Jean, Messager de la Lumière : Jésus est-Il vivant, dort-Il ?

Publié le par monSeigneur et monDieu

Petit rappel : Le 13 décembre 1996, Jean meurt d’une hémorragie interne, il avait 43 ans. Par locutions intérieures, il adresse à ses parents (Yvette et Robert) des messages d’amour, d’espoir et de bonheur par lesquels il leur demande de prier pour les défunts.

Depuis 1997 et quelques temps après le départ de notre cher fils Jean, suivant le Plan de Dieu nous avons eu la grâce de recevoir des messages du Ciel... Il est à noter que par les messages qui ont été diffusés tout a été dit plusieurs fois. Jean nous demande, qu'à compter de ce jour (Jean, votre messager d'Espérance : Choisissez la vie - 11.09.2013), nous prenions les messages anciens, en précisant leur date d'émission. Ils pourront correspondre aux différents événements. Ces envois seront hebdomadaires et bien évidemment mis sur le site internet. 

Robert nous a quittés le mercredi 8 avril 2020, pour rejoindre son fils bien aimé Jean... Yvette, mère de Jean et épouse de Robert a rejoint le vendredi 5 mars 2021 la Jérusalem céleste où l’attendaient son époux et son fils Jean, tant aimés. Tous trois cependant quelques années avant que l’état de santé de Robert ne décline, en prévision de la transmission des Messages de Jean (qui a continué jusqu’au bout, toujours par locutions intérieures, à s’adresser à ses parents) avaient choisi la personne qui une fois le départ terrestre du couple continuerait leur mission blog, cela s’est fait avec une souplesse exemplaire, ce qui nous permet de continuer à profiter d’une relecture des messages sous différents angles !

Livre Tome 6 : Pour bien passer la porte du Ciel 
Page 206 : Jésus est-Il vivant, dort-I ?- message du 28 juin 2009 - (mis sur le site le 5 Septembre 2022 en la fête de Mère Teresa)

 

✶✶✶

 

 Jésus est-Il vivant, dort-Il ?

 
 « Chacun de vous, dans son parcours terrestre, peut être tourmenté et agité par la manière de vivre de ceux qui lui sont chers, tout comme par des réalités toutes personnelles : qu’elles soient épreuves, adversités, tristesses, angoisses et autres tourments de l’âme et du corps. 
Vos péchés eux-mêmes sont des tempêtes d’où vous devez appeler Jésus et Sa miséricorde à l’aide !
Votre plus ardent désir est de
vivre unis au Seigneur Jésus,
d’être proches de Lui, dans votre cœur et dans tout votre quotidien... 
Mais quand vous subissez des problèmes parfois insignifiants, vous vous sentez désemparés ... 
Et vous centrant sur vous-mêmes,
vous pensez que Dieu est absent, qu’Il dort
et ne fait rien pour vous sortir de vos difficultés. 
En observant les instabilités d’un monde violent, d’une météo déplorable et dévastatrice, vous pouvez vous demander quelquefois et avec quelque amertume, pourquoi Dieu n’agit pas pour empêcher tel drame ou telle catastrophe, ou encore comment il peut tolérer des rassemblements de jeunes, acceptés par les politiques et qui sont organisés par des démons où dominent la drogue et le sexe !

Vous êtes tentés de crier vers le Seigneur pour lui demander d’agir, et pourtant
vous devez bien comprendre qu’Il est toujours à l’œuvre dans chacun de vous par Sa Providence aimante et éternelle, et qu’Il vous laisse le libre arbitre. 
Devant tout un environnement désordonné, votre compréhension intérieure s’en trouve parfois troublée au point d’oublier la présence du Ressuscité. 
Et
pourtant Il est là,
proche, et ne demande qu’à être réveillé pour calmer les tempêtes de votre cœur.
Il vous demande instamment de se retrouver en vous et, quoi qu’il arrive, retrouver la paix de votre cœur, de votre âme dans un silence tout habité de Sa présence ...
Mais pourquoi chercher le Seigneur où vous ne pouvez le trouver, alors qu’Il est au plus profond de vous-mêmes ? 

Aussi peut-Il vous dire : « N’avez-vous point de foi ? »
Surtout évitez de centrer la vie sur vous-mêmes, mais faites-le sur le Seigneur Jésus qui est mort et ressuscité pour vous. 
Comprenez que
le sens profond de l’Évangile se dévoile à ceux et celles qui regardent  et savent contempler, de leur intérieur, le Royaume de Dieu ...

Qu’ils sachent qu’ils survivront toujours en faisant appel à Jésus ; et même dans le danger, dans la souffrance incompréhensible, dans la mort, ils ne sont pas abandonnés : ils sont dans un monde animé par la Parole de Dieu, entourés par Sa puissance mystérieuse !
Vous ne pouvez ignorer que l’Esprit Saint agit dans votre esprit pour métamorphoser votre misère, votre condition humaine en condition divine. 
Ainsi, « ne jugez pas et vous ne serez pas jugés »; et
ne vous jugez pas vous-mêmes !
Il y a dans l’homme pécheur quelques mérites qui ne peuvent lui être enlevés, parce qu’ils font partie de sa nature : ce sont, à la fois, l’humilité du silence qui gène et opprime la parole accusatrice des riches, ce sont les chaînes de l’esclavage qui sont promesses de sa libération, c’est l’ouverture à l’espérance qui n’est plus que la seule raison de vivre d’un tel homme. 
A celui-là, assurément, il sera donné le repos du poids de la miséricorde divine. 
Oui, votre temps est compté. 

Considérez que le dessein de Dieu, de toute éternité, est de vous donner en partage le Royaume, de vous le préparer et de vous proposer d’y entrer ; à vous d’agir fermement !
 
Jean, votre messager d'Amour »
(https://jeanmessagerdelalumiere.blogspot.com/
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article