Message Céleste Via Valentina Papagna (Sydney, Australie) : Depuis le Coronavirus, beaucoup plus de Sacrilèges dans Mes Églises - 31 Janvier 2021

Publié le par monSeigneur et monDieu

    Depuis le Coronavirus, beaucoup plus de Sacrilèges dans Mes Églises

Cathédrale Saint-Patrick, Parramatta


Pendant la Sainte Messe, j'ai vu notre Seigneur Jésus tout en haut, près du Crucifix dans l'Église. Il se tenait derrière une cloison en bois poli, dans ce qui ressemblait à une mezzanine s'étendant d'un mur à l'autre. C'était une vision Céleste. Le grand Crucifix à l'arrière-plan semblait disparaître.

Notre Seigneur n'apparaissait qu'à partir de la taille, habillé tout en blanc et tenant Ses mains vers le bas. Il souriait et regardait en bas, vers moi. Au même moment, alors que j'étais assise dans l'Église, je me suis tournée vers ma droite, et je pus voir un ange à côté de moi, habillé tout en bleu, comme un uniforme, un mélange de tons bleus plus clairs et plus foncés.

J'ai pensé : "Pourquoi l'ange serait-il en train de me garder, et notre Seigneur de me regarder ?" Je me suis sentie un peu gênée.
 
Notre Seigneur m'a alors dit : "Tu vois, je suis toujours présent. Je ne te laisse jamais partir. Je garde toujours un œil sur toi."

Me sentant embarrassé, j'ai dit à notre Seigneur : "Seigneur, parfois tu me regardes trop. Ai-je fait quelque chose de mal ?"

Il m'a répondu : "Non, je te protège. Tu vois, tu as ton ange gardien qui est toujours avec toi."

Après avoir reçu la Sainte Eucharistie et être revenue sur mon banc, je me suis agenouillée et l'ange était de nouveau présent à ma droite. Mais cela ne veut pas dire qu'il me gardait, il était en train de garder et d'adorer la Sainte Communion que je venais de recevoir.


Notre Seigneur m'a dit : "Je dois me plaindre à toi. Depuis le Coronavirus, il y a tellement plus de sacrilèges dans Mes Églises partout. Entre les masques que vous devez porter et toutes les restrictions, les gens sont très confus, et ils ne vont même plus au Sacrement de la Confession".

J'ai plaidé auprès de notre Seigneur ; j'ai dit : "Seigneur, s'il te plaît, ne prends pas cela comme un péché, parce que ce n'est pas de notre faute, nous devons obéir à la loi et faire ce qu'ils nous disent".

Il a dit : "Je suis beaucoup plus profané. Cela ne devrait pas être ainsi. Vous ne devriez pas porter un masque comme un chien. C'est ainsi que vous apparaissez tous à Mes yeux."

J'ai constaté que notre Seigneur est tellement plus proche de nous maintenant, en ces temps difficiles et confus dans le monde. Il veut nous protéger de tout le mal qui se passe autour de nous. Nous devons donc travailler dur pour revenir à notre Seigneur, pour être unis à Lui.


Que le Seigneur Jésus ait pitié de nous et nous protège

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article