Lettre de Notre Divin Maître à Ses enfants Via Sœur BEGHE : Histoire de monde - 20 Novembre 2022

Publié le par monSeigneur et monDieu

 

 

Le 16 novembre 2022

 

Histoire du monde

 

Mes très chers enfants,

        Quand un être vivant reçoit la vie, il la reçoit de Moi. Il n'y a pas d'autre origine que Ma Volonté, Ma Toute Puissance et Mes dispositions. Un insecte est sous Ma domination autant que le sont les étoiles et le firmament tout entier. Les êtres humains sont Mes frères par les dispositions de Mon Amour pour eux et J'ai voulu les créer pour les aimer, pour leur faire du bien et pour les rendre heureux et dévoués.

        Le dévouement est une des caractéristiques de l'amour car s'il n'y avait pas de don, il n'y aurait pas d'amour. Le don de soi à l'autre permet sa réception et réciproquement, et cet échange est la source de tout amour. Un amour égoïste se meurt, l'égoïsme n'a pas sa place dans l'amour. Un amour égoïste est insatiable et l'amour s'éteignant, l'égoïsme se rend désagréable et odieux. C'est pourquoi, les vertus et les vices s'opposent et si l'une glisse vers son opposé, elle disparaît.

        Le démon, ennemi implacable de Dieu, rivalise avec Lui et tend à accaparer les êtres humains tandis que le Seigneur Jésus-Christ, tout à l'opposé, s'est investi dans le rachat de chaque homme, pour lui restituer la Vie et le Bonheur éternels.

        Pourquoi Dieu a-t-Il laissé le démon investir le Paradis terrestre alors que les anges en gardaient les frontières ? Pourquoi Dieu, laissant l'homme s'enfoncer dans le péché, a-t-Il voulu que l'Homme-Dieu s'investisse jusque dans la mort, alors qu'Il est la Vie et le Maître suprême de tout ce qui existe ? Pourquoi Dieu a-t-Il laissé l'Ange de la Création prendre une telle emprise sur Son bien qu'il en est venu à la considérer comme sienne ? Pourquoi, Pourquoi, Pourquoi ? Dieu n'est-Il pas si puissant qu'Il aurait pu tout empêcher sans pour autant exercer la moindre emprise sur elle ? Oui, Il aurait pu mais S'il en a décidé autrement, c'est parce qu'il en a été mieux ainsi !

         Tout ce qu'Il fait est bien, tout ce qu'Il décide est bien, tout ce qu'Il laisse aller est bien. L'ange orgueilleux et jaloux est devenu méchant, c'est son choix et Dieu le lui a permis malgré l'immense erreur de ce choix démoniaque. L'homme a péché, c'était son choix, il pèche encore et toujours, c'est encore et toujours son choix, mais ce choix est nuisible et terriblement erroné.

         Quand donc, Mes enfants, vous déciderez-vous à vous prendre en mains, à refuser au démon ses tentations, à préférer l'amour de Jésus-Christ, Dieu et homme, à l'horrible et faux menteur, homicide dès l'origine ! Vous croyez en ses mensonges, vous vous laissez prendre par eux, vous manquez de courage pour vous en extirper, vous retombez encore et encore dans ses fourberies et puis, à son image, vous avez pour vous-mêmes de la satisfaction, une estime inconsidérée de vous-mêmes qui vous pousse à supplanter votre prochain.

        D'où viennent vos défauts ? Le savez-vous ? Ils viennent en grande partie de vos gènes car votre corps est natif de votre ascendance, laquelle, tout à l'origine, a été blessée par le péché originel et en a subi au fur et à mesure du temps de nombreuses autres agressions. Votre âme doit les corriger mais elle doit, elle aussi, se maîtriser, s'élever et se sanctifier ; elle aussi ploie sous le poids de son imperfection. Elle doit se sanctifier et en même temps lutter contre tous les appétits corporels déréglés.

         Le démon, en faisant tomber nos premiers parents dans ses filets, a remporté une très grande victoire et après le Déluge, bien dépité de ne pouvoir continuer son carnage à grande échelle, il se remit au travail de corruption de la descendance de Noé. Il y parvint jusqu'à ce que Dieu suscita Abraham, juste et fervent mais isolé. Vous connaissez la suite : les uns et les autres, au cours du temps, se conduisirent plus ou moins bien jusqu'à ce que vint le Sauveur, Dieu Tout Puissant, Dieu et homme, qui rénova la doctrine juive pour en faire la doctrine catholique.

        Il sauva le monde tout entier par Sa Rédemption, par le Saint Sacrifice de la Croix, et le monde renouvelé était tout entier appelé à Lui. Vint alors le temps de la chrétienté et de la christianisation des païens et, parmi eux, de nombreux saints se détachèrent de l'ensemble. Le mal continuait pourtant à sévir tandis que ce sera le temps des apparitions de la très sainte Mère de Dieu en France, en Europe et dans le monde. De nouveaux saints vinrent fertiliser la chrétienté de leurs prêches et de leur exemple jusqu'à ce que, par un nouveau coup de butoir, la Révolution française étendit son poison à toute la terre, suivie bientôt par la pollution des représentants de la Sainte Église catholique et romaine.

        Le Trône et l’Église abattus par le démon, il n'a de cesse de polluer les âmes et les corps, changeant les mentalités, évacuant l'esprit de foi et dénaturant autant qu'il le peut le Saint Sacrifice de la Sainte Messe catholique. Il arrive au bout de ses peines car sa victoire paraît acquise mais le Seigneur est et reste le Maître, il sera toujours le Victorieux.

        Ici s'arrête l'histoire du monde arrivé à notre temps, le XXIe siècle, et ce qui vient sera connu de vos descendants. Vous devrez toujours lutter contre l'esprit du mal qui ne cesse d'empoisonner l’Église de Dieu. Elle est dans le monde et le prince de ce monde est son perpétuel ennemi. Quoique dans le monde, elle n'est pas du monde, mais ses représentants ont glissé vers ce monde qui la hait comme il a d'abord haï le Seigneur Jésus-Christ. Comme Son Époux, elle sera dégradée, vilipendée et meurtrie, mais comme Lui, elle ressuscitera glorieuse et belle comme elle aurait dû toujours le rester.

        Je l'aime, Je la protègerai et Je la ressusciterai, et vous Mes enfants bien-aimés, ne la quittez pas afin de ressusciter avec elle dans la Vérité qui ne peut changer.

        Louange, gloire et honneur à Dieu pour les siècles sans fin ; ainsi soit-il.

Votre divin Maître

Publié dans Messages Divers, Religion

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article