mon Père Nourricier Joseph avec ta présence et tes prières ici.

Je te remercie aussi, pour tout ce que tu as fait pour notre très aimé fils Marcos, merci de lui avoir sauvé la vie deux fois. Oui, c'est pour cette heure difficile que Moi et ma Mère t’avons choisi toi et toi comme père pour lui, pour qu'à travers toi il puisse avoir la force, la force de notre amour pour continuer de l’avant avec la très lourde et très grande mission que nous nous lui avons confiée.

Je te confie mon fils pour que tu lui donnes de l’élan, que tu l'encourages, que tu le guérisses avec mon amour.

Oui, à travers ton embrassement, je l’ai guéri et je le guérirai de nombreuses fois.

Par ta parole je lui parlerai et il écoutera parce qu'il saura que tu parleras par mon esprit. Et alors, tes paroles seront esprit et vie et ces paroles illumineront son cœur dans les moments difficiles et il accomplira avec succès la mission que nous lui confions.

Je te bénis maintenant abondamment fils si aimé de mon Sacré-Cœur et je dis: Exulte, exulte de joie parce que dans la Grotte de Bethléem tandis que je pleurais, tremblant de froid je pleurais aussi pour la froideur et l'ingratitude des hommes qui me recevaient si mal.

La pensée de ton amour futur, de ton zèle futur et de ton dévouement envers Moi et ma Mère, était la couverture chaude et chaleureuse qui diminuait cette nuit-là le froid de l'indifférence et de l'ingratitude des hommes.

Oui, mon fils, tu m'as été une grande consolation la nuit où je suis né et dans cette grotte froide ton amour m'a réchauffé, réconforté et a séché les larmes que ma Mère pleurait pour la première fois en voyant l'ingratitude des hommes envers leur sauveur qui venait les racheter.

Continue, continue à être mon consolateur, le consolateur de ma Mère.

Continue à nous réchauffer avec la chaleur de ton amour et aussi, réchauffe le fils que je t’ai donné avec ton amour. Pour qu’alors, par ton amour, il puisse avoir la force de porter la croix comme l'étreinte de ma Mère sur le chemin du Calvaire était l'encouragement dont j'avais besoin et que j'ai reçu pour arriver au Calvaire et racheter et sauver tous les hommes.

Ainsi, tu feras la volonté divine de mon Père et de mon Cœur.

Je désire que durant ce mois tu pries avec mes enfants 3 fois le Chapelet de la Miséricorde n ° 78, pour qu'ils comprennent ma volonté, ce que je veux d'eux. Et ainsi, qu’ils avancent en toute sécurité sur le chemin du véritable amour.

Réjouis-toi, mon fils, car ton nom est à jamais gravé dans mon Sacré-Cœur.

Et à toi mon petit enfant Marcos, mon petit sacrifice, ma petite victime d'amour, continue de souffrir courageusement de cette nouvelle maladie que je t'ai permise. Par elle, l'âme que ma Mère t’a commandé d’offrir pourra enfin recevoir le salut.

Tu paieras pour ses péchés et tu souffriras jusqu'à ce que le lien qui te lie à la Terre soit presque rompu, mais ne crains pas, n'aie pas peur je serai avec toi dans ces moments et avec ma Mère je te donnerai la grâce suffisante pour supporter le poids écrasant du péché .

En toi, ma victime d'amour, je vais expier le péché et ôter le péché, et alors mon Cœur triomphera.

En avant! N'aie pas peur, plus tu souffriras, plus je t'aimerai et plus mon Père éternel t'aimera. Lorsque tu souffres, cherche refuge auprès de ceux qui à tes côtés t’aiment vraiment et qui sont pour toi. Et surtout, cherche abri dans le refuge que je t’ai donné, qui est le cœur de ton père, reflet parfait de mon Cœur d'amour miséricordieux.

Je te bénis abondamment.

Merci pour le sacrifice du mal de tête que tu as offert tous les jours de cette semaine et de ce mois. A cause de cela, plus de 582 102 âmes ont été sauvées aujourd'hui.

Et sur tous ici par les mérites de ton sacrifice, je donne maintenant 9 bénédictions spéciales.

 
Je vous bénis tous avec amour de Lourdes, de Pontmain et de Jacareí. »
 
 
Traduction Véronique
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article