Jacarei 24 Juillet 2022 : Message de Notre Dame Reine et Messagère de la Paix et de Sainte Léa à Marcos Tadeu dans les Apparitions de Jacarei SP- Brésil

Publié le par monSeigneur et monDieu

Très Sainte Marie :

« Chers enfants, aujourd'hui je vous appelle tous à nouveau à la prière. Je désire plus de prière et plus d'amour pour Mon Fils Jésus.

C'est pourquoi Je désire que vous arriviez ici dans Mon Sanctuaire tous les dimanches à 9h00 du matin et que vous priiez : Le Chapelet du Sacré-Cœur. Le Chapelet de la Miséricorde. Le Chapelet de l'Amour et Le Chapelet des Saintes Plaies au Trône du Sacré-Cœur de Mon Fils Jésus, avant le Cénacle, pour qu’ainsi Mon Fils Jésus puisse recevoir de vous l’Adoration, la Louange, l’Amour et qu'Il puisse embrasser vos cœurs avec Sa Flamme d'Amour, pour qu’ensuite vous puissiez être dignes pendant le Cénacle de recevoir ici les richesses de Son Sacré-Cœur.

Je désire également que vous priiez Le Chapelet de l'Amour tous les jours, en particulier les mardis et vendredis, pour dédommager le Cœur de Mon Fils Jésus, pour consoler mon Fils et pour M'aider à sauver les âmes et donner les âmes à Mon Fils Jésus.
Continuez à prier le Rosaire tous les jour.

Priez 3 jours de suite Le Chapelet Médité 291 et donnez-le à 5 de mes enfants qui ne l'ont pas, ainsi mes enfants méditeront les Messages importants et graves contenus dans ce Rosaire et ainsi ils comprendront Mon affliction, Ma préoccupation pour le destin éternel de Mes enfants, et ils sentiront le besoin de m’aimer, de prier davantage, et de m'aider à sauver les âmes.


Je désire également que chacun de vous au mois d'août prie Ma Treizaine deux fois, l'une du 1er au 13, et l'autre quelques jours plus tard, jusqu'à la fin du mois d'août, pour qu’ainsi, mes enfants, puissent offrir plus de prières pour m'aider à sauver les âmes et pour éloigner un autre nouveau grand châtiment qui pourra tomber sur l'humanité et qui a été attiré par les nombreux péchés que le monde commet tous les jours offensant le Seigneur.

Mon petit enfant Marcos, aujourd'hui je te remercie encore spécialement pour la vertu de Magnanimité, pour l'esprit magnanime que tu as toujours eu et avec lequel tu m'as toujours servie.
Oui, si Magnanime, en cherchant toujours à faire des choses difficiles pour Moi, en cherchant toujours à faire de grandes choses pour Moi.

Toujours si Magnanime, en cherchant à Me donner un grand Sanctuaire, pour qu'ici Ma Gloire puisse resplendir et être vue par tous Mes enfants et pour cela tu as consacré tant d'années de ta vie, non seulement à prier, mais aussi à travailler, à faire Mes statues, faire les livres de Mes Messages, faire Mes Médailles, faire les CD de prières, les Chapelets Médités et les Rosaires, faire les Films de Mes Apparitions et de la Vie des Saints ; faire tant de choses pour pouvoir construire ce Sanctuaire que Je désire tant et je sais bien aussi mon fils que tu désires tant, pour Me donner beaucoup d'âmes, des âmes Flammes Incessantes d'Amour et où Je veux rassembler et garder tous mes enfants dans le refuge sûr de mon Cœur.

Toujours magnanime, toujours zélé, toujours responsable, toujours Marcos, toujours amour !

Si magnanime cherchant par tous les moyens à Me faire connaître et aimer, et c’est pourquoi tu as consacré tant d’années de ta vie à faire connaître et aimer mes messages, ma vie, à tous mes enfants de toutes les manières en écrivant, publiant des livres en diffusant tout cela par les moyens de communication, par la parole dans les cénacles et aussi par tant de moyens dont tu as cherché à te servir pour me faire connaître et aimer.

Oui, si Magnanime, si responsable, si zélé, toujours amour, toujours Marcos !

Si magnanime en cherchant à me donner non seulement un grand Sanctuaire physique, mais aussi un grand Sanctuaire Spirituel dans les âmes de mes enfants et c'est pourquoi tu as consacré 30 ans de ta vie à faire Cénacle après Cénacle, les Cercles de Jéricho, Vigiles et tant d'autres choses pour construire dans le cœur de mes enfants un sanctuaire vivant pour moi, une basilique vivante pleine d'amour pour Moi.

Oui, combien de milliers de kilomètres tu as parcourus, combien de routes, combien de jours et de nuits, toujours à parcourir, toujours en portant Mes Messages, en faisant mes cénacles, en arrêtant tant de fois de te reposer, de t'amuser, d’être avec ta famille pour penser seulement à Moi, pour lutter pour le Salut de mes enfants, pour faire les Cénacles afin d'aider leur foi, aider leurs âmes et leur enseigner le chemin de la prière, de la conversion, de l'amour de Dieu et de Moi.

Si Magnanime, si zélé, si responsable, toujours Amour, toujours Marcos !

Si magnanime sans jamais te contenter de ce que tu avais déjà fait pour Moi et essayer toujours de faire plus, essayer d’oser toujours plus, en entreprenant des choses grandes, difficiles, ardues, tout pour élever pour Moi cette maison, élever Ma Maison pour Mes enfants où Mes enfants peuvent Me trouver vivante ici et puissent apprendre de Moi les leçons maternelles de Mon Cœur, ce qu'ils doivent savoir pour pouvoir servir Dieu avec perfection, avec exactitude et ainsi se sanctifier et devenir dignes du Ciel.

Oui, tu voulais faire une maison pour Moi en temps d’apostasie, temps de difficultés, de crise, de perte de la foi et lorsque l'amour, la foi dans le monde se sont refroidis et ont disparu et pourtant, même seul souvent et même sans l'aide nécessaire, tu as lutté, tu as travaillé jour et nuit, physiquement, spirituellement, psychologiquement, en pourvoyant non seulement aux ressources nécessaires à la construction de Ma Maison, mais travaillant aussi même physiquement à sa construction jusqu’à l’épuisement souvent comme je l’ai vu.
Tout cela, pour me donner un foyer, pour me donner un toit au-dessus de ma tête, où mes enfants puissent me trouver ici, vivante, habitant avec eux et versant sur eux les courants des grâces de mon Cœur.

Toujours magnanime, si zélé, toujours Amour, toujours Marcos !

Si magnanime, et même en voyant la difficulté de la mission que je t'ai confiée, tu as dit oui. Tu n'as pas eu peur de la souffrance, de la douleur ou de la mort et à cause de cela mes messages ont atteint tant de mes enfants, qui sans eux seraient irrémédiablement perdus.
En étant ainsi, tant ont été sauvés, en étant ainsi, tant de ceux que j'ai éduqués dans mon école de sainteté sont maintenant au Ciel. Et bien d'autres iront là-bas parce que tu n'as pas eu peur et étais magnanime en ne pensant qu'à moi, en ne pensant qu'aux âmes et non à ton propre bien, ton propre confort.

Magnanime, toujours si zélé, si responsable, toujours amour, toujours Marcos !

Si magnanime et voyant que cette mission te coûterait tant, tant de sacrifices, tant de travail, tant de fatigue, tant d'injustices. Aussi, pourtant, tu as accepté par amour pour Moi, par amour pour mon fils Jésus, par amour des âmes.
A cause de cela, ma grâce, ma flamme d'amour, a pu atteindre tant de mes enfants qui seraient irrémédiablement destinés au feu éternel, maintenant ils sont sur le chemin de la grâce, de la prière, de la sainteté et du Ciel.

Magnanime et même en voyant la mission ardue et difficile, le chemin caillouteux et épineux que tu avais devant toi. Pourtant, tu as accepté mon plan d'amour, la mission que je t'ai confiée.
Et tu t’es décidé à parcourir ce chemin année après année, jour après jour sans jamais regarder en arrière, sans jamais te décourager, sans jamais te plaindre non plus ni même te contenter de ce que tu avais déjà fait pour moi. Mais en cherchant toujours à faire plus, en cherchant toujours à te dévouer davantage, à me servir davantage, à travailler davantage pour Moi, à souffrir et travailler davantage pour le salut des âmes.

Toujours magnanime, toujours Marcos !

Si magnanime, et même physiquement épuisé, si fatigué, abattu par les souffrances, par le travail ardu, par les infirmités, pourtant tu n’as pas cherché le repos, n’a pas cherché pas soulagement. Mais plutôt, tu t'es consacré encore plus, tu t’es efforcé et a cherché à travailler et à me servir davantage.

Toujours zélé, toujours magnanime, toujours amour, toujours Marcos !

Si magnanime et en voyant le danger que courait le monde, que les âmes couraient, voyant mon ennemi tout détruire au lieu de penser à toi-même, à réaliser tes propres désirs et projets personnels, tu t'es complètement oublié, tu t'est totalement méprisé et ta propre volonté, tu t'es complètement mortifié jusqu'à totalement t’anéantir pour moi, pour les âmes.

Oui si mortifié, si zélé toujours amour, toujours magnanime, toujours Marcos !

Si Magnanime, en voyant le besoin des âmes, l'ignorance et aussi les vices, la perdition dans laquelle se trouvaient les âmes de tant de mes enfants, et voyant qu'ils auraient besoin d’une aide puissante, grande, pour être relevées de la mare boue dans laquelle ils étaient tombés ; tu t’es consacré à enregistrer tant de Rosaires Médités, tant de Chapelet Médités, à faire tant de films de Mes Apparitions, des Saints et tu feras beaucoup plus encore pour retirer Mes enfants du marécage du péché, des vices et de l'ignorance où ils étaient et où beaucoup le sont encore.
Et pour cela tu n'as pas ménagé tes efforts et jour après jour, tu as enregistré, travaillé, gravé, tu m'as servie, t’oubliant tant de fois même de te reposer, de manger, de dormir suffisamment tout pour sauver des âmes.

Si Magnanime, si mortifié, désintéressé, si zélé, toujours amour, toujours Marcos !

Si mortifié et aussi si magnanime voyant que beaucoup d'âmes ne pouvaient être sauvées que si un grand sacrifice était offert à leur intention, pour leur obtenir la conversion, tu as accepté toutes les maladies que je t'ai demandé d'accepter et d'offrir pour elles, toutes celles que je t'ai envoyées et surtout ces dernières et toujours plein d'amour, toujours patient, toujours fidèle, tu as souffert et offert le sacrifice nécessaire pour obtenir le miracle de la conversion de tant d'âmes qui, mortes par le péché, n'ont plus de mérites pour obtenir leur propre salut.

Si Magnanime, si zélé, si mortifié, toujours amour, toujours Marcos !

Pour tout cela je te remercie mon petit enfant, ne te décourage pas.

En avant, toujours de l’avant car ta vie, ta magnanimité ont fait arriver ma Flamme d'Amour et ma Grâce à tant de mes enfants et si tu n'étais pas ainsi et n’avait pas cette Vertu, ils seraient perdus à jamais, parce que Ma Grâce ne pourrait pas atteindre ces enfants.

Par ta magnanimité je fais pleuvoir sur mes enfants du monde entier une Pluie de Grâces Copieuses tous les jours, surtout sur ce pays qui a tant reçu de Moi, mais a payé avec ingratitude toutes mes grâces, mon bénéfice et Mon Amour.

Ainsi, Mon Cœur peut encore atteindre même Mes enfants qui sont plus éloignés de Moi et les plus plongés dans les ténèbres du péché, de la perdition, de l'ignorance totale de Dieu, des choses Saintes et je peux faire briller pour eux la Lumière de Mon Amour et de Mon Cœur.

En avant mon Rayon de Lumière, continue à illuminer le monde entier avec la Lumière de ta Magnanimité et ainsi mes enfants verront Ma Gloire, Mon Amour, mon désir extrême de les sauver, ardents de les avoir avec Moi au ciel et alors enfin ils comprendront Mon Amour, ils comprendront ma préoccupation pour eux et ils viendront tous dans Mes bras en Me livrant leur cœur. Alors Mon Cœur Triomphera !

Continuez à prier le Chapelet des Larmes tous les jours.

Priez le Chapelet de la Paix pour éloigner le danger de la 3ème Guerre Mondiale et pour vaincre les démons de la guerre qui répandent maintenant leur fumée ténébreuse et mortel sur l'humanité.

Je vous bénis tous avec amour de Lourdes, de Pellevoisin et de Jacarei. »
 

Maintenant Très Sainte Marie touche et bénit les objets saints présentés par les mains du Voyant

MESSAGE DE SAINTE LÉA ET DE NOTRE DAME APRÈS LES BÉNÉDICTIONS DES OBJETS RELIGIEUX :

 

Sainte Léa :
« Mes frères et sœurs bien-aimés, moi Léa je suis contente de vous voir tous à vous une fois de plus.
Cherchez les choses célestes pour lesquelles vous avez été seulement créés.

En ces temps mauvais l'ennemi cherchera par tous les moyens à vous éloigner des choses célestes.
Résistez-lui à en formant autour de vous une Barrière Spirituelle, en priant continuellement le Rosaire tous les jours, en faisant la Méditation qui éclaire tant et remplit l'âme de la Grâce de Dieu.
Formez aussi cette Barrière autour de vous, en retirant du milieu où vous vivez, tout ce qui peut attiédir vos âmes , tout ce qui peut désertifier vos âmes, les remplir d'aridité ou les refroidir dans la prière et dans l'amour de Dieu.
Entourez vos âmes de signes, de prières et de tout ce que vous pouvez qui puisse mouvoir vos âmes vers une plus grande ferveur, un plus grand amour pour Dieu, un plus grand amour pour Notre Très Sainte Reine et une plus grande compénétration avec la présence de Dieu.
Priez le Rosaire tous les jours, pour qu'à travers lui vous puissiez faire grandir dans votre cœur, les germes de l'Amour et de la Sainteté.
Cultivez dans vos cœurs un grand et vrai Amour car seuls ceux qui ont un grand et profond Amour pourront entrer au Ciel.
Cultivez la vertu de magnanimité qu'a eue Notre Très Sainte Reine, que j’ai eue et que mon très aimé Marcos a eue aussi pendant toutes ces années, car seul les magnanimes entreront au Ciel.
Je vous aime et je suis toujours près de vous et je ne vous abandonnerai jamais. Je vous bénis tous avec grand Amour maintenant.


Très Sainte Marie :


« Selon ce que j'ai déjà dit, où qu'une de ces images, objets saints arriveront, je serai là vivante avec ma fille Léa et ma fille Rose Gattorno pour répandre les plus grandes grâces du Seigneur.

Mon fils Marcos, tu M'as offert aujourd'hui, les mérites du Film Lourdes 2 et aussi des Rosaires Médités 58, 65, 82, 97 et 109. Tu as offert pour ton père Carlos Tadeu et pour tous ceux qui sont ici, Je répands sur lui maintenant, 5 823 000 Bénédictions et sur mes enfants qui sont ici je répands maintenant 3 858 Bénédictions qu'ils recevront encore dimanche prochain.
Ainsi je transforme la grande fournaise, la grande Flamme de charité et d'amour de ton cœur en Grâces pour convertir tes mérites en bénédictions et les répandre sur mes enfants.

Oui, oui mon cher fils, continue, continue à offrir le pouvoir, la valeur de tes mérites pour aider mes enfants qui tant appauvris par ce monde et par l'Apostasie n'ont pas de mérites avec lesquels se valoir pour pouvoir obtenir les Grâces dont ils ont besoin pour leur le salut.
De cette façon tu es amour et l'amour est tout.

Quant à toi, mon cher petit enfant Carlos Tadeu, continue à méditer sur le grand Amour que je t'ai montré, en te donnant pour fils le plus obéissant et Magnanime de mes serviteurs, de mes esclaves d'amour, de mes enfants.
Oui ce rayon de lumière, cet ange magnanime est aussi une grande Grâce pour toi, car grâce à sa magnanimité, tu as reçu de Moi à travers lui, tant de Grâces, et il souffre continuellement, se martyrise tous les jours dans un martyre continuel d'Amour cloué à la Croix toutes les nuits pour t'obtenir tant de grâces, surtout cette grande Grâce que tu as déjà reçue de Moi, par le sacrifice de son mal de tête, et tant d'autres que tu recevras encore, grâce à la Magnanimité de ce fils.

je fais pleuvoir tous les jours sur toi une pluie très abondante de tant de Grâces, de tant de bénédictions.
C’est pourquoi, réjouis-toi et sois heureux car c'est le grand Signe de l'Amour que J'ai pour toi et de combien tu es cher, tu es précieux à Mon Cœur Immaculé.

Je te bénis à nouveau ainsi que tous mes enfants ici pour que vous soyez heureux et Je vous laisse Ma Paix.


Traduction Véronique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article