Marie, Mère Disciple et Reine (3/5) Via Anne Apôtre laïque - 14 Janvier 2022 (2) - Apostolat du Retour du Roi

Publié le par monSeigneur et monDieu

    Marie, Mère, Disciples et Reine

 

    Il y a des jours qui ponctuent l'histoire de l'humanité sur Terre. Le jour qui a possédé la Résurrection de Jésus-Christ a été un jour qui a ponctué l'histoire de l'humanité sur Terre. Le Rédempteur est revenu dans sa forme transcendante, plein de puissance et avec la force de l'Esprit Saint. Quelle est la force de l'Esprit Saint ? Il possède plus de puissance et plus de force que tout ce que l'humanité pourrait créer. Toute la puissance utilisée par l'humanité, sous quelque forme que ce soit, n'est qu'une expression pitoyable de la puissance de Dieu. Moi, votre mère, je veux que vous sachiez cela. Pourquoi est-il important que vous le sachiez ?

 

    Il est important de savoir que la puissance illimitée de Jésus-Christ, mon fils, qui venait d'être crucifié dans son corps humain et mis à mort par la douleur des blessures de l'homme, est revenue par amour. Il aurait pu se venger, ce qui est une autre expression humaine de l'angoisse. Il aurait pu détruire ceux qui ont essayé de le détruire. Il m'a aimée sans limite, tout en sachant que ma souffrance était à moi et que je l'accepterais. En d'autres termes, son amour pour moi s'étendait à chaque personne sur Terre, quel que soit son comportement le Vendredi saint. Jésus est revenu en toute puissance et en tout amour.

 

    Pourquoi est-ce que je souhaite que les gens comprennent la différence entre le pouvoir de Dieu et le pouvoir de l'homme ? Je veux que les gens reconnaissent que, d'une manière très réelle, ils sont impuissants. Si une personne croit avoir un pouvoir, un grand pouvoir, elle est comme un enfant le prétendant dans un jeu. L'humanité n'a aucun pouvoir qui ne soit pas autorisé par Dieu. Les "crucificateurs" avaient-ils du pouvoir sur mon fils ? Sur moi ? Non. Ils n'avaient aucun pouvoir parce que mon fils ne leur en donnait aucun. Ils ont agi avec leurs peurs et leur agressivité, leur colère et leur envie. Ces actions, choisies par ceux qui exercent un contrôle temporaire sur les autres, démontrent un manque de pouvoir. Mon fils a exprimé son pouvoir divin en créant, et non en détruisant. Mon fils a établi un édifice d'amour pour tous les temps, l'Église universelle, qui représentera Dieu pour tous les temps. Sur la Terre, cet édifice est changeant, car l'homme est changeant. Au Ciel, cet édifice ne change pas. Il pulse l'amour dans le monde comme mon fils a pulsé l'amour dans le monde. Jésus-Christ, mon fils, a laissé sa présence sur la Terre et a promis de rester avec l'humanité jusqu'à la fin des temps. Ce pouvoir est le seul vrai pouvoir sur Terre. Tout autre pouvoir est un pouvoir factice qui est temporaire, fortement limité et sans l'énergie nécessaire au véritable développement et à la croissance.

 

     Pourquoi votre mère désire-t-elle que vous le sachiez au sujet de la puissance de Dieu ? Je veux que vous le sachiez parce que si les activités de l'humanité dans l'Église universelle, l'Église de Dieu, ressemblent aux activités de ceux qui ont exercé un contrôle temporaire sur mon fils en se moquant de lui, en le raillant et en l'utilisant pour se sentir puissants, ils n'agissent pas dans l'intérêt de Jésus-Christ qui est Dieu. Si l'humanité n'ajuste pas l'Église universelle pour qu'elle dirige la vérité sur la puissance aimante de Dieu dans le monde, Dieu agira pour la corriger. Ceux qui servent dans l'Église universelle voient, s'ils ont des yeux pour voir, que Dieu incite à la réforme de toute urgence. Ceux qui résistent à une réforme correcte seront simplement vaincus par la puissance de Dieu, qui est illimitée et incite à l'harmonie, et non à l'angoisse et à la division. Le chagrin ressenti par ceux qui ont utilisé notre Église pour un gain personnel et terrestre dépassera leur entendement, même avec l'atténuation de la miséricorde.

 

    Seul Dieu juge. Une mère dont le pouvoir vient de Dieu ne peut qu'avertir. J'avertis tous les Catholiques maintenant. Humiliez-vous. Plongez-vous dans l'amour de Dieu pour pouvoir le refléter. Je vous aiderai. Parce que je suis la mère de tous les hommes, je suis aussi votre mère. La demeure de la présence de mon fils sur Terre, l'Eucharistie, doit refléter la puissance contenue qu'il a utilisée lorsqu'il s'est relevé de la mort humaine qu'il a connue. Là où la puissance est contenue et réservée à un usage constructif, il y a l'amour. Toutes les actions de Dieu contiennent de l'amour, même lorsque le résultat est la déconstruction temporaire d'un édifice. Si vous aimez mon fils, alors vous n'aurez peur de rien. Vous aimerez aujourd'hui encore plus passionnément et humblement que vous n'aimiez avant de lire ces mots. Il n'y a d'espoir que dans les interventions de Dieu. L'espoir par l'amour.

 

    Réjouissez-vous avec moi, votre mère. Nous nous engageons dans le processus de réforme avec l'énergie et la force divines qui viennent à chaque instant.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article