Jean, Messager de la Lumière : *** JÉSUS CHRIST ***

Publié le par monSeigneur et monDieu

Petit rappel : Le 13 décembre 1996, Jean meurt d’une hémorragie interne, il avait 43 ans. Par locutions intérieures, il adresse à ses parents (Yvette et Robert) des messages d’amour, d’espoir et de bonheur par lesquels il leur demande de prier pour les défunts.

Depuis 1997 et quelques temps après le départ de notre cher fils Jean, suivant le Plan de Dieu nous avons eu la grâce de recevoir des messages du Ciel... Il est à noter que par les messages qui ont été diffusés tout a été dit plusieurs fois. Jean nous demande, qu'à compter de ce jour (Jean, votre messager d'Espérance : Choisissez la vie - 11.09.2013), nous prenions les messages anciens, en précisant leur date d'émission. Ils pourront correspondre aux différents événements. Ces envois seront hebdomadaires et bien évidemment mis sur le site internet. 

Robert nous a quittés le mercredi 8 avril 2020, pour rejoindre son fils bien aimé Jean... Yvette, mère de Jean et épouse de Robert a rejoint le vendredi 5 mars 2021 la Jérusalem céleste où l’attendaient son époux et son fils Jean, tant aimés. Tous trois cependant quelques années avant que l’état de santé de Robert ne décline, en prévision de la transmission des Messages de Jean (qui a continué jusqu’au bout, toujours par locutions intérieures, à s’adresser à ses parents) avaient choisi la personne qui une fois le départ terrestre du couple continuerait leur mission blog, cela s’est fait avec une souplesse exemplaire, ce qui nous permet de continuer à profiter d’une relecture des messages sous différents angles !

Livre Tome 3: Au souffle de l'Amour vivifiant 
Page 29 : Jésus-Christ – messages de 2001, 2002 et 2003 - (mis sur le site le 24 Septembre 2022)

 

✶✶✶

 

*** JÉSUS CHRIST ***
Il est réconfortant de savoir que dans le monde est célébré Noël, cette admirable fête chrétienne qui voit le Dieu Sauveur, s’incarner en un Enfant et venir sur terre. Cet événement unique, tant dans sa grandeur que dans sa simplicité, vous rend fiers et heureux d’en être les témoins.
Regardez et méditez devant une crèche, au centre vous y trouvez une perle précieuse, l’Enfant Jésus et vous y découvrirez un trésor si vrai, si naturel. Offrez-Lui, à l’occasion de ce Noël où il s’est Lui-même offert à la vie humaine, le présent de votre amour et de votre fidélité, de votre persévérance et de votre confiance.
Ce message de Noël est un message d’amour et de paix,
mais aussi un message de mesure et d’exhortation à l’humilité et au discernement. Sur la route des chrétiens, de nombreux pièges sont disposés par le démon, aussi,
maintenez-vous dans une foi inébranlable. Plus que jamais, aspirez à travers l’oraison à un dialogue intérieur, réel, privé que vous pouvez avoir avec Dieu et avec ses envoyés, c’est-à-dire Sa sainte Maman, Ses anges et Ses saints.
Au fond de vous-mêmes, écoutez et comprenez leurs voix. 
En prenant Jésus comme frère et Marie comme Maman, vous vous sentirez dans une véritable paix et vous aurez cette grâce d’écouter la voix de Dieu.
Que Noël vous conforte dans votre sagesse et devenez encore plus disponibles pour prêcher la Bonne Nouvelle ! 
Plus que jamais demandez la sainteté, priez pour la paix dans le monde, priez pour que cesse la famine, priez pour toutes les victimes des guerres et des catastrophes. 
Priez pour les chrétiens qui ont tendance à se disperser, priez pour tous ceux que le démon retient dans la servitude du péché et tous ceux qui détournent leurs pensées de leurs inspirations qui les porteraient à se convertir.  
Tout ce que vous avez et tout ce que vous faites de bien, est à Dieu et vient de Dieu. 
Il vous appartient de remercier le Seigneur de tout ce que vous avez fait de bien, de vos réussites et de tout ce que vous avez reçu de bienfaits de sa main miséricordieuse.  
Oui, pensez fortement à tout cela, quand vous vous inclinerez devant cet adorable Bébé dans la crèche. (18.12.2001)  
Tous ceux qui liront ou écouteront ces messages du ciel, seront les disciples de Jésus, chargés d’apporter la lumière, oui tous, qui que vous soyez, vous êtes disciples de Jésus. 
Vous n’avez pas à en douter, sachez que ceux que vous rencontrez, côtoyez, qu’ils soient de tièdes ou de fervents chrétiens ou même des athées, attendent de vous une attitude d’amour, une compréhension attentive, un cœur ouvert à leurs difficultés, et même à leurs souffrances. 
Oui, tous, vous êtes des disciples de Jésus, ainsi à l’égard des autres, soyez accueillants, doux et aimables
C’est par des propos réconfortants et des actes efficaces que vous apporterez aux autres une aide immédiate, qu’elle soit morale, spirituelle ou matérielle, le tout se réalisant dans une patience à toute épreuve. (20.06.2001)
Fort heureusement, vous avez la foi et l’événement de Noël est la seule réalité, oui la seule réalité qui est à même de vous conserver et de vous redonner confiance et espérance en l’humanité, le goût de vivre et même de vivre en plénitude.
Cet Enfant qui va naître pour la nuit de Noël est Celui des hommes, tout en étant le Fils du Père Éternel. Il vous a été donné par Marie, cette toute jeune fille si pure. 
Déposé dans une mangeoire, cet Enfant vous a été donné en nourriture. En cette nuit de Noël, le ciel tout entier sera présent sur la terre, les anges, les archanges avec toutes leurs principautés, s’émerveilleront et chanteront les louanges de l’Enfant-Roi. 
Réjouissez-vous car le Sauveur va naître. Et dès le moment de sa naissance, il supportera avec Marie et Joseph le sort de réfugié et de déplacé.
Priez pour que toutes les populations de tous les temps et de nos jours encore, fuient les massacres de leurs pays ; elles sont repoussées à toutes les frontières, hélas ce n’est pas fini ...!
Homme comme vous, cet Enfant sera victime des attaques des siens et même Il sera exécuté par eux. 
Et pourtant à aucun moment de son existence, Il n’a répondu à leur violence !

La naissance de Jésus est une déclaration de paix, faite par le ciel à la terre et sans attendre que la terre ait cessé toute violence. Cette naissance vous invite à un dialogue constant avec Dieu d’abord, mais également avec tous ceux qui vous entourent et même avec ceux qui semblent être des ennemis et des opposants. Vous les discernerez aussi bien dans le milieu familial, collectif, social, politique que mondial. Que cette irruption de Dieu dans votre humanité, vous rende capables de voir des enfants de Dieu, en tous ceux et celles que vous rencontrez ou avec lesquels vous entrez en relation! 
Le Seigneur propose toujours de vous aider à porter votre croix pour vous conduire au ciel, vous ne pouvez hésiter car au plus profond de vous-mêmes vous aspirez bien à la sainteté. 
Sachez que toutes les prières, les rosaires et Eucharisties portent de très bons fruits, et qu’en cette sainte nuit de Noël, des milliers d’âmes du purgatoire rejoindront leurs parents et amis à la table du Seigneur.
Dans votre parcours de vie, agité et matérialiste, consacrez quand vous le pouvez davantage de temps au silence et au calme, vivez dans une certaine sobriété, refusez de faire, de la consommation, du profit ou du succès professionnel, le but de votre existence. Dans cette nuit de Noël, méditez bien tout cela, la fin des temps est si proche, aussi gardez vos lampes allumées. (23.12.2002)
Des personnes disent que les messages répètent tous la même chose ; mais qu’ont fait les évangélistes, n’ont-ils pas infatigablement répété les paroles du Maître, paroles qui ont été toujours les mêmes.

A chaque message, la Très Sainte Vierge Marie ne demande-t-elle pas, inlassablement, la prière du rosaire, le jeûne, la confession, l’Eucharistie et l’amour du prochain
De même dans toutes les églises chrétiennes les prêtres expriment toujours les mêmes paroles de joie, les mêmes conseils, les mêmes encouragements à la foi, à la fidélité et à l’Amour. 
Toutes les personnes choisies par le ciel sont chargées de vous éclairer, ce n’est pas de nouvelles révélations qu’elles vous apporteront, mais elles vous feront ressentir l’Amour du ciel. Elles vous feront prendre conscience que chaque messe, chaque sacrement, chaque fête, chaque départ est toujours célébré en présence de Dieu.
Comme les tout-petits enfants se nourrissent au sein de leur maman, nourrissez-vous de la Parole de Dieu.
N’hésitez pas à approfondir cette Parole en vous plongeant dans la Bible, dans les écrits des saints et le récit de leur vie.
Le Seigneur attend que vous vous lanciez dans les chemins de la perfection, tous vous avez cette capacité et d’aucune manière vous n’avez à en douter. Vous ne pouvez décevoir le ciel, aussi essayez d’atteindre le plus de perfection possible, essayez de transformer toutes vos actions, vos actes de foi en joyaux, en diamants, en toutes sortes de pierres précieuses, pour réaliser un collier d’amour, raccordé par les fils de la grâce, que vous offrirez à Dieu, ce sera le plus sublime et merveilleux cadeau de Noël. (18.12.2001)
Au cours de cette Semaine sainte, vous suivez le cheminement de Jésus et vous comprenez tout ce que le Fils de Dieu a pu endurer face à la bêtise et à la méchanceté des hommes. 
Dieu n’a pas envoyé son Fils sur terre pour rien, pensez que Jésus a été bafoué, calomnié, persécuté, flagellé et finalement crucifié...
Mais également, dans une si grande intensité, Il a été aimé par ses apôtres et sa Maman. 
Oui, Dieu a envoyé son Fils pour laver les hommes de leurs péchés, c’est par le message de Pâques, en ressuscitant, que le Seigneur met l’espérance dans vos cœurs. 
Restez dans l’espérance. Alléluia! Au ciel cette fête de Pâques est vécue avec tant d’amour. (12.04.2001)
Au jour de l’Ascension, Notre Seigneur Jésus-Christ, Fils de Dieu est monté vers son Père en s’élevant au-dessus du monde de la terre pour être encore mieux perçu de vous tous. 
Son existence terrestre s’est terminée en glorification car Il a vaincu le mal et la mort. 
Il est encore plus présent sur terre, car la force de l’Esprit qu’Il envoie pénètre les cœurs et les anime. D’aucune manière l’Esprit Saint ne fait violence aux hommes, et c’est d’ailleurs pour cela que tant d’hommes négligent de solliciter son soutien. (26.05.2001)
Les fruits de la Pentecôte ont donné naissance à la première communauté chrétienne. Pensez que les apôtres se mirent à parler en langues et dialectes des hommes qu’ils allaient rencontrer, pour leur faire connaître le Seigneur. 
Pensez que la très Sainte Vierge Marie lors de sa visite sur terre, s’exprime dans la langue des voyants. 
Les charismes ne se sont pas arrêtés au temps du dernier apôtre, car c’est par les merveilles de l’Esprit Saint que se réalise et s’élabore le plan de Dieu.

Vous-mêmes, en totalité, c’est l’Esprit Saint qui vous guide. (02.06.2001).
Vous avez vécu avec ferveur la Résurrection du Christ, c’est la Pâque. 
Comme le clament ces saints prêtres : le Christ est ressuscité, alléluia ! 
Béni soit le Seigneur Jésus. Oui, le Christ est ressuscité, alléluia ! 
Pour tous les hommes en pèlerinage sur terre, c’est l’événement essentiel. 
En tant que chrétien, vous savez bien, que par sa Résurrection, la divinité de Jésus a éclaté après sa mort. Il a vraiment et douloureusement connu la mort. Il l’a dépassée et Il en a changé le sens. Elle est un point de passage qu’Il a ouvert, aussi devez-vous par votre conduite suivre sa trace et sa route. La Résurrection du Christ anticipe bien la vôtre. 
Ressuscité, Jésus de Nazareth a atteint la vie pleine dans le Royaume qu’il avait annoncé. Pour vous tous, il a préparé une place. Afin de parvenir plus sûrement à cette place, il vous appartient de la mériter, ainsi cela vous évitera une longue purification. 

Le purgatoire est comparable à un sas de passage, dans lequel ceux qui vous ont quittés vous implorent par des pensées d’amour et des prières. Grâce à vos messes et prières, toutes les chances de salut demeurent encore. Cette loi des vases communicants est bien la communion des saints

La Résurrection du Christ est la réponse au problème du mal. 
Vous restez dans ce monde entouré de mal, mais au cœur de cette souffrance, s’exerce la puissance de la Résurrection. Pensez que Jésus-Christ avait un corps mortel comme le vôtre, Il a désormais un corps immortel, un corps que la mort ne peut plus toucher. Jésus a été glorifié dans la Croix et vous connaîtrez ce même mystère. Par-delà toutes les puissances du mal, vous serez aspirés par le Corps du Christ ressuscité. 
Le Seigneur Jésus est intimement lié à vous, l’essentiel est invisible pour vos yeux de chair, ce n’est qu’avec le cœur que vous reconnaîtrez votre Créateur....
Persévérez dans votre foi, efforcez- vous de vivre la Parole avec le cœur. 
Aspirez de tout votre être à servir Dieu, en conservant la simplicité de la foi. Le Seigneur aime ses enfants à qui Il envoie l’Esprit Saint. 
Pourquoi ce même Esprit semble-t-il si lointain et tellement étranger à tant d’hommes ? 
Par votre manière d’être, par votre exemple, par vos témoignages, aidez tous ceux que vous rencontrez, aidez-les à ne plus douter, aidez-les pour que, délibérément, ils se tournent vers le Seigneur.
Ce message de Pâques vous confirme que Dieu-Amour vous demande de suivre son Fils en tout: Il vous L’a donné en exemple.
Vous vous trouvez, dans la situation du bébé, dans le ventre de sa maman. Ainsi, vous vous préparez à faire irruption dans une vie que vous ne connaissez pas et ne savez imaginer. Cette vie existe bel et bien. Tout comme le bébé dans le sein de sa mère, vous êtes bien nombreux à avoir peur de ce saut dans l’inconnu et, pour entrer dans la vraie vie, ce passage est absolument obligatoire....
C’est le sens de votre vie sur terre. (01.04.2002) 
Malgré les souffrances qui jalonnent votre vie, Dieu a soin de vous. 
Il n’est ni indifférent, ni lointain.
 Parfois vous êtes tentés de nier sa présence auprès de vous, en particulier quand le mal, la douleur, ou la dureté de votre condition humaine vous poussent à douter de tout, y compris de ce qui fait votre foi, jusqu’à n’y voir que des mots sans signification.
Maintenant vous avez compris que Jésus est venu sur terre pour servir et non pour être servi et, depuis, votre comportement ne peut être le même, mais vraiment votre comportement a-t-il changé ?
Il vous appartient de vous laisser conduire par Dieu qui voit tout et qui vous connaît si bien.

Ainsi, vous avez cette grâce d’être entièrement conscients et présents à ce qui vous entoure et se passe autour de vous, que ce soient les peines et les joies des hommes, leurs soucis et même leurs besoins. 
Lisez et encore mieux, méditez la Sainte Bible pour y découvrir de nombreux miracles. 
Pour beaucoup d’hommes, le miracle est une chose difficile à accepter. 
Et pourtant, il vous arrive de demander des choses qui paraissent difficiles à obtenir, voire impossibles. Ces demandes, vous les formulerez en faveur de vous-mêmes, d’une tierce personne ou d’un événement mondial. 
Oui, les miracles racontés dans les Évangiles comme de bonnes nouvelles font, avant tout, état des comportements de Jésus, qui avec toute sa discrétion, va à la rencontre de la misère humaine. Ses gestes ont été une approche de la vie personnelle de ceux qui souffrent. A sa rencontre, si l’homme est guéri physiquement, c’est surtout de l’intérieur qu’il l’est.
Le miracle, vous devez y croire, car c’est l’attention que vous devez porter à ceux qui sont en difficulté. Le miracle est le cri d’amour que vous adresserez à Celui qui voit tout, qui peut tout et qui vous aime. 
Vos cris seront toujours entendus et par les messes offertes ils seront encore plus porteurs. 
La vocation de chaque chrétien est de devenir pour les autres le signe qui indique que le Royaume de Dieu est là et que Jésus est au milieu d’eux pour les rendre heureux, en réduisant la misère et les souffrances dans le monde, en mettant son bonheur dans leur âme, en leur ouvrant la porte de l’espérance chrétienne. 
Pour rendre service à ceux qui ont recouru à Lui et qui demandent de l’aide, Dieu a besoin de vous
Votre façon d’agir est d’aller à la rencontre des autres, comme des messagers de Dieu. La mission de tout bon chrétien, de chacun de vous, ne peut être envisageable autrement.

Devant une personne qui se trouve dans une situation de souffrance physique ou morale, vous qui avez du cœur, vous ne savez, ni pouvez rester insensibles : ainsi la réaction qui s’impose à vous est de donner beaucoup d’amour et de prier
Ce sera toujours un miracle que vous solliciterez, soit pour la guérison d’un cancer, la réussite d’une opération délicate, la paix retrouvée dans votre cœur, dans les familles et dans le monde entier, que ce soit dans le Moyen ou Proche-Orient, en Afrique et ailleurs. 
Il s’agit de reconnaître l’autre comme son frère et de l’aimer. 
Il n’est pas toujours facile d’aimer comme Dieu le veut. Pourtant, il importe à chacun de vous de faire rayonner l’amour de Dieu sur tout homme, en le reconnaissant comme votre frère. L’amour de Dieu vous fait reconnaître Dieu dans les autres et ainsi les servir comme vous servez Dieu.
La Bible comporte parfois des contradictions, mais il faut comprendre que ces oppositions se réalisent dans un certain contexte. Évidemment il ne s’agit pas de situer toujours les actes et paroles au premier degré.
En ce qui concerne la guérison de l’aveugle, c’est un enseignement : Cet aveugle n’était pas pécheur, d’autre part il n’avait pas à payer les fautes de ses parents, mais tout simplement, il ne croyait pas et n’avait pas la foi, aussi vivait-il dans les ténèbres. Jésus lui a rendu la vue et ainsi l’a pourvu d’un nouveau regard d’amour et il en est sorti transformé. 
Guérir, c’est réconcilier la capacité d’aimer.
Sur votre terre, il y a tant d’aveugles. (22.01.2003)
." 


Jean, messager de La LUMIÈRE»
https://jeanmessagerdelalumiere.blogspot.com/
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article