Plan maçonnique en 33 points pour détruire la sainte Église catholique

Publié le par monSeigneur et monDieu

Image de la Sainte Église fondée par Jésus-Christ,
que la franc-maçonnerie voudrait voir réduite en ruine.

 

Nous vous partageons un document choc qui démontre que, malheureusement, cette phrase du pape saint Paul VI reflète bel et bien la réalité, à savoir que «la fumée de Satan s’est introduite dans l’Église».

En effet, ce n’est plus un secret qu’il existe une Franc-maçonnerie ecclésiastique à laquelle sont affiliés certains prêtres, des évêques et même des cardinaux qui travaillent à détruire l’Église de l’intérieur, persécutant du même coup les bons pasteurs et les fidèles attachés à l’Église Catholique et à son Magistère.

Que ce document soit pour nous une raison de plus pour accentuer notre prière pour le Saint-Père, qui doit résister à de nombreuses pressions internes, ainsi que pour tous les prêtres fidèles qui souffrent une persécution larvée de la part des "loups dans la bergerie". Prions aussi pour tous les ecclésiastiques mercenaires afin qu’ils se convertissent et reviennent à la pureté de leur vocation chrétienne et sacerdotale. Nous avons une responsabilité les uns envers les autres : la Vierge Marie, à Fatima, nous a rappelé que «Beaucoup d’âmes vont en enfer parce que personne ne prie et ne se sacrifie pour elles».

Enfin, demeurons dans la confiance et l’espérance en Dieu qui a promis, à propos de son Église, l’Église Catholique que «Les portes de l’Enfer ne prévaudront pas contre elle.» (Mt 16,18)

La revue En Route

______________________

Plan maçonnique en 33 points
pour détruire la sainte Église catholique

Consignes du grand Maître de la Franc-maçonnerie aux évêques "catholiques" maçons. En vigueur depuis 1962. Mise à jour en octobre 1993 comme plan progressif vers le stade final.

Tous les frères maçons devront rendre compte des progrès de ces dispositions décisives.

Tous les maçons actifs dans l'Église doivent les accueillir et les réaliser.

(Traduction française de cet article
paru en italien dans le no. 14 / mars-avril 1998
de la revue Teologica pp. 22-25)

1- Enlevez une fois pour toutes le nom de saint Michel, protecteur de l'Église catholique, de toutes les prières qui se trouvent à l'intérieur comme à l'extérieur de la Messe. Enlevez ces statues en affirmant qu'elles détournent de l'adoration du Christ.

2- Enlevez les exercices pénitentiels du carême, comme l'abstinence de viande le vendredi, ou même le jeûne. Empêchez tous les actes d'abnégation. A leur place doivent être favorisés les actes de joie, de bonheur, d'amour du prochain. Dites : "Le Christ a déjà mérité pour nous le Paradis". Dites à tous qu'ils doivent se préoccuper sérieusement de leur santé. Encouragez la consommation de viande, surtout de porc.

3- Chargez les pasteurs protestants de réexaminer la Messe, et de lui enlever son caractère sacré. Semez des doutes sur la Présence réelle du Christ dans l'Eucharistie, et affirmez que l'Eucharistie – en meilleure union de pensée avec les protestants - n'est que du pain et du vin, et entendue comme symbole.

4- Interdisez la liturgie latine de la Messe, les actes d'adoration et les chants, car ils communiquent un sentiment de mystère et de déférence. Présentez-les comme enchantements de devins. Les hommes cesseront de considérer les prêtres comme des personnes d'intelligence supérieure, de les respecter comme porteurs des mystères divins.

5- Encouragez les femmes à ne pas se couvrir la tête avec le voile à l'Église, les cheveux sont sexy. Prenez des femmes comme lectrices et comme aspirantes à la prêtrise. Présentez la chose comme un idéal démocratique. Fondez un mouvement de libération de la femme. Qui entre à l'église doit porter des habits négligés pour s'y sentir comme à la maison. Cela affaiblira l'importance de la sainte Messe.

6- Découragez les fidèles de communier à genoux. Dites aux religieuses de faire en sorte que les enfants perdent l'habitude de tenir les mains jointes avant et après la communion. Dites-leur que Dieu les aime tels qu'ils sont, et qu'il désire qu'ils se sentent tout à fait à l'aise. Éliminez dans l'Église l'habitude de se tenir à genoux et de faire des génuflexions. Enlevez les agenouilloirs et les prie-Dieu. Dites aux personnes qu'à la Messe elles doivent attester leur foi en se tenant debout.

7- Éliminez la musique sacrée de l'orgue ; introduisez guitares, cithares, tambourins, piétinements et rires dans les églises. Cela détachera les gens de la prière personnelle et des conversations avec Jésus. Exécutez autour de l'autel des danses liturgiques en vêtements excitants, des représentations théâtrales et des concerts.

8- Enlevez le caractère sacré des chants à la Mère de Dieu et à saint Joseph. Présentez leur vénération comme de l'idolâtrie. Ridiculisez ceux qui persistent. Introduisez des chants protestants. Cela donnera l'impression que l'Église catholique admet finalement que la religion protestante est la vraie religion ou, du moins, qu'elle est à égalité avec le Catholicisme.

9- Éliminez les hymnes dans leur totalité, même les hymnes à Jésus, car ils font penser au bonheur et à la sérénité qui proviennent de la vie de mortification et de pénitence pour Dieu depuis l'enfance. Introduisez des chants nouveaux dans le but de convaincre que les rites précédents étaient en quelque sorte faux. Assurez-vous que dans chaque Messe il y ait au moins un chant dans lequel le nom de Jésus n'est pas mentionné, et qui ne parle que d'amour pour les hommes. La jeunesse sera enthousiaste d'entendre parler d'amour pour le prochain. Prêchez l'amour, la tolérance, l'unité. Ne mentionnez pas le nom de Jésus ; interdisez toute annonce de l'Eucharistie.

10- Enlevez des autels toutes les reliques des Saints et, dans la foulée, enlevez même les autels ; remplacez-les par des tables païennes privées de consécration, des tables pouvant être utilisées pour offrir des sacrifices humains au cours de messes sataniques.

Éliminez la loi ecclésiastique qui veut que la Messe soit célébrée uniquement sur des autels contenant des reliques de Saints.

11- Interrompez la pratique de célébrer la Messe en la présence du Très-Saint Sacrement dans le tabernacle.

N'admettez aucun tabernacle sur les autels utilisés pour la célébration de la Messe. La table doit se présenter comme une table de cuisine. Elle doit être transportable pour exprimer qu'elle n'est pas sacrée, mais capable d'avoir une double fonction comme, par exemple, servir de table de conférence ou pour jouer aux cartes. Plus tard, placez au moins une chaise à cette table. Le prêtre devra y prendre place pour indiquer qu'après la communion il se repose comme après un repas. Le prêtre ne doit jamais se mettre à genoux à la Messe, ni faire de génuflexions. Au repas, en fait, on ne s'agenouille pas. La chaise du prêtre doit être mise à la place du tabernacle. Encouragez les gens à vénérer le prêtre, et même à l'adorer plutôt que d'adorer l'Eucharistie ; à obéir au prêtre plutôt qu'à l'Eucharistie. Dites aux gens que le prêtre est leur Christ, leur chef. Placez le tabernacle dans un local différent, hors de la vue.

12- Faites disparaître des calendriers ecclésiastiques un certain nombre de Saints, à des temps déterminés. Interdisez aux prêtres de prêcher au sujet des Saints, à l'exception de ceux qui sont mentionnés dans l'Évangile. Dites au peuple que d'éventuels protestants, dont la présence dans les églises catholiques serait souhaitable, pourraient s'en scandaliser. Évitez tout ce qui perturbe les protestants.

13- Dans la lecture de l'Évangile omettez l'adjectif "Saint B." Par exemple, au lieu de dire "Évangile selon saint Jean", dites "Évangile de Jean". Cela fera penser aux gens de ne plus se sentir dans l'obligation de les vénérer. Écrivez continuellement de nouvelles bibles jusqu'à ce qu'elles soient identiques à celles des protestants. Omettez l'adjectif "Saint" dans l'expression "Esprit Saint". Mettez en évidence la nature féminine de Dieu comme d'une mère pleine de tendresse. Éliminez l'usage du mot "Père".

14- Faites disparaître tous les livres personnels de piété. Détruisez-les. Du même coup cesseront les litanies du Sacré Cœur, de la Mère de Dieu, de saint Joseph, et la préparation à la Communion. L'action de grâce après la Communion deviendra aussi chose superflue.

15- Faites disparaître les statues et les images des anges. Pourquoi laisser encore traîner dans nos jambes les statues de nos ennemis ? Dites que les anges sont des mythes et des petites histoires pour endormir les enfants. Ne permettez pas les discours sur les anges car cela déplairait à nos amis protestants.

16- Éliminez l'ordre mineur de l'exorcisme conçu pour expulser les démons. Occupez-vous à propager l'idée que le démon n'existe pas. Expliquez que c'est une manière adoptée par la Bible pour désigner le mal, et que sans un méchant on ne peut avoir des histoires intéressantes. Les gens ne croiront plus à l'enfer et par le fait même ils ne craindront plus de pouvoir y tomber.

Répétez que l'enfer n'est rien d'autre que l'éloignement de Dieu, et qu'en cela il n'y a rien de terrible puisqu'il s'agit de la même vie qu'ici sur terre.

17- Enseignez que Jésus était seulement un homme, qu'il avait des frères et des sœurs, et qu'il avait haï les autorités. Expliquez qu'il aimait la compagnie des prostituées, spécialement celle de Marie-Madeleine, et qu'il n'avait rien à faire de s'occuper d'églises ou de synagogues. Dites qu'il avait conseillé de ne pas obéir aux chefs du clergé. Expliquez qu'il était un grand maître, mais qu'il a dévié du bon chemin, lorsqu'il a nié l'obéissance aux chefs de son Église.

Découragez les discours qui présentent la croix comme signe de victoire ; au contraire, présentez-la comme une faillite.

18- Souvenez-vous que vous pouvez induire les religieuses à trahir leur vocation si vous les prenez par leur vanité, leur charme, leur beauté. Faites en sorte qu'elles changent leur costume religieux, et elles finiront par jeter leurs chapelets. Révélez que dans leurs couvents il y a des contestations. Leurs vocations finiront par sécher. Dites-leur qu'elles ne seront plus acceptées si elles n'enlèvent pas leur costume. Favorisez le discrédit de l'habit ecclésiastique parmi le peuple aussi.

19- Brûlez tous les catéchismes. Dites aux enseignants de religion d'enseigner à aimer les créatures de Dieu plutôt que Dieu lui-même. Dites que le fait de faire l'amour ouvertement est une preuve de maturité. Faites que le terme "sexe" devienne une parole d'usage quotidien dans vos classes de religion. Introduisez des images de sexe dans les leçons religieuses pour enseigner aux enfants la réalité. Assurez-vous que les images soient claires. Encouragez les enseignants à devenir des penseurs progressistes en matière d'éducation sexuelle. Introduisez l'évolution sexuelle par l'intermédiaire de l'autorité des évêques, ainsi les parents n'auront plus rien à dire.

20- Étouffez les écoles catholiques pour jeunes filles en empêchant les vocations à la vie religieuse. Dites aux religieuses qu'elles sont des assistantes sociales sous-payées, et que l'Église est en train de les éliminer. Insistez pour que l'enseignant catholique laïc reçoive le même salaire que l'enseignant des écoles publiques. Engagez des enseignants non catholiques. Les prêtres doivent recevoir le même salaire que les personnes qui, dans le monde, ont des emplois équivalents.

Tous les prêtres doivent déposer leur habit religieux et leur croix, de manière à pouvoir être acceptés par tous. Rendez ridicules ceux qui ne s'alignent pas.

21- Anéantissez le Pape en détruisant ses universités. Coupez les liens qui existent entre le Pape et ses universités en disant que, de cette façon, le gouvernement pourrait les subventionner. Remplacez les noms des institutions religieuses par des noms profanes. Par exemple, au lieu de "École de l'lmmaculée Conception", dites : "École Supérieure Nouvelle". Instituez des services œcuméniques dans tous les diocèses, et assurez-vous qu'ils soient contrôlés par des protestants. Interdisez les prières pour le Pape et envers la Sainte Vierge parce qu'elles découragent l'œcuménisme. Annoncez que les évêques du lieu sont seuls en la matière. Soutenez que le Pape n'est qu'une figure représentative. Expliquez au peuple que l'enseignement du Pape ne sert qu'à alimenter les conversations, mais qu'en dehors de cela il est sans importance.

22- Combattez l'autorité du Pape en mettant une limite d'âge à sa fonction. Réduisez-la peu à peu, expliquez que vous voulez le préserver d'un travail excessif.

23- Soyez audacieux. Affaiblissez le Pape en introduisant des synodes d'évêques. Alors il deviendra une simple figure représentative, comme en Angleterre, où la Chambre Haute et la Chambre Basse règnent et donnent leurs ordres même à la reine. Ensuite affaiblissez l'autorité de l'évêque en créant une instance qui, au niveau des prêtres, lui fasse obstruction. Dites que, de cette manière, les prêtres reçoivent l'attention qu'ils méritent.

Affaiblissez enfin l'autorité du prêtre en instituant des groupes de laïcs avec mandat de dominer les prêtres. La haine engendrée sera telle que même des cardinaux abandonneront l'Église. L'Église sera alors démocratique... Ce sera l'Église Nouvelle.

24- Réduisez les vocations au sacerdoce et, pour cela, faites en sorte que les laïcs perdent leur crainte révérencielle envers les prêtres. Le scandale public d'un prêtre anéantira des milliers de vocations. Louez les prêtres qui, pour l'amour d'une femme, ont laissé tomber leur ministère. Définissez-les "héroïques". Honorez comme de véritables martyrs les prêtres qui se sont laïcisés, car opprimés au point de ne pouvoir plus en supporter davantage.

Dénoncez aussi comme un scandale le fait que nos confrères maçons qui sont dans le sacerdoce soient obligés de dévoiler leurs noms publiquement. Soyez tolérants avec l'homosexualité dans le clergé. Dites au peuple que les prêtres souffrent de solitude.

25- Commencez à fermer les églises à cause de la pénurie de prêtres. Définissez bonne et économique une telle pratique. Expliquez que Dieu écoute partout les prières. De cette manière, les églises seront considérées comme d'extravagants gaspillages d'argent. Fermez avant tout les églises où se pratique la piété traditionnelle.

26- Utilisez des commissions de laïcs et de prêtres faibles dans la foi qui condamnent et réprouvent sans difficulté toute apparition de Marie et tout miracle apparent, spécialement de l'Archange saint Michel.

Assurez-vous que rien de tout cela ne reçoive la moindre approbation selon Vatican II.

Si quelqu'un obéit aux révélations privées ou même s'il se permet de réfléchir sur celles-ci, appelez cela de la désobéissance à l'autorité.

Dénoncez les voyants mystiques comme des personnes qui désobéissent aux autorités ecclésiastiques. Faites en sorte que les gens perdent l'estime de leur nom, ainsi personne ne pensera plus à tenir compte de leurs messages.

27- Procédez à l'élection d'un antipape. Affirmez qu'il ramènera les protestants dans l'Église, et peut-être même les Hébreux. Un antipape pourra être élu si le droit de vote était donné aux évêques. Alors seront élus plusieurs antipapes et de cette façon un antipape sera intronisé comme compromis. Affirmez que le vrai Pape est mort.

28- Enlevez la Confession avant la Communion aux élèves de l'école primaire qui sont en deuxième et en troisième année, ainsi ils s'en moqueront tout à fait quand ils seront en quatrième et en cinquième, et plus tard dans les classes supérieures. C'est ainsi que la confession disparaîtra. Introduisez (en silence) la confession communautaire avec l'absolution collective. Expliquez au peuple que la chose arrive à cause de la pénurie de prêtres.

29- Faites en sorte que la Communion soit distribuée par des femmes et des laïcs. Commencez par déposer la Communion dans la main, comme font les protestants, au lieu de sur la langue. Expliquez que le Christ l'a fait de cette façon-là.

Recueillez quelques hosties pour les "messes noires" dans nos temples. Puis au lieu de la communion personnelle, distribuez des hosties non consacrées pour que les gens les apportent chez eux. Expliquez que dans la vie de tous les jours les dons divins peuvent être pris de cette façon.

Placez des distributeurs automatiques d'hosties pour les Communions, et appelez-les tabernacles. Dites qu'il est important d'échanger des signes de paix.

Encouragez les gens à se déplacer dans l'église pour interrompre les dévotions et les prières. Ne faites pas des signes de croix, échangez plutôt des signes de paix. Expliquez que pour saluer ses disciples Jésus aussi s'est déplacé.

Ne donnez pas aux gens la chance de se concentrer en de tels moments. Les prêtres doivent tourner le dos à l'Eucharistie, et honorer le peuple.

30- Dès que l'antipape sera élu, abolissez les synodes des évêques, les associations presbytérales et les conseils paroissiaux. Interdisez aux religieux de discuter sans permission de ces nouvelles dispositions.

Expliquez que Dieu aime l'humilité et déteste ceux qui aspirent à la gloire. Accusez de désobéissance envers l'autorité ecclésiastique tous ceux qui posent des questions à ce sujet. Découragez l'obéissance envers Dieu. Dites aux gens qu'ils doivent obéir à leurs supérieurs ecclésiastiques.

31- Conférez au pape (= antipape) le maximum de pouvoir pour qu'il choisisse ses propres successeurs. Sous peine d'excommunication, ordonnez à tous ceux qui aiment Dieu de porter le signe de la Bête (666). Mais ne l'appelez pas "signe de la Bête".

Le signe de la croix ne doit plus être fait, ni fait sur les personnes ou par leur intermédiaire (on ne doit plus bénir). Faire le signe de la croix sera désigné comme idolâtrie et désobéissance.

32- Déclarez faux les dogmes précédents, sauf celui de l'infaillibilité du Pape. Proclamez Jésus un révolutionnaire en faillite. Annoncez que bientôt viendra le vrai Christ. Seulement l'antipape élu doit être obéi. Dites au peuple qu'il faudra s'incliner quand son nom sera prononcé.

33- Ordonnez à tous les sujets du Pape de combattre en saintes croisades pour étendre l'unique religion mondiale. Satan sait où se trouve tout l'or perdu. Faites la conquête du monde ! Sans pitié ! Tout cela apportera à l'humanité ce qu'elle a toujours désiré : « l'époque d'or de la paix ».

* * * * * * * * * *

Notes du traducteur :

- À la lecture de ce texte, on est bien obligé de constater que la majorité de ces directives ont été réalisées.

- En 1987, peu avant son accident mortel d'avion, le grand Maître Michel Baroin déclarait confidentiellement : "Nous avons parmi nous, au Grand Orient, 64 évêques français. " (Il y a 115 diocèses en France.)

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Merci
Répondre