Neuvaine de Noël au Petit Infant Jésus

Publié le par monSeigneur et monDieu

Jour 1 : Donne-nous Ta Joie

Ô Seigneur, Parole de Dieu, Toi, dont la gloire est totale, Tu es venu à nous dans une humilité parfaite comme un enfant dans l'utérus. Ton amour pour nous et Ton humilité inégalée nous incitent à nous prosterner à genoux dans la prière et l'adoration.

Ton incarnation, que nous allons sous peu commémorer, a changé pour toujours le monde. La naissance d'un enfant est un motif de joie et bien plus encore est la Tienne, Ô Toi enfant Jésus notre Sauveur !

Pourtant, de par le monde, il y a tant de Tes enfants dont la naissance n’est ni désirée, ni attendue dans la joie, ni même menée à terme.

Nous te prions Ô Doux Enfant de la crèche : Viens ouvrir nos cœur à Ton Amour et viens guérir les cœurs blessés, meurtris, détruits des Innocents bafoués et ceux des parents aveuglés par notre monde fermé à la Vie et à l’Amour.

O Seigneur, enfant Jésus, Viens et remplis-nous de Ta joie !

Nous prions en union avec Marie, Ta mère, à Ses intentions et pour une plus grande joie en ce Noël-ci. Nous prions aussi, pour que l’œuvre du salut commencée lors de Ton premier Avènement parvienne à son plein achèvement en chacun de nous.

Nous prions également :

- A Ta demande ; Pour Tes fils de prédilection (les Prêtres) et pour Ta Sainte Église afin qu'ils soient protégés des plans, ruses et machinations que l'ennemi fomente à leur encontre.

- pour nos intentions personnelles... (Dire vos intentions ici)  

Toute Gloire soit au Père, au Fils et au Saint-Esprit, au Dieu qui est, qui était, et qui Vient, comme il était au commencement, maintenant et pour toujours, dans les siècles des siècles.

Amen. 

Jour 2 : Donne-nous Ton Humilité

Ô Seigneur, Parole de Dieu, Toi, dont la gloire est totale, Tu es venu à nous dans une humilité parfaite comme un enfant dans l'utérus. Ton amour pour nous et Ton humilité inégalée nous incitent à nous prosterner à genoux dans la prière et l'adoration.

Ton incarnation, que nous allons sous peu commémorer, a changé pour toujours le monde. La naissance d'un enfant est un motif de joie et bien plus encore est la Tienne, Ô Toi enfant Jésus notre Sauveur !

Ce que Jésus-Christ devait souffrir durant Sa Vie et dans le cours de Sa Passion, lui fut mis sous les yeux dès le sein de sa mère, et Il accepta tout avec Amour et Humilité

 

O Seigneur, enfant Jésus, accorde-nous une grande humilité!

Nous prions en union avec Marie, Ta mère, à Ses intentions et ; à Son exemple lors de l’Annonciation et tout au long de Sa vie terrestre, pour une grande humilité en ce Noël-ci. Nous Te prions aussi pour que l’œuvre du salut commencée lors de Ton premier Avènement parvienne à son plein achèvement en chacun de nous.

Nous prions également :

Dire les intentions de prières journalières pour le clergé et l'Eglise  données au jour 1

Toute Gloire soit au Père, au Fils et au Saint-Esprit, au Dieu qui est, qui était, et qui Vient, comme il était au commencement, maintenant et pour toujours, dans les siècles des siècles.

Amen.

Affliction du Cœur de Jésus dans le sein de Marie

« Vous avez rejeté les offrandes et les sacrifices, et vous m'avez formé un corps ».

Considérons quelle amère douleur ressentit le Cœur de Jésus dès le premier instant de Son existence dans le sein de Marie, alors que son Père lui mit devant les yeux cette longue série d'opprobres, de souffrances et d'angoisses qu'il devait endurer durant Sa Vie pour délivrer les hommes des maux qu'ils s'étaient attirés par le péché. Voici comment le prophète Isaïe fait parler Jésus : « Dès le matin, la voix du Seigneur a frappé Mon oreille. Dès le premier instant de Mon Incarnation, Mon Père M'a fait connaître Sa Volonté de Me voir embrasser une vie de souffrances afin de la terminer par la mort de la Croix. Et Moi, Je n'ai point résisté ; J'ai livré Mon Corps à ceux qui devaient le frapper. Pour votre Salut, âmes bien chères, J'ai tout accepté : les fouets, les clous et la mort ».

Mais connaissant ma faiblesse et mon inconstance, je vous implore de m'accorder ce dont j'ai besoin : un cœur et contrit.

Seigneur, donne-moi un cœur de simple qui ne soit pas divisé, qui ne s'enfle pas de connaissance et qui s'attache à Ta Présence !

Très sainte Vierge, Marie, gardez-moi sous le manteau de Votre protection. Je ne veux plus être à moi, mais à mon Divin Maître. À Vous de me rendre fidèle, je me confie en Vous.

Jour 3 : Donne-nous la Foi

Ô Seigneur, Parole de Dieu, Toi, dont la gloire est totale, Tu es venu à nous dans une humilité parfaite comme un enfant dans l'utérus. Ton amour pour nous et Ta Foi sans faille envers Ton Père nous incitent à nous prosterner à genoux dans la prière et l'adoration.

Ton incarnation, que nous allons sous peu commémorer, a changé pour toujours le monde. La naissance d'un enfant est un motif de joie et bien plus encore est la Tienne, Ô Toi enfant Jésus notre Sauveur !

Cependant pour se résigner à ce Sacrifice et pour vaincre la répugnance de la nature, ô Dieu, quelles angoisses et quels déchirements n'éprouva pas le Cœur innocent de Jésus ! Il sut dès son premier instant ce qu'Il devait d'abord souffrir en restant enfermé durant neuf mois dans cette obscure prison du sein pourtant virginal de Marie

O Seigneur, petit Jésus, donnez-nous le don de la Foi!

Nous prions en union avec Marie, Ta mère, à Ses intentions et aussi, à Son exemple lors de l’Annonciation et tout au long de Sa vie terrestre, pour une foi plus profonde et plus parfaite en Toi en ce Noël-ci. 

Nous Te prions Seigneur enfant Jésus pour que l’œuvre du salut commencée lors de Ton premier Avènement parvienne à son plein achèvement en chacun de nous.

Nous prions également :

Dire les intentions de prières journalières pour le clergé et l'Eglise  données au jour 1

Toute Gloire soit au Père, au Fils et au Saint-Esprit, au Dieu qui est, qui était, et qui Vient, comme il était au commencement, maintenant et pour toujours, dans les siècles des siècles.

Amen.

Jour 4 : Apporte-nous l'Espérance

Ô Seigneur, Parole de Dieu, Toi, dont la gloire est totale, Tu es venu à nous dans une humilité parfaite comme un enfant dans l'utérus. Dans ce monde en perte de repères et qui s'éloigne de plus en plus de Toi, ouvre nos yeux et nos cœurs.

Ton incarnation, que nous allons sous peu commémorer, a changé pour toujours le monde. Mais nous semblons ne plus le savoir ! Viens chasser les ténèbres qui veulent obscurcir Ta Création dont nous faisons partie, Ô Toi enfant Jésus notre Sauveur qui mérite tant notre foi entière !

O Seigneur, petit Jésus, apporte-nous l'espoir qui sauve !

Nous prions en union avec Marie, Ta mère, à Ses intentions et pour que l’œuvre du salut commencée lors de Ton premier Avènement parvienne à son plein achèvement en chacun de nous.

Nous prions également :

 

Dire les intentions de prières journalières pour le clergé et l'Eglise  données au jour 1

 

Puisse Ta Sainte Volonté soit faite dans nos vies et par ces intentions :

Toute Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit, au Dieu qui est, qui était, et qui Vient, comme il était au commencement, maintenant et pour toujours, dans les siècles des siècles.

Amen.

Affections et prières

Mon bien-aimé Rédempteur, qu'il Vous en a coûté, dès Votre entrée en ce monde, pour me tirer de l'abîme où mes péchés m'avaient plongé ! Afin de me délivrer de l'esclavage du démon, que volontairement j'avais choisi pour maître en me livrant au péché, Vous avez consenti à être traité comme le plus indigne des esclaves. Je savais cela. Néanmoins, que de fois, cédant aux perfides sollicitations de cet ennemi de mon âme, j'ai blessé Votre Cœur infiniment aimable, ce Cœur, qui m'a tant aimé. Mais puisque Vous, mon Dieu, l'innocence même, avez embrassé une vie si pénible, subi une mort si cruelle, par Amour pour moi, à mon tour, ô Jésus, par amour pour Vous, j'accepte toutes les croix qui me viendront de Votre main. Je les accepte et je les embrasse parce quelles me viennent de ces mains percées sur la Croix pour me délivrer de l'enfer que j'ai tant de fois mérité. L'amour que Vous m'avez témoigné, ô mon Rédempteur, en Vous offrant à souffrir ainsi pour moi, m'impose l'obligation de me résigner, par amour pour Vous, à toutes souffrances et à tout mépris.

 

Suite à venir ...

Publié dans Neuvaines

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article