Notre Seigneur Via Marie Catherine de l’Incarnation Rédemptrice - 11 juin 2020

Publié le par monSeigneur et monDieu

Dans sa prétention de vouloir se gérer

seul, sans Dieu, l’homme tant aimé de

Dieu, a accepté l’inspiration de son

pire ennemi.

 

– 10h05

Lecture : Premier Livre de Samuel 10, 11 et 12.

Choisi par Yahvé et oint par le prophète Samuel, Saül demeurait silencieux et caché parmi ses frères de Gibéa en Israël.
Ce fut par tirage au sort que fut désigné roi, Saül, devant le peuple réuni. Le premier tirage fut pour choisir la tribu. La tribu de Benjamin fut désignée. Le deuxième tirage était pour savoir le clan dans lequel serait choisi le futur roi. Le clan de Matri fut désigné et dans ce clan, le troisième tirage au sort, Saül, fils de Qish. fut désigné roi. Tous furent satisfaits. Certains ¨vauriens¨ critiquèrent et méprisèrent Saül sans lui offrir de cadeaux. Le peuple se retira et Saül rentra chez lui à Gibéa.

Nahash l’Ammonite vint dresser son camp contre Yabab, de Galaad, menaçant de les exterminer. Les anciens demandèrent une trêve de 7 jours. Des messagers vinrent à Gibéa pour exposer la situation. Quand Saül, revenant des champs avec ses bœufs, apprit cette menace, ¨l’Esprit de Yahvé fondit sur lui¨ et entra dans une grande colère. Il dépeçât en morceaux ses bœufs et envoya, par des messagers les morceaux du sacrifice avec un mot : « Quiconque ne marche pas à la suite de Saül, ainsi sera-t-il fait de ses bœufs. » La terreur s’abattit sur eux et ils marchèrent tous avec Saül.
Ils allèrent et gagnèrent la bataille contre les Ammonites. La plupart furent morts et les autres dispersés. Fiers de la victoire, le peuple reconnu Saül comme leur roi. Samuel conduisit donc le peuple à Gilgal pour proclamer Saül roi devant Yahvé.

Samuel se retire devant Saül. Avant de partir il prend le peuple à témoin d’attester son rôle désintéressé et venant de la part de Yahvé. Ensuite il leur fit remarquer que Dieu a toujours été avec eux même lorsqu’ils furent indignes. Il leur remémore les situations où Moïse et Aaron furent délégués auprès d’eux, et ensuite où lui-même Samuel a été mandaté pour les aider et les conduire.
Cependant, quand vous avez vu Nabash, le roi des Ammonites marcher contre vous, vous avez réclamé un roi : « il faut un roi qui règne sur nous ». Yahvé a donc établi sur vous un roi : Saül.
Pourtant Yahvé votre Dieu, c’est LUI votre ROI !
Si vous lui obéissez et ne vous révoltez pas contre ses ordres, si vous-mêmes et le roi qui règne sur vous, vous suivez Yahvé, votre Dieu, c’est bien.
Mais si vous n’obéissez pas à Yahvé, si vous vous révoltez contre Ses ordres, alors la Main de votre Dieu pèsera sur vous et sur votre roi.
Reconnaissez clairement combien grave est le mal que vous avez commis au regard de Yahvé en demandant pour vous un roi.
Alors une grande crainte s’empara du peuple envers Dieu et de Samuel. Ils demandèrent : « prie ton Dieu en faveur de tes serviteurs afin que nous ne mourrions pas, nous avons mis le comble à tous nos péchés ».
Samuel répond : « Ne craignez pas, oui vous avez commis tout ce mal. Seulement, ne vous écartez pas de Yahvé et servez-Le de tout votre cœur. Ne vous écartez pas à la suite des idoles de néant… ».

 

Parole de Jésus Christ :

   « Je te bénis Ma toute douce fille d’Amour, de Lumière et de Sainteté : du Père, du Fils et de l’Esprit Saint.

Dans le chaos, grand désordre du monde actuel, demeure immuable la Trace Divine de la Création et l’Omniprésence de Dieu qui conduit Son peuple vers le Royaume promis. Cette longue marche, en spirale ascendante, dans laquelle le peuple de Dieu a franchi les Temps, prend fin.

Malgré le mouvement des continuelles « crises » de conversions-perversions, l’homme a grandi et demeuré sous le regard bienveillant de Son Créateur, dans Sa Divine Protection et, par le Christ, il est revenu dans la voie de son Salut.

Dans son désir de s’auto-gérer, les enfants de Dieu ont préféré avoir des rois et des dirigeants choisis par eux-mêmes. Dieu leur ayant donné, et rappelé à plusieurs occasions, les lois et les règles qui assurent l’ordre et l’équilibre de tout dans la Création et surtout concernant la relation avec Dieu et entre frères, Dieu acquiesça à leur demande.

L’homme imprudent, dans sa faiblesse et ses imperfections inavouées, s’est éloigné de plus en plus de Dieu. Il se retrouve piégé dans ses illusions et ses erreurs. Le monde sans Dieu offre des ¨chefs¨ ayant les valeurs de ce monde qui sont corrompues par les désirs du Prince de ce monde dont l’objectif est la destruction. La plupart de Mes enfants, n’étant plus à l’écoute de Dieu Sauveur, marchent soumis, tête baissée, dans les ténèbres. (psaume 48 L’homme dans son luxe ne comprend pas, il ressemble au bétail qu’on abat.)

Dans sa prétention de vouloir se gérer seul, sans Dieu, l’homme tant aimé de Dieu, a accepté l’inspiration de son pire ennemi. On retrouve, autant dans mon Église que dans la culture populaire, le discours et les œuvres, en copie conforme, impeccable mais en subtile distorsion et profanation, les paroles divines et les offices qui ont soutenu le Cœur de Mon Église.

En s’emparant de ce qui a été établi, en manipulant et trompant l’humanité, l’homme perverti affirme comme le maître qu’il a choisi : « je suis comme Dieu », « je deviens dieu, j’ai du pouvoir, la création m’appartient ». Acceptant la haine et le mal, cet homme perverti marche vers sa déchéance, sa propre destruction. Hélas, il influence, de ses mensonges, ses frères plus faibles.

Fidèle et Magnanime, le Père Éternel continue d’appeler et d’informer Ses enfants qu’Il aime. Comme à chaque étape de ¨crise¨, qui s’amplifie à chaque fois, l’authentique peuple de Dieu demeurera fort, solide et confiant en Dieu. Sa résistance et sa solidarité lui assurent la paix et la victoire. L’Amour, la Foi, la Persévérance maintenues dans la prière et la charité, et soutenues dans la communion des saints, vous portent dans le rassemblement vers le Royaume du Père Éternel.

  • Selon Ma Divine Volonté,
    l’homme garde toujours son libre arbitre.
  • Dans Ma Compassion et Ma Miséricorde,
    chaque enfant de Dieu pourra me rencontrer et reconnaître la Vérité en Ma Présence. Il pourra bénéficier de Mes grâces.
  • Dans Ma Justice,
    la terre et ses habitants seront purifiés et libérés de tout mal.
  • Dans Ma tendresse et selon Ma promesse,
    Mon peuple marchera en présence du roi et du pontife, saints et choisis.
  • Dans Mon Amour Infini,
    Je serai votre Roi, votre Dieu.
    Vous serez Mon peuple.
    Avec vous, roi et pontife, déposeront couronne royale et
    sceptre qui n’appartiennent plus à la vie terrestre mais doivent
    revenir au Seul Roi des rois, Seigneur des seigneurs
    .

 

   Jésus Christ »

 

Marie Catherine de l’Incarnation Rédemptrice, servante quelconque en la Divine Volonté du Tout-Puissant, Unique Dieu.

Publié dans Messages Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article