Notre Seigneur Via Sœur Beghe (L'avenir) : Le Plan de Dieu malgré le Mal - Lundi 5 avril 2021

Publié le par monSeigneur et monDieu

Le Plan de Dieu malgré le Mal

Je suis le Tout Puissant, le Maître des Miens. Le Maître des Miens mais aussi Celui de tout le créé. Mon Œuvre M’appartient, Je l’ai laissé voler par Mon Ennemi, celui qui désirait usurper Mon Pouvoir et Mon Autorité.

Cet esprit maléfique avait pourtant été le plus bel Ange de Ma création angélique, il était la Lumière et Mon premier servant. Il fut créé avant tous les autres et sa beauté était particulière. Sa beauté était telle qu’il dénotait parmi les autres et même le plus bel ange après lui ne l’égalait pas.

Lucifer fut Mon bras droit dans Mon œuvre créatrice, il avait reçu la Créativité comme personnalité et tout le créé passait par sa disponibilité. Il œuvrait comme le bras droit de Dieu qui lui confiait toute chose et tout ce qu’il agençait était conforme au divin souhait. Et puis vint l’heure sombre, inattendue – sauf de Dieu qui sait toute chose – et Lucifer se prit pour le Créateur alors qu’il n’en était que le serviteur. Il créait ce que Dieu lui enjoignait de créer puisque sa personnalité, créé par Dieu, l’avait attitré à cette tâche et il eut l’envie de créer, non d’être l’outil de la création.

Dieu ne le lui permit pas car l’outil sans la main qui le tient est inconstant mais lui, se levant en un incomparable mouvement de colère, s’écria : « Non serviam ». Lui, le beau, le merveilleux outil de Dieu, l’extraordinaire serviteur, se leva et de toute une nouvelle arrogance défia son si Puissant Maitre de toute chose. Cela ne se pouvait et ne pouvait être toléré !

Dieu si Puissant, si Bon, si Resplendissant, regarda autour de Lui et aussitôt saint Michel Archange vint se ranger devant Lui. Une armée d’anges valeureux se postèrent à ses côtés et Lucifer, surpris, céda. Il se ravisa cependant et, appelant à lui ceux qui devaient ultérieurement le suivre dans l’Abîme, le plus grand combat de tous les temps de la création s’engagea entre les deux armées.

Saint Michel, de sa voix claire et forte lança : « Qui est comme Dieu ! » et lui et sa troupe vainquirent la horde des anges maudits. Il n’y eut pas de morts car les anges avaient été créés éternels mais leur mort réelle fut la descente aux enfers de ces anges traîtres et pernicieux. Leur vertu se transforma en le vice qui lui est opposé et ils perdirent tout ce qui faisait leur noblesse, leur dignité, leur élégance et leur délicatesse. Ils devinrent laids comme de la pourriture et tout ce qui avait été leurs grâces et leurs forces leur fut retourné en déchéance et en rejet.

Ils ne s’avouèrent pas vaincus et Dieu les laissa envahir Sa création, non plus en agents subordonnés mais en casseurs et en rebelles.  La terre fut amoindrie par leurs actions et l’homme les accueillit au lieu de se détourner d’eux. Cette entreprise de démolition entretenue par les démons fut tenue en échec par la Passion et la Croix du Seigneur Jésus-Christ, et la terre sera définitivement rétablie dans la beauté et l’innocence voulues par Dieu dans Son Œuvre de Régénération.

Les démons et le plus grand d’entre eux seront jetés dans l’Abîme qui sera scellé ; les hommes seront dévots et fervents tant qu’ils rejetteront le mal pour ne se concentrer que sur la divine Volonté. Mais quand ils se détourneront de nouveau de la Volonté de Dieu, les démons s’échapperont de leur antre et, dans leur rage, ils confondront les hommes de leur puissance et entraîneront le monde et tout le créé dans leur folie destructrice. Ce sera la fin du monde et le Sauveur apparaissant dans toute la gloire de Sa Croix Rédemptrice, jugera le monde et tout ce qui vit.

Je viendrai bientôt dans ce qui vous fera entrer dans le monde rénové, réjouissez-vous car ce temps est maintenant. Les jours qui viennent seront troublants mais vous ne devrez rien craindre, ni la vie difficile ni la mort du corps ;  et quand Dieu le décidera, la terre et ses habitants, ceux qui resteront et qui seront fidèles, entreront dans le temps nouveau de la grâce et de la paix.

Ce temps est immédiat, il est pour maintenant, il a été annoncé par de nombreuses âmes mystiques et comme Dieu est fidèle, Il vous l’annonce, Il ne vous prend pas de court.

C’est ainsi, qu’Il soit béni, aimé, adoré et obéi.

Publié dans Messages Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article