Message de Marie, Mère et Reine de l’Église Via Anne Apôtre laïque - 27 Mars 2021 (2) - N°4 / 5

Publié le par monSeigneur et monDieu

Marie, Mère et Reine de l’Église

 
Souvent sur Terre, les gens rencontrent quelqu'un et reconnaissent la similitude de cette personne avec les membres de leur famille. Les gens peuvent reconnaître l'empreinte que la famille d'une personne a laissée sur elle. Je veux dire par là que les personnes de nos familles nous affectent car elles nous façonnent et nous forment.
 
C'est pourquoi Je dis que l'Église, la famille de Dieu, devrait représenter Dieu, le Père, et Jésus, le Fils, par une communication permanente avec l'Esprit Saint. L'Église sur terre devrait également me représenter et me communiquer, moi, sa Mère et sa Reine. 
 
Comment l'Église communique-t-elle son Père ? Par le respect de chaque personne qu'il a créée. L'Église communique Dieu le Père par le respect de la Terre, la maison qu'il a créée pour ses précieux enfants. L'humanité, la plus grande création du Père, a reçu la Terre pour apprendre à connaître l'amour de Dieu et pour offrir cet amour aux autres. L'humanité est la création la plus importante du Père. Préserver un foyer sûr pour l'humanité doit devenir une priorité acceptée, non comme étant en quelque sorte plus importante que les êtres humains, mais parce que les êtres humains sont si importants et sacrés pour Dieu, le Père.
 
L'Église sur Terre doit représenter mon fils, Jésus-Christ, en s'intéressant à chaque personne et à son âme immortelle. Chaque personne doit savoir qu'elle est aimée, qu'elle est tellement aimée que Jésus mourrait pour elle, pour chacune d'entre elles, encore une fois si cela était nécessaire. Ce n'est pas nécessaire, mais aucun sacrifice ne serait trop lourd pour Jésus afin de leur montrer combien elles sont précieuses pour lui. Un être humain est précieux parce qu'il a été créé par Dieu, et non parce qu'il mène une vie parfaite. En dehors de moi, tous les êtres humains font l'expérience d'une nature déchue qui se traduit par la rébellion. Lorsqu'une personne est blessée par les autres ou par les événements qu'elle rencontre, elle peut faire l'expérience de la rébellion. L'Église est nécessaire pour aider les gens à guérir et à surmonter leur douleur. L'accent mis sur le péché, qui est souvent l'expression de la douleur, a entraîné une déformation de l'objectif de notre Église sur Terre. L'ennemi de l'espoir l'a gonflé à tel point que l'Église n'est pas reconnaissable comme une balise d'espoir pour tous ceux qui souffrent d'angoisse. 
 
L'Église sur Terre devrait représenter l'Esprit Saint, le Consolateur. Chaque personne doit savoir que, si elle est capable de pécher, de commettre des actes délibérés qui la blessent, blessent les autres et blessent Dieu, elle est aussi capable d'avoir des remords et des regrets, d'éprouver une douleur qui la guérit et la restaure. Ce processus de guérison rend la personne plus forte et donc l'Église plus forte. L'Esprit Saint, le Consolateur, doit être représenté plus fidèlement, avec plus d'énergie et de cohérence. Si chacun comprenait qu'il faut mettre l'accent sur les possibilités de restauration qui s'offrent à lui après le péché, il serait tellement occupé à faire un travail heureux qu'il ne ferait pas autant l'expérience de sa nature déchue que de sa capacité transcendante de vertu.
 
À quoi ressemblerions-nous, mes enfants bien-aimés, si c'était le cas ? Pouvez-vous réfléchir à cela pour vous-même, la prochaine fois que vous vous inquiéterez des péchés de votre passé ? Pouvez-vous vous réjouir de la bonté qui est née de votre décision de vous éloigner du péché et d'embrasser le fruit du Consolateur, qui est vertu et dignité ? Pouvez-vous voir que notre Église devrait célébrer le deuxième partie et non la première ? Enfin, pouvez-vous voir que pour la plupart de mes enfants qui pratiquent leur belle foi Catholique, tel n'est pas le cas ? Ils s'inquiètent de leurs échecs et de leurs péchés au point que leur joie en est diminuée. 
 
Comment une mère peut-elle se sentir face à des enfants tristes ? Si vous répondez à cette question, vous comprendrez ma motivation à permettre aux enfants de Dieu de mieux me connaître. 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article