JACAREÍ 7 NOVEMBRE 2021 - ANNIVERSAIRE MENSUEL DES APPARITIONS DE JACAREÍ - MESSAGE DU SACRÉ-CŒUR DE JÉSUS ET DE NOTRE DAME SP BRÉSIL A MARCOS TADEU - PII

Publié le par monSeigneur et monDieu

P II - DE NOTRE DAME

Très Sainte Marie :

 « Je suis la Reine et Messagère de la paix ! Je suis venue du Ciel et le 7 novembre 1994 j'ai donné à toute la foule qui était ici dans cette ville, le signe de la croix de mon Fils Jésus, du Miracle du Soleil qui palpitait comme un cœur et changeait de couleur. Et aussi, le signe de la flamme de la bougie, le miracle de la bougie qui n'a pas brûlé la main droite de mon petit enfant Marcos.

Avec ces signes puissants, j'ai confirmé la véracité de mes apparitions ici pour toujours ! J'ai transformé mon petit enfant Marcos en une autre Bernadette de Lourdes, en répétant le même miracle que j'ai fait dans la Grotte de Massabielle il y a tant d'années.

Pour montrer que Moi l'Immaculée Conception, la Mère de Dieu, je suis descendue aussi ici dans cette ville, qui m'appartient, est la mienne, m'a été donnée et consacrée dès sa fondation, pour dire à tous mes enfants : qu'à la fin je triompherai sur toutes les forces du mal et que mon Fils Jésus reviendra bientôt dans la gloire, comme il l'a promis dans l'Évangile il y a deux mille ans.

Ici, j'ai montré le signe du Fils de l'Homme, avertissant tous qu'ils sont déjà dans la fin des temps et que bientôt mon Fils reviendra pour restaurer toutes choses.

Mon Fils reviendra pour restaurer toutes choses en lui, en Christ, pour détruire l'empire de Satan dans ce monde. Et pour enfin abattre l'Empire Infernal et apporter à toute l'humanité un nouveau temps de sainteté, d'amour pour Dieu, de bonté, d'harmonie et de paix.

Le signe du Fils de l'Homme vous a été donné pour vous avertir qu'il n'y a plus de temps à perdre avec les choses de ce monde. Maintenant, il faut mettre tous les efforts et travailler pour sauver l'âme, car ceux qui ne le font pas ne pourront pas se sauver eux-mêmes.

Le signe du Fils de l'Homme vous a été donné ici en 1994 pour vous avertir que depuis lors, le compte à rebours vers la Parousie a commencé, le retour de mon Fils Jésus glorieux, pour établir son royaume d'amour sur Terre. Et tout ce qui est taché par le mal, par le péché, n'entrera pas dans ce royaume.

C’est pourquoi, purifiez-vous par une vie de sainteté, d'amour pour Dieu, de bonnes œuvres, de prière, de jeûne et de pénitence. En méprisant tout ce que le monde et mon ennemi vous offrent, en méprisant votre propre volonté, en mourant tous les jours à vous-mêmes pour vivre cachés dans le Christ et aussi dans mon Cœur.

Pour qu'alors je puisse vous cultiver comme des roses mystiques parfumées d'amour et vous donner à mon Fils comme un bouquet précieux quand il reviendra dans sa gloire.

Le signe du Fils de l'Homme vous a été donné pour vous avertir que les temps sont enfin arrivés et que maintenant le Seigneur viendra avec le feu de sa Justice, pour donner à chacun selon ce qu'il a fait et aussi selon ce qu'il n'a pas fait.

C’est pourquoi, convertissez-vous, convertissez-vous ! Priez mon Rosaire tous les jours avec le cœur, car seul le Rosaire avec le cœur pourra vous donner maintenant la force nécessaire pour avancer et arriver à la victoire.

Celui qui prie mon Rosaire distraitement et froidement ne se sauve pas, mais celui qui prie mon Rosaire avec ferveur sera sauvé.

Continuez à prier le Chapelet de la Paix au moins tous les samedis, pour qu’alors vous puissiez sentir ma paix, la planter dans votre cœur, la faire grandir et faire connaître cette paix à tous les hommes.

Ici où j'ai donné les signes les plus retentissants pour montrer la vérité de nos apparitions à mon petit enfant Marcos, je désire la sainteté suprême, l'obéissance suprême, l'amour suprême.

Continuez à lire tous mes messages! Maintenant, méditez sur les messages que j'ai donnés au mois de mai de cette année tous les jours pour que vous grandissiez dans mon amour et la sainteté.

Pratiquez davantage la vertu de magnificence, lisez ma vie chaque jour pour imiter mes vertus et savoir ce que vous devez faire.

Maintenant le temps donné par le Seigneur se termine, bientôt mon heure sonnera. C’est pourquoi convertissez-vous sans tarder, ne reportez plus votre conversion, car bientôt ce sera trop tard et vous entendrez cette voix du Ciel résonner, qui en jettera tant par terre terrifiés par l'effroi : « Entrez en enfer !

Ne soyez pas de ce nombre, convertissez-vous, sans la conversion je ne peux pas vous aider, sans la conversion et sans la prière je ne peux vous transmettre les grâces de ma flamme d'amour.

Je vous bénis tous avec amour, spécialement toi mon petit enfant Marcos, merci d'avoir fait le film de mon apparition à Castelpretroso, je te remercie encore une fois et je te dis : ne permets à rien de t'enlever ta joie, tu l'as faite cette œuvre bonne et sainte.

Pendant que tous ne cherchaient que la réalisation de leurs désirs et plaisirs personnels. Tu as dédié tant de jours et de semaines à me faire connaître et aimer et à retirer cette Apparition de l'oubli, du mépris et de l'ignorance de l'humanité.

Le mérite est tout à toi et personne ne peut t’enlever ce mérite. C’est pourquoi, réjouis-toi mon fils, le plus désintéressé, le plus oublieux de toi-même et le plus dévoué de mes serviteurs.

A cause de cela, de cette bonne oeuvre, je te donne aujourd'hui 178 bénédictions, à ton père Carlos Tadeu je donne maintenant 457 000 bénédictions qu'il recevra le 16 août de chaque année et aussi le 9 décembre pendant 3 années consécutives.

Et à tous ceux qui sont ici, je donne maintenant 40 bénédictions qu’ils recevront aussi cette année, en plus d'aujourd'hui cette année le 9 décembre.

Continuez à prier le Chapelet des Larmes tous les jours. Méditez tous les jours un passage de l'Imitation de Marie, afin d'imiter mes vertus. Et aussi, méditez tous les jours un extrait d'une méditation de mon fils Alphonse de Liguori, cela vous aidera dans votre voyage vers le Ciel et vous donnera la force de résister à toutes les tentations.

 

Je bénis tous de Lourdes, de Pontmain et de Jacareí. »

 

MESSAGE PARTICULIER DE NOTRE DAME AU FILS PRÉFÉRÉ CARLOS TADEU

Très Sainte Marie :

« Mon très aimé fils Carlos Tadeu, je te donne aujourd'hui mon message mensuel :

Je t'aime mon fils, n'aie peur de rien car je suis toujours à tes côtés pour t'aider et te guider.

Ce jour-là, le 7 novembre 1994, même si tu ne savais pas ou ne pouvais même pas imaginer que j'apparaissais ici dans cette ville, à mon âme privilégiée mon rayon de lumière. Toi aussi, à l'instant où il a mis, mon fils Marcos a mis sa main dans la flamme de la bougie sans brûler par mon pouvoir. A ce moment-là, tu as également reçu de grandes grâces de mon Cœur Immaculé, de grandes bénédictions par le lien que tu aurais à l'avenir avec lui. Et disons, par une anticipation des mérites de toutes les bonnes œuvres qu'il ferait pour Moi tout au long de sa vie.

Oui, à ce moment-là, je t’ai béni et j’ai répandu de grandes bénédictions sur toi. Vois combien je t'ai aimé et t'aime : je t'ai donné pour fils une âme, qui a mis sa main dans la flamme de la bougie pendant tant de minutes sans se brûler, quelque chose qu'aucun être humain, personne sur la face de la Terre, à part ma petite fille Sainte Bernadette et peu d'âmes élues, aucune autre âme, aucune autre personne n'a jamais reçu une grâce ou pareil miracle.

Oui, il en était déjà très digne à cette époque et il avait déjà bien des mérites pour recevoir ces 3 signes grandioses que je manifestais ce jour-là : Le miracle du Soleil, le miracle de la croix lumineuse et le miracle de la flamme de la bougie. Oui, qui ne lui brûlait pas la main, il possédait déjà beaucoup de mérite pour cela. C’est pourquoi, quand il a demandé ce signe du Ciel, Moi et mon Fils Jésus et le lui avons donné avec plaisir et joie.

Oui, cette âme pleine de mérites, qui au fil des années n'a fait que multiplier les mérites par les bonnes œuvres, les prières et les sacrifices. Cette âme, qui avait et a l'éclat d'une pierre précieuse rayonnant la lumière la plus intense du Soleil. Cette âme t'a été donnée pour être ton fils, et ainsi, tu peux comprendre combien Moi et mon Fils Jésus t’estimons et t'aimons.

Nous te confions ce trésor, cette pierre précieuse, afin que tu en prennes soin, l'aides, l’orientes dans les décisions qu'elle doit prendre ici sur Terre qui sont si difficiles. Et que tu l’écoutes aussi, car elle te conduira sur le même chemin de sainteté, de béatitude qu'elle a parcouru jusqu'à aujourd'hui.

Oui, le fils que je t'ai donné connaît le chemin vers le Ciel, le chemin de la perfection et de la sainteté. Et plus tu t’uniras à lui, plus tu acquerras la même lumière, la même beauté intérieure, la même flamme brûlante d'amour qu'il possède. Et ainsi, tu deviendras beau aux yeux du Seigneur, à mes yeux et aussi je pourrai réaliser des merveilles en toi.

Continue à marcher sur la route de la sainteté, tantôt en menant maintenant le fils que je t’ai donné sur les chemins de la Terre où il a tant besoin de ton orientation, de ta protection, de ta direction et de tes soins. Tantôt te laissant conduire par lui sur le chemin de la sainteté et de la spiritualité qu'il connaît si bien et en t’assimilant de plus en plus à lui.

Tout comme l'eau qui est placée dans un vase prend la forme de ce vase, et même si, en étant deux semble n'être qu’une seule chose. De même, unis-toi aussi profondément à lui de façon à ce que vous deveniez un même si vous êtes deux.

Ainsi, ma flamme d'amour et mon plan de salut se réaliseront entièrement, et alors mon ennemi sera humilié et vaincu.

Je désire que tout au long de ce mois tu parles à mes enfants dans toutes les cénacles, de ce signe de la flamme de la bougie qui n'a pas brûlé la main de mon petit enfant Marcos, aussi du signe de la croix dans le Ciel et dans le Soleil, le Miracle du Soleil.

Montre à tous mes enfants comment j'ai récompensé l'amour, l'obéissance et les mérites du fils que je t’ai donné. Montre à tous comment en lui j’ai réalisé des miracles prodigieux, qu’à l'exception de ma petite fille Bernadette et de quelques saintes âmes, je n'ai manifesté et n’ai fait à personne d'autre.

Les pharisiens et même les apôtres demandaient continuellement à mon fils Jésus un signe du ciel et de manifester sa gloire. Mon fils a refusé le signe, le fils que je t'ai donné a demandé ce signe et on lui a répondu, car il en était déjà très digne.

Montre ceci à tous mes enfants, afin qu'ils comprennent la grandeur de l'œuvre et de la grâce qu'ils ont reçue, l'œuvre du salut, afin qu'ils y collaborent et ne la ruinent pas avec leurs défauts, péchés, vices et mauvaise volonté, leur désobéissance.

Aussi la grandeur de la grâce qu'ils ont reçue car après celle-là ils n'en auront plus d’autre. La grâce de connaître et d'être dans mes apparitions est la plus grande et la dernière grâce, la dernière opportunité que je leur ai donnée à tous, après celle-là il n'y en aura plus aucune autre.

Pour qu’alors ils tremblent et craignent tous les jours en ma présence et avec une sainte ferveur et amour, collaborent à mon plan de salut pour toute l'humanité.

Je te bénis et te dis : je suis toujours fière de toi, Maman est heureuse et fière de toi mon fils, continue avec toutes les prières que j'ai demandées et que je t'ai données.

Et comprends qu'ici dans ces grandes Apparitions, qui étaient déjà d'une certaine manière implicites dans l'Évangile, lorsque mon Fils a dit qu'il se manifesterait, montrerait le signe du Fils de l'homme pour avertir toute l'humanité que son retour était proche. C'était d'ici, c'était de Jacareí dont il parlait.

Dans ces grandes apparitions, mon fils, tu es l'une des âmes principales, une pierre fondamentale, à travers laquelle, avec mon petit enfant Marcos, je veux sauver tous mes enfants et montrer au monde entier mon amour et ma gloire.

Médite profondément sur la signification de ceci, afin que tu puisses aussi donner à mes enfants la lumière de la sagesse et la compréhension d'une si haute science, d'une œuvre et grâce si grandioses. Pour qu'ils ne blessent plus mon Cœur avec leurs défauts et leurs péchés et ne gâchent ni ne blessent mon œuvre, car tous ceux qui font cela paieront à mon Fils Jésus et ce sera terrible de tomber entre les mains du Fils de Dieu .

 

Je vous bénis tous et toi particulièrement avec amour maintenant.


Très Sainte Marie :

 « Selon ce je que j'ai déjà dit, où qu'une de ces images, un de ces chapelets arrivent je serai là vivante portant avec Moi les grandes grâces de mon Fils, les grâces de mon Cœur.

À tous ceux qui portent ma Médaille de la Paix avec confiance, je donnerai le 30 décembre de chaque année et le 25 février de chaque année 100 bénédictions spéciales.

Je vous bénis tous encore pour que vous soyez heureux.

Restez dans la paix du Seigneur! »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article