JACAREÍ 7 MAI 2021 : ANNIVERSAIRE MENSUEL DES APPARITIONS - ANNIVERSAIRE DU PREMIER MESSAGE DE JÉSUS - 10e ANNIVERSAIRE DE LA RÉVÉLATION DE LA MÉDAILLE DU TRÈS AIMANT CŒUR DE SAINT JOSEPH - MESSAGE DU SACRE CŒUR DE JÉSUS ET DE NOTRE DAME REINE ET MESSAGÈRE DE LA PAIX AU VOYANT MARCOS TADEU

Publié le par monSeigneur et monDieu

- PI : MESSAGE DU SACRE CŒUR DE JÉSUS
 
Sacré Cœur de Jésus:
 
« Mon très aimé fils Marcos, aujourd'hui, en l'anniversaire du premier message que je t’ai donné dans la lointaine année 1994, je viens à nouveau avec ma Très Sainte Mère pour te dire :
 
Mon premier message était mon appel d'amour à toute l'humanité!
 
Ce jour-là, comme aujourd'hui, j'ai appelé et j’appelle toute l'humanité au retour à mon Sacré-Cœur. J'appelle tous mes enfants à s'approcher de Moi et à écouter l'appel d'amour de mon Cœur.
 
Mon appel d'amour, l'appel de l'amour de mon Cœur a vibré dans ta maison ce jour-là, et depuis, il n'a cessé de vibrer année après année dans les cœurs, sur ce mont, sur ces collines bénies de Jacareí. Où Moi et ma Très Sainte Mère avons décidé d’établir notre trône d'amour, de grâces, de miséricorde pour tous nos enfants.
 
L'appel d'amour de mon Sacré-Cœur a été répété depuis, année après année, mois après mois, jour après jour. Mais, malheureusement, il est tombé dans des oreilles sourdes qui ont tout écouté avec des oreilles mortes, des cœurs qui ont tout écouté avec des oreilles mortes, sans foi, sans foi réelle en mes messages, en ma parole.
 
C’est pourquoi, mon appel d'amour n'a produit aucun fruit de sainteté dans de nombreuses âmes et beaucoup d'entre elles sont malheureusement devenues des déserts morts, où leurs âmes sont mortes à la vie éternelle.
 
Mon appel d'amour année après année et qui a été accueilli par quelques-uns, mais de vrais enfants aimants, qui ont accueilli mon appel d'amour comme toi ma petite colombe et qui ont porté de nombreux fruits d'amour pour Moi. Oui, ils ont beaucoup prié, renoncé aux péchés et aux plaisirs de ce monde, ont consacré leur vie à Moi et à ma Mère: dans la prière, dans le sacrifice, dans la pénitence, dans la sainteté qui est le seul chemin vers le Ciel.
 
Et dans ces âmes, j’ai vraiment trouvé: amour, correspondance, soulagement des grandes douleurs et blessures que les péchés de cette humanité ont causé dans mon corps.
 
L'appel d'amour de Mon Cœur s'est répété année après année ici, dans ce lieu, et toutes les personnes qui avaient un bon caractère en elles, une âme juste, ont reconnu ma voix. Les âmes qui sont de lumière et de la vérité ont reconnu ma voix et la voix de ma Mère et se sont levées à la hâte, embrasées d'amour pour Moi et m'ont donné leur oui.
 
Et dans ces âmes je trouve avec ma Très Sainte Mère, tout l'amour, toute la correspondance et toute l'obéissance que mon Sacré-Cœur a tant désiré trouvé dans cette humanité perdue.
 
La fumée de Satan dont j'avais parlée dans mon premier message avait tout obscurci, avait pris le contrôle de tout et avait défiguré, défait la beauté de vos âmes.
 
Cette fumée a maintenant envahi le monde entier, elle a tout obscurci, elle a tout corrompu et c’est pourquoi, maintenant, il est nécessaire que vous tous, que toutes les âmes de bonne volonté se lèvent avec un puissant cri d'amour à mon Sacré-Cœur, faisant vibrer et résonner ma voix dans tous les recoins du monde. Pour que cette humanité alors puisse à nouveau voir la lumière de ma grâce, la lumière du salut, la lumière de ma paix.
 
C’est pourquoi, mes enfants, allez et annoncez partout mon premier message avec toute la force et tout ceux que j'ai donnés ici avec ma Mère, pour que le monde connaisse vraiment mon amour et soit sauvé par mon amour.
 
Quant à toi Marcos, mon élu, ce que je t’ai dit dans ce premier message, je te le répète à nouveau :
 
Ne t’inquiète pas, ces apparitions triompheront et un jour elles seront acceptées, accueillies par l'Église. Avant cela, tu devras encore beaucoup souffrir, comme je te l'ai annoncé à cette occasion et tu as souffert. Tu as encore quelque chose à souffrir, mais je te dis:
 
Ton courage, ta persévérance et ton amour très embrasé pour ma Mère et pour Moi finiront par triompher et faire que la vérité de notre présence ici soit acceptée par l'Église.
 
Oui, mon Cœur vaincra, il triomphera de tous mes ennemis. Et malgré tout et tous, les traîtres, les infidèles, de tous les Thomas incrédules je triompherai!
 
Malgré tous les Judas, tous les pharisiens, mes ennemis, je triompherai!
 
Malgré tous les prêtres qui, à l’exemple de ceux de mon temps, me persécutent encore aujourd'hui, je triompherai et ferai briller ma lumière mystique de cet endroit sur toute la terre.
 
C’est pourquoi, mon petit enfant, ne t'inquiète jamais, continue à faire ce que ma Mère t'a commandé, continue à travailler inlassablement pour ma Mère et pour Moi que la vérité par elle-même, que tes œuvres de sainteté et d'amour par elles-mêmes feront que nos Cœurs triomphent sur toutes les ténèbres et toute l’apostasie.
 
Je te bénis avec amour et je te dis mon cher fils, mon ennemi te haïssait déjà avant même de naître. C’est pourquoi, quand tu étais encore dans le ventre de ta mère et que Moi et ma Très Sainte Mère t'avions déjà choisi, l'ennemi se méfiant que tu serais une âme privilégiée, spéciale à travers laquelle nous réaliserions une grande oeuvre dans le monde a fait s'approcher cette femme de ta mère et lui a suggéré de te retirer la vie avant ta naissance.
 
Mais ma Mère est intervenue et n'a pas permis que ta mère accepte telle suggestion diabolique. Que cela te serve de signe, mon ennemi te haïssait avant même de naître et après quand il a eu la certitude que tu étais notre élu, il a essayé de te retirer la vie par l'intermédiaire de ton père biologique. Mais, il ne comptait pas sur ton courage, il ne comptait pas sur ta bravoure et ta valeur. Et à travers cela, notre plan divin a pu être réalisé et sera concrétisé en toi et à travers toi.
 
C’est pourquoi n'aie pas peur, continue en étant le petit enfant, l'enfant courageux, qui ne craint rien et fait face à tout et à tous pour Moi et ma Mère, comme tu as fait face pour sauver la vie de ta mère terrestre.
 
Et donc, mon brave guerrier, continue de l’avant en combattant le bon combat chaque jour et en travaillant sans relâche pour sauver les âmes et les amener toutes à Moi et à ma Mère.
 
Oui, en vérité je te dis mon fils bien-aimé Marcos, chaque Chapelet de la Miséricorde que tu as enregistré pour Moi vaut plus qu'une année entière de jeûne pour n'importe qui. C’est pourquoi, pour ce nouveau Chapelet de Miséricorde n ° 123 que tu as fait pour Moi, je te donne aujourd'hui 50 grâces spéciales.
 
Et à ton père Carlos Tadeu, pour qui tu l'as offert le jour où tu l'as fait et surtout aujourd'hui je donne maintenant 10 mille bénédictions spéciales, qu'il recevra tous les jours à 15h00 et surtout les vendredis à 15h00 à l’heure où j'ai expiré sur la croix.
 
Ainsi, je te comble de grâces non seulement toi, mais surtout celui que tu aimes le plus dans ce monde. Et ainsi, mon Sacré-Cœur peut faire couler les courants de ma grâce sur ce monde qui ne pourra être sauvé que par un miracle du Chapelet de ma Miséricorde.
 
Je vous bénis tous avec amour: de Paray-Le-Monial, de Dozulé et de Jacareí. »
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article