PLUS DE COMMUNIONS DANS LA MAIN, NI DE LAÏCS A DISTRIBUER LA COMMUNIO...N

Publié le par monSeigneur et monDieu

PETITS ENFANTS, PLUS DE COMMUNIONS DANS LA MAIN, NI DE LAÏCS A DISTRIBUER LA COMMUNION, PARCE QUE CE SACRILÈGE FAIT PERDRE L’ÂME A BEAUCOUP !

Voir ICI

Du blog : Ci-dessus un message ancien de notre Sainte Mère confirmant les dires  annoncés dans le message de Mars 2021

Et lire également ci-dessous

Jean-Paul II : "Je ne peux pas être en faveur de la Communion dans la main et je ne peux pas la recommander. Le prêtre a une responsabilité primordiale en tant que 'serviteur de la Sainte Eucharistie et de toutes les Saintes Formes', primordiale parce qu'elle est complète. Toucher les Saintes Créations est un privilège des personnes ordonnées" (Dominicae Cenae II)

"La communion dans la main a été introduite par la hiérarchie moderniste sans l'autorisation du Saint-Siège (Cardinal Suenens en Hollande etc.). Paul VI s'y opposa avec ténacité mais décida d'accorder un pardon uniquement là où l'usage était déjà enraciné pour éviter une désobéissance généralisée."

Monseigneur Juan Rodolfo Laise, Évêque Argentin, il déclare : " Je connais l'histoire de la communion dans la main, elle a été clandestinement réintroduite, diffusée sur la base d'équivoques, et confirmée par des désobéissances inébranlables.... (au Saint-Père), en imposant pendant vingt-sept ans un usage que le Pape ne voulait pas autoriser parce qu'il le considérait comme dangereux pour le bien de l'Église, jusqu'à ce qu'ils parviennent finalement à le répandre presque partout dans le monde."

Jésus à Catalina Rivas, (voyante stigmatisée. Nihil obstat par Mgr R. Fernández, archevêque de Bolivie : "Il n'y a ni 10 ni 20 bourreaux qui frappent Mon Corps, mais beaucoup de mains qui blessent Mon Corps en recevant la Communion dans leur main - l'œuvre sacrilège de Satan."

Jésus-Christ à Catherine Rivas sur la communion dans la bouche :
"A ceux qui ne reçoivent PAS dans leur MAIN Mon Propre Corps, Sang, Âme et Divinité, Je promets de les combler de Mes Bénédictions dans leurs mains, leur cœur, leur âme et dans tout leur être.
Je leur promets beaucoup plus de grâces dans leur vie terrestre, et par conséquent les plus grandes garanties de salut et un accroissement de la Gloire essentielle et accidentelle, pour toute leur vie éternelle avec Moi au Ciel.
Ils Me ressentiront beaucoup dans la Communion, dans tout leur être et avec une telle plénitude qu'ils enlèveront d'eux-mêmes leur désir naturel de Me toucher. Ceux-là feront toujours un plus grand bien aux âmes ; par contre, ceux qui insistent pour Me prendre dans leur main, resteront endurcis en beaucoup de choses à l'égard de Ma Volonté, et obscurcis (
dans un aveuglement) quant à Mon Propre Goût, Ma Propre Prédication et Mon Propre Magistère."

1976 (non corrompu). Lorsque cette jeune fille de 16 ans issue d'une pieuse famille allemande fut soudainement affligée d'une possession démoniaque, le démon (lors d'un exorcisme ordonné par l'évêque local) fut contraint de dire : "La chose (l'Hostie Consacrée) ne doit pas être placée dans les mains. Les prêtres doivent avoir du courage. Les laïcs ne doivent pas la distribuer. Pendant la distribution de cette chose (la Sainte Communion), vous devez vous agenouiller. Sur l'ordre de celle-là (désignant une statue de la Vierge qui se trouvait à proximité), la communion dans la main doit être abolie car c'est une de mes œuvres. L'évêque doit interdire la communion dans la main, s'il peut le faire."

Extrait du livre de 2008 "Donne-moi à boire" : Jésus dit : "Tout a été permis pour la profanation et le sacrilège, et Mes ministres ne s'en soucient pas, ils vivent confortablement avec cela. Les laïcs donnent la Communion et il viendra un jour où le Saint Sacrifice de la Croix sera lui aussi dégradé de telle manière qu'ils m'empêcheront de descendre dans l'hostie."
_ _ _ On peut citer ce qui suit dans un Plan maçonnique de 1925 : "Comment amener les fidèles à ne plus croire à la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie ? [...] Il faut d'abord que partout les gens communient debout et qu'ensuite on leur mette l'Hostie dans les mains. Ainsi préparés, ils en viendront à considérer l'Hostie comme un symbole de coexistence fraternelle". Indirectement, la communion dans la main a également contribué au déplacement des tabernacles, qui ne se trouvent plus au centre des églises mais dans une zone latérale, ou dans une autre pièce. Ceci a conduit à la suppression des agenouilloirs dans de nombreux temples d'Occident.
Avec la pratique de la Communion dans la main est vraie la profanation du Saint Sacrement. La norme de l’Église Catholique reste de communier dans la bouche. La seule manière agréable à Dieu est de recevoir la Communion à genoux et dans la bouche, ou debout, mais toujours dans la bouche et des mains d'un prêtre seulement. Saint François d'Assise : "Eux seuls, (les prêtres), doivent l'administrer, et personne d'autre". (Lettre 2a, à tous les fidèles, 3.5)

Lorsque vous entendez l'argument "L'Église l'a permis", rappelez-vous que vous êtes l'Église et non les bureaucraties désobéissantes et perfides qui se trouvent quelque part loin et inaccessibles. L'Église ne l'a pas permis mais l'a toléré uniquement sous pression...

_ _ _ Sainte Brigide de Suède, 1373 : "Regarde, ma fille, j'ai laissé à mes prêtres cinq dons... et le cinquième est le privilège de toucher de leurs mains ma très sainte chair."

_ _ _ Le martyr et saint cardinal Jean Fisher 1535 : "Les périodes d'épanouissement ou d'effondrement dans l'histoire de l'Église, ont toujours été associées à la manipulation de la Sainte Eucharistie."

Publié dans Religion, Messages Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article