Jean, Messager de la Lumière : Aider les âmes du purgatoire ....

Publié le par monSeigneur et monDieu

Petit rappel : Le 13 décembre 1996, Jean meurt d’une hémorragie interne, il avait 43 ans. Par locutions intérieures, il adresse à ses parents (Yvette et Robert) des messages d’amour, d’espoir et de bonheur par lesquels il leur demande de prier pour les défunts.

Depuis 1997 et quelques temps après le départ de notre cher fils Jean, suivant le Plan de Dieu nous avons eu la grâce de recevoir des messages du Ciel... Il est à noter que par les messages qui ont été diffusés tout a été dit plusieurs fois. Jean nous demande, qu'à compter de ce jour (Jean, votre messager d'Espérance : Choisissez la vie - 11.09.2013), nous prenions les messages anciens, en précisant leur date d'émission. Ils pourront correspondre aux différents événements. Ces envois seront hebdomadaires et bien évidemment mis sur le site internet. 

Robert nous a quittés le mercredi 8 avril 2020, pour rejoindre son fils bien aimé Jean... Yvette, mère de Jean et épouse de Robert a rejoint le vendredi 5 mars 2021 la Jérusalem céleste où l’attendaient son époux et son fils Jean, tant aimés. Tous trois cependant quelques années avant que l’état de santé de Robert ne décline, en prévision de la transmission des Messages de Jean (qui a continué jusqu’au bout, toujours par locutions intérieures, à s’adresser à ses parents) avaient choisi la personne qui une fois le départ terrestre du couple continuerait leur mission blog, cela s’est fait avec une souplesse exemplaire, ce qui nous permet de continuer à profiter d’une relecture des messages sous différents angles !

Livre Tome 4 : Le temps presse, rallumez vos lampes 
Page 109 : La Toussaint, fête de bonheur (29.10.03)  – extrait -

 

✶✶✶

 

 Aider les âmes du purgatoire ....

« Vous qui prenez connaissance de ces lignes, sachez que nous, vos aimés du Ciel, nous vous transmettons tout notre amour en Jésus-Christ et nous vous remercions pour les prières et messes dites à nos intentions et vous supplions pour tous ceux qui sont encore en purgatoire et pour lesquels personne ne prie, afin qu’à travers vos offrandes, vous les aidiez dans leur progression spirituelle. »

Page 111 : La Toussaint et Halloween (25.10.04) - extrait -
« Dans les cimetières, vous vous activez au nettoyage des tombes et caveaux pour les fleurir, en exprimant ainsi votre souvenir et tout votre amour. 
Par contre, dans tout ce qui représente le matérialisme, c’est l’éclosion de citrouilles, de sorcières et d’affreux masques, symboles de mort..... 

Aujourd’hui vous est révélé «l’endroit», le monde vu du côté de Dieu, le monde d’en haut. Et ce que vous serez est déjà apparu à travers la vie de tant de personnes qui sont parties avant vous, afin de préparer votre venue.
Vivez d’espérance, car tout sera plus beau encore !
Vous ne pouvez imaginer ce que le Seigneur a préparé pour vous !

Par contre, Halloween est la fête du laid, du mal, de l’horrible, c’est la fête de l’argent, donc du démon. En contradiction avec la fête de la Toussaint, le diable veut être fêté à travers Halloween qui n’a absolument rien à voir avec la Bible ; il veut vous faire oublier la fête des saints..... 
La fête de la Toussaint vous fait percevoir que le ciel est bien là, à votre côté !
 Surtout, nous vous rappelons de ne pas oublier de faire célébrer des messes et de prier pour vos chers défunts, car au cours de ces messes, en particulier si vous avez communié à leur intention, vous aurez une chance supplémentaire de progresser vers les demeures célestes. Que cette fête de Toussaint vous incite à faire de votre vie une offrande et une prière continuelle. 
»


Livre Tome 4 : Le temps presse, rallumez vos lampes 
Page 73 : Aider les âmes du purgatoire – extraits du message du 27 septembre 2004
Par votre prière, vous avez le pouvoir d’aider ceux qui, sur votre terre, ont un intense désir d’entrer pleinement dans l’intimité divine et qui éprouvent des difficultés et de la peine à sortir de leur doute. Vous ne pouvez également oublier tous ceux qui désespèrent en raison de leur situation familiale, de santé ou de dépendance. 
 N’oubliez pas que la «communion» de sainteté s’étend dans l’au-delà, car la solidarité vous unit aux défunts qui vous aident et vous aiment et franchit ainsi la séparation de la mort !
Par vos cinq sens, votre manière de penser sur la terre est conditionnée à l’espace et au temps. Il vous est si difficile de vous représenter l’au-delà et en particulier le purgatoire comme un lieu, car vous ne pouvez penser que cela est si différent. 
En réalité, le purgatoire, orienté vers l’amour, est tellement dissemblable ; c’est encore plus fort que la pensée et que les sentiments, c’est un état de purification que votre imagination ne peut se représenter. Il est évident que l’entrée dans le bonheur céleste demande des conditions de pureté. 
Pour être sauvés, ces conditions doivent être remplies par le pardon des fautes, donc par un comportement de saint. 
Au moment de la mort, l’homme est naturellement orienté vers Dieu, dans l’ouverture à sa grâce et dans l’accueil de son pardon. Mais généralement, il ne se trouve pas dans des dispositions personnelles qui conviennent à la contemplation bienheureuse ...
Dans ce cas, une période de purification, même légère, est imposée. 
Un passé plus ou moins tumultueux, accompagné de nombreuses fautes, n’est pas forcément un obstacle à l’entrée immédiate dans le bonheur céleste, car le Seigneur a bien dit au malfaiteur sur la Croix : « En vérité, Je te le dis, dès aujourd’hui tu seras avec Moi dans le paradis

https://montligeon.org/

Ces paroles vous sont aussi personnellement adressées, cela d’autant plus si, pour un homme qui a vécu dans le mal et qui se reconnaissait justement condamné à mort pour tout ce qu’il avait commis, elles lui ont valu, par sa conversion profonde et sincère, le paradis sans délai. Avant de franchir la porte de la mort, ce type de conversion pourra adoucir votre purgatoire et, dans certains cas, comme le malfaiteur, vous faire entrer en paradis directement. 
En un mot, sachez que seul le Seigneur voit le fond de vos consciences, de ce que vous êtes vraiment pour décider dans chaque cas si votre âme est suffisamment pure et bien disposée pour recevoir le bonheur du paradis. 
A part quelques âmes élues fort rares, choisies par le Ciel, telles que Maria Simma et d’autres que vous connaissez, mais qui, dans leur humilité, demandent à rester dans l’anonymat, rien n’est révélé sur ce qui vous attend à la mort.... A de rares exceptions près, vous ne pourrez savoir si un défunt est directement admis au Ciel ou s’il doit passer par un temps de purification. 
Partez du principe qu’un passage en purgatoire est généralement nécessaire.
 C’est cette ignorance qui vous impose l’impérieux devoir de prier pour tous ceux qui sont passés de l’autre côté de la rive, même si vous pensez que sur terre ils ont vécu en sainteté, et de demander pour eux l’accès au bonheur définitif
.
 Au cours de la messe, dans la prière eucharistique, l’Église fait état de vos fidèles défunts. Elle a pour devoir de toujours encourager cette prière et de la favoriser.
L’attitude de l’Église est un signe de l’existence même du purgatoire.
La prière pour les défunts est un témoignage de l’affection qu’il vous appartient de leur porter ...
Il existe d’autres signes d’affection, ce sont les fleurs qui, dans les cimetières, manifestent votre attachement et pour lequel nous sommes très sensibles, car la pensée accompagnée du geste a une grande importance. 
Mais incontestablement, l’amour le plus lucide et le plus efficace se traduit par la prière à l’intention de ceux qui souffrent, et encore mieux, par l’offrande de messes.

Pour que la prière soit vraiment efficace, il s’agit de croire à son effet, il suffit que vous réfléchissiez quelque peu pour vous rendre compte que les défunts désirent par-dessus tout recevoir une aide effective et affective, qui leur permettra d’entrer le plus tôt possible dans la communauté heureuse des élus.
Cette aide, vous ne pouvez ni ne devez la refuser, mais la fournir par votre prière et par l’offrande de tout ce qui, dans votre vie, plaît au Seigneur. Plus particulièrement à ceux que vous avez aimés sur terre, vous pouvez faire parvenir l’hommage d’un amour qui demeure et rendre le service qu’ils attendent de vous en menant une vie saine et exemplaire. 
Prier pour les âmes du purgatoire et faire partie de communautés et de groupes de prières, en offrant des messes et en communiant à leur intention, sera le meilleur service que vous pouvez leur rendre et qui vous sera largement compté
. »
 
Jean, votre messager d’Espérance»
https://jeanmessagerdelalumiere.blogspot.com/
 
 
Prière donnée par Jean - N’oublions pas nos défunts : 
« Seigneur, Dieu de tendresse et d’amour, ouvrez-moi les yeux de l’âme pour que je puisse, sans juger, voir surtout ce qui est bon en mes frères et sœurs et que mes prières les aident à découvrir toute l’étendue de votre Amour pour qu’ils deviennent meilleurs. 
Que la paix demeure dans tous les cœurs, dans ceux de mes parents, dans ceux de mes amis et dans ceux de tous les hommes.
Que tous fassent un grand pas pour retrouver, en pensée, en prières et par l’offrande de messes, ceux qui, passés de l’autre côté de la rive, mendient notre amour.
Seigneur, je Vous en supplie, délivrez ces âmes du purgatoire de tous les liens qui encore les enchaînent, pour qu’elles se retrouvent, avec leurs saints et leurs élus et avec leur famille céleste, réunies sous la lumière de Dieu. Amen. » (Reçue le 11 janvier 2001)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article