Le feu et la cendre...et laisser l’Esprit du Christ nous refaçonner.

Publié le par monSeigneur et monDieu

Le Mercredi des Cendres, ce jour, n’est pas seulement le lendemain du Mardi Gras. Ce n’est pas d’abord une date folklorique.

Pour marquer le début du carême, les chrétiens ont une tradition particulière. A l’église, ils tracent sur leur front une croix avec de la cendre. Le geste de l’imposition des cendres nous vient de la tradition juive. Ces cendres représentent à la fois notre péché et notre fragilité. Cette démarche de pénitence ouvre le temps du Carême et nous invite à changer nos habitudes pour prendre la route de l’Évangile. Ces cendres sont habituellement fabriquées en brûlant les rameaux de buis fanés de l’année précédente. Le mercredi des Cendres est un jour de jeûne et d'abstinence.
Le Mercredi des Cendres est pour les chrétiens le jour de l’entrée en Carême. Il exprime une démarche spirituelle que viennent manifester et soutenir des signes, des symboles : le feu, les cendres portées sur le front.


L'image du feu que nous retrouverons lors de la nuit de Pâques signifie que nous voulons brûler ce qui nous empêche de marcher, que nous voulons détruire le péché qui nous blesse et nous défigure. Saint Paul nous dit qu’il faut détruire en nous le vieil homme pour laisser la place à l’homme nouveau (Col 3,1-11). L’appel est clair. Il constitue la première parole de Jésus : "Convertissez-vous". Ce qui signifie changer d’esprit, changer votre cœur, changer de mentalité. Égoïsme, vanité, paresse, lenteur, cupidité, violence, colère, orgueil, voilà ce qu’il faut détruire et brûler.

Tous, nous faisons l’expérience du péché. Comment s’en dégager ? Jésus nous apprend que nous serons victorieux du péché quand nous aurons appris par l’Evangile à remplacer le feu du mal par le feu de l’Amour. Car le feu qui brûle ce jour détruit d’abord mais, en même temps, ce feu éclaire, réchauffe, réconforte, guide et encourage. Comme un feu vivant le Christ est lumière, le Christ est chaleur, le Christ est appel, le Christ est consolation. Que le feu du Christ continue de brûler dans nos cœurs.

La cendre est appliquée sur le front pour nous appeler plus clairement encore à la conversion, précisément par le chemin de l’humilité. La cendre, c’est ce qui reste quand le feu a détruit la matière dont il s’est emparé. Quand on constate qu’il y a des cendres, c’est qu’apparemment il ne reste plus rien de ce que le feu a détruit. C’est l’image de notre pauvreté. Mais les cendres peuvent aussi fertiliser la terre, aider au redépart de la nature et la vie peut renaître sous les cendres.

Quand nous sommes attentifs à ce que peuvent signifier les cendres, nous sommes déjà introduits dans le sacrement de réconciliation et de pénitence. Dire notre péché pour être pénétrés par le pardon de Dieu. Dire notre violence et la regretter et nous en repentir pour imiter Dieu en pardonnant à notre tour. Le sacrement de réconciliation nous oriente de l’intérieur, comme le feu peut nous orienter de l’extérieur dans la nuit du péché. Le chemin de Pâques est donc une route extérieure, avec ces six semaines et ces quarante jours de Carême, mais c’est surtout un chemin du cœur, un chemin de l’intérieur, un chemin de conversion.

Feu, cendres, pénitence… il s’agit de détruire " le vieil homme ", de le brûler, mais il est trop clair qu’on ne détruit et qu’on ne brûle que ce que l’on remplace. Alors interviennent les actes et les gestes, les engagements que l’Eglise propose pour le Carême et dont Jésus nous exprime déjà la nécessité dans l’Evangile : l’aumône, la prière, le jeûne. Il s’agit de reconstruire à la place de ce qui a été détruit. Il s’agit de construire avec la grâce du Christ, avec la main du Christ qui nous saisit. Il s’agit de construire avec l’Esprit du Christ qui va façonner en nous l’homme nouveau. D’où ces trois chemins convergents dont l’Evangile nous parle : l’aumône, la prière et le jeûne.


D'après une catéchèse du Cardinal Pierre Eyt aux jeunes du diocèse de Bordeaux, sur le sens du carême

Publié dans 40 jours--->Pâque

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
que de bla bla, pour du néant, vous devez aimer écrire, a propos d'écriture n'est ce pas un humain qui a écrit la bible, quand aux gens torturé et clouer sur des croix , il y en a eu des tas, tous ça a cuse des religieons. vous pourrez dire ecrire ce que vous voulez , ça ne changera en rne mon opignon , depui ma plus petite enfance n je m suis rendu compte des simagrés de la religion, tout ça a été inventé par certains humains pour mieux en tenir d'autres, je ne cris pas en satan , parceque si j'y croyais, je devrai aussi croire e dieu, mais comme aucun des deux n'a existé , je ne crois qu en ce que je vois , en ce que je peux toucher, sentir , entendre, etc..... a chacun ses croyance , mais je trouve dommage que l'on puisse profiter de la faiblesse de certains humains, pour s'enrichir. L' église de romme pourrait nourrir des milliers de personnes dans le monde, au lieu de mener une vie grandiose , avec des larbins et des esclaves . Le pape ne devrait pas montrer l'exemple en faisant preuve d'humilité, en faisant lui même son ménage, ses courses,et ne pas se pavaner dans des batisses remplies d'or jusqu'au plafond . d'avoir une armée , de se lieravec la mafia, d'avoir des morts sur la concience , dans tous les pays du monde. Tous les religieux qui mêne une secte quel qu'elle soit, devraient , être arrêter et juger pour leur mercantillisme . pas la peine deprier pour moi , vous gaspirrez votre salive pour rien. vous êtes vraiment trop endocrinéa dans ce rouage pour entendre une vérité qui dérange .
tot est prouvé scientifiquement a bon entendeur salut
Répondre
M


Vkarole,
Je suis perplexe, j'ai répondu à votre message, j'y ai consacré toute mon attention et je constate que l'envoi ne s'est pas correctement fait.
Je ne crois guère au hasard, aussi me reviennent en pensées les impressions que je ressens à propos de vos messages qui me laissent un tantinet songeur et légèrement dubitatif.
Je pense pouvoir m'en ouvrir à vous en toute franchise.
Je suis intrigué par votre mélange de maîtrise linguiste et son opposé. cela me semble une contrefaçon, mais en même temps, je me dis quel en serait le but ?
Donc je pense que je me trompe, et vais-je chasser cette idée et tacher de vous répondre quoi qu'on ne se baigne jamais deux fois dans la même eau du lit d'un même fleuve ; donc ce sera
totalement différent, Dieu doit avoir ses raisons et je ne les connais pas, tout comme Il vous connaît et moi non.
Je me rappelle vous avoir mis sur ma première réponse un message que je vais essayer une autre fois de retrouver et vous avoir ensuite demandé de bien vous installer, de vous rendre capable
d'aller jusqu'au bout de la lecture d'un autre message qui compte tenu de sa longueur, j'ai préféré traité sous forme d'article, car d'intérêt pour d'autres, mais qui cependant est réponse
partielle à votre message :
J'y faisais également référence à deux articles( scindé en deux en raison de la longueur) - Que sont les biens visibles, les œuvres, recherchez plutôt l'Artisan - qui se sont comme imposés à moi suite à ma nuit de samedi à dimanche. Comme je l'explique en introduction du N°2, je
n'ai retenu qu'une portion minime d'un rêve que je sais avoir eu et qui comportait des éléments importants dont je ne me souviens plus. Je n'ai gardé en mémoire que cela avait à voir avec
une page de blog ! Pourquoi ?
Par ailleurs j'ai demandé une parole de connaissance à Dieu et là je suis tombé sur un texte que j'ai déjà traité et qui fait référence au temps : Un temps pour toute chose et des opprimés sous les cieux !Pourquoi le temps alors que ce qui me préoccupait, c'était de comprendre mon questionnement à propos du mode rédactionnel de
votre message et mon désir de laisser Dieu vous répondre à Sa convenance, donc de devenir transparent.
Le temps, thème de mon début d'année 2009 :


 Mais :  Avons-nous encore le temps ?


 


sommes nous maître de ce temps


que tous disent possédés en même temps ?


pauvres fétus de paille poussés au gré du temps


ballotés par le vent selon les caprices de ce temps


qui imperturbable, nous supportera que juste le temps


désigné par Celui, l’Unique et Trine qui détient la clef du
Temps. 


Alors réveillons nous pendant qu’il est encore temps


balayons tous nos faux dieux et donnons du sens à notre
existence.


Que nos passions ne deviennent pas la quintessence


de ce que nous vivrons par notre choix pour tout le
temps.


 


serait-ce : Qu'il faille donner du temps au temps? Que toute chose vient suffisamment à temps pour
celui qui sait attendre ? Qu'il est plus tard que l'on ne pense ? Que seul le temps guérit la souffrance ? Que le temps nous appartient pas ? Qu'il viendra bientôt un temps où tout ce qui était
caché sera finalement dévoilé ?
Que sont-ce ces différentes interrogations ? Je ne sais quoi vous dire, ou peut-être : Que pouvez-vous me dire à ce propos ?
Tout ce que je sais, c'est que même en ce moment, en vous faisant ce deuxième écrit, j'ai encore en tête comme le tic, tac d'un réveil : Dois-je me réveiller ? De quoi ?  Et maintenant ce
réveil est associé à un mécanisme externe ? Qu'est-ce qu’une bombe ? Ne serait-ce pas un objet dissimulé ? Or qui dit dissimulation, dit aussi intention de nuire, donc ne provient pas
de Dieu qui Lui est Amour et Vérité.
Je suis désolé, mais tous ces enchaînements d'idées qui étaient déjà mentalement amorcés, se précisent sans que je comprenne trop pourquoi et quand cela m'arrive, comme vous l'avez peut-être déjà
constaté, si vous avez réellement lu certains de mes écrits, je ne fais qu'y relater mon vécu du moment en question.
Excusez moi donc, car cela associé au fait que je vous ai posté une réponse en début de soirée (vers 20h) et que là je me retrouve à vous faire cette réponse qui n'a plus rien à voir avec la
première, où là, j'avais fait mon possible pour taire, mon corps défendant je l'avoue, tout mon malaise face à la situation.
Pourquoi ? Parce que je me dis que nos circonvolutions cérébrales sont si complexes que parfois d'un mal peut surgir un bien, quoi que le mal ne soit jamais bien, Dieu dans sa clémence se sert
parfois de nos productions mauvaises pour en faire du bien à notre intention.
Mais peut-être que je dois comprendre que pour que cela ait l'effet escompté, je ne dois pas dissimuler mon ressenti, même s'il est négatif, ma relation à l'autre doit être vraie.
Je pense que vous aurez des réponses à m'apporter à propos de mes interrogations soit directement ou indirectement.
Je vous invite donc à lire le message que, juste après avoir posté votre réponse, j'ai mis en ligne à votre intention, ainsi que les deux qui paraitront plus tard car je vais aller me recoucher
maintenant et je pense pouvoir maintenant dormir le cœur tranquille : Même si tu le
désires, tu ne peux te retirer de ma présence sur terre.Je demeure toujours entièrement à votre
disposition.
A propos je me souviens vous avoir parlé dans ma première réponse du vent et expliqué que manifestement les animaux et le reste de la nature semblent, quoi qu'ils n'aient pas d'âme, être plus en
symbiose avec le Créateur et Maître de tout, que l'humain prétentieux s'imagine  à tort en avoir la maîtrise , mais se révèle somme toute le destructeur. Est-ce que pour vous le vent existe
? Serait-il visible ? Je suis dubitatif car vous n'appréhendez que ses effets, mais je ne vais pas reprendre toute la démonstration initiale que j'avais faite, car Dieu a tournée la page.
Par ailleurs pouvez-vous m'indiquer si vos animaux sont ceux d'un élevage ou des animaux domestiques. Quoi qu'il en soit, ils sont aimé de Dieu qui lors du déluge à veillé à ce que Noé en mette à
l'abri dans l'arche, et lorsque les temps seront venus, ils seront protégés par Lui car non responsables de l'état démoniaque de la planète.


Vous m’avez reproché d’être trop prolixe, mais qu’est que le temps consacré ? Et je crois après tout
que vous le valez bien ! Mais en ce qui concerne les autres points abordés par vous sans aucune argumentation qui tienne la route, nous remettrons à une prochaine fois leur traitement
si, après lectures des articles proposés, vous en manifestez toujours le désir.


Par ailleurs en ce qui concerne le fait que je prie ou non pour vous, je crois que cela tient au domaine de la
liberté de choix que Dieu accorde à tout être humain et qui en l’occurrence est donc inaliénable. Aussi permettez moi d’en user à ma
convenance.


Rassurez vous je ne vais pas gaspiller inutilement de la salive, car je prie intérieurement et continuerai à
le faire à votre intention jusqu’à ce que je n’en éprouve plus la nécessité.


Qui sait, c’est peut-être vous un jour que je serai au creux de la vague qui intercédera en ma faveur !


Que Dieu vous bénisse et vous garde ainsi que vos proches et vos animaux.



V
Quand je lis la reponse a mon commentaire , ça me donne la chair de poule; et me fait peur; car en lisant vos propos on ce rend mieux compte coment les sectes , la catholique avec les autres arrivent a endocriner les gens . Regardez ce qu'a réussi a faire hitler , qui était le dieu de certains allemands, regardez ce qu'arrivent a faire les ahyathollas , au nom d'allah ; regardez ce qui a été fait a de pauvres gens dans l'histoire des religieons , quels qu'elles soient .je vous plains cincerement , vous vous êtes laissé endocriner parceque vous êtes fragile, dailleurs , si on épluche bien les religieux et leurs adeptes , on se rend bien compte , qu'ils ne s'interressent qu'aux personnes faibles et a problèmes, que soit disant ils vont aider a résoudre. J'ai été élevé dans la religieon catholique , avec un cousin a ma mère curé, eh bien je peux vous dire que pour lui je représentait le DEMON ; je lui ai toujour ri au nez , et toujours dit ce que je pensai de la religion . J'ai eu des haut et des bas comme tout le monde, mais aucun dieu ne m'a jamis aidé , la seule aide que j'ai trouvé c'est auprés de mes animaux , ils m'ont toujours donné, la force de me battre pour arrivé a m'en sortir , quand je lis votre petit discour, on ressens vraiment votre désaroi , et votre faiblesse. Moi je n'ai pas d'âme , et je veux être incinéré, et surtout que ma famille ne me fasse pas passer a l'eglise, je serai capable de sortir de mon cercueil pour ne pas rester ans ce lieu ou depuis des de temps des humains , font croire a des mirages a d'autres humains, pour les spoliers , les embrouiller, les dominer . L humain de par sa bassesse et sa cruaué n'arrive pas a la cheville d'un animal, votre écrit prouve le mépris que la religieon a envers ceux grace a qui on est sur cette terre , nos ancêtre ne sont pas adam et êve , mais des animaux bien a vous de réfléchir a votre vie , moi je suis trés satisfaite de la mienne et j'espère que ma lignée , en fera autant , mes enfants , et leur conjoints, ne se sont pas laisser endocriner non plus et beaucoup de jeunes maintenant ouvre les yeux heureusement sur toutes ces ignominies , qui ammene a la déchéance de l'umain. Je n'ai pas besoin de votre bénédiction, et si je devais croire en quelque chose de pas naturel, ce serait plutôt SATAN, au vu des choses qui ce passent dans le monde ; ou alors c'est un dieu, vicieux, mechant et tordus , qui se régale du malheur des humains .croyer en ce que vous voulez si ça peutr vous soutenir ,mais mis je ne crois qu'en ce que je vois et pas a l'homme invisible
Répondre
M


Vkarole


J’ai de nouveau grand plaisir à vous lire et vous en remercie sincèrement.


Je suis profondément désolé que ma réponse ai éveillée en vous de la peur car mon Dieu est Celui qui dit à plusieurs reprise :
n’ayez pas peur ! Comment avoir peur quand vous êtes aimé par celui qui a donné sa vie pour tous ! Cherchez si vous trouvez une autre personne qui a ainsi accepté de donner ainsi sa vie pour
sauver l'humanité. Et cela pour nous tous, vos enfants, vous, même le plus grand renégat de chaque époque, et tout le reste de l’humanité, moi  y compris. Aucun de nous, n’est obligé
d’accepter ce Salut qui nous est déjà acquis. Pour l’activer nous devons simplement faire un acte de volonté en manifestant que nous acceptons ce cadeau gratuit. Nous pouvons aussi le refuser et
faire comme Hitler qui d’abord catholique dans son enfance et sa jeunesse, refuse ensuite les commandements de Dieu, adhère à un groupement satanique où s’amplifient toutes ses déviances et cela
va le conduire à se prendre pour Dieu, à Le combattre partout et en tout. Précurseur de l’antéchrist, aidé par Satan, il va bénéficier d’une emprise sur ses contemporains chez qui il va cultiver
non seulement le culte à sa personne, mais également à la nation allemande et à la race aryenne. On sait à quoi cela a conduit ! Allah est Dieu pour le musulman, un ayatollah n’est qu’un humain,
donc c’est un pécheur comme vous, moi et le reste de l’humanité. Cela correspond à un chef religieux pour les plus importants et à un prêtre pour les autres. Parmi nos dignitaires et nos prêtres
catholiques, tous ne sont pas vertueux et ne cherchent pas à mettre en pratique les commandements de Dieu, certains sont même cause de scandale, mais Seul Dieu qui lit dans le secret des cœurs et
connaît chacun de nous mieux que nous même a l’autorité requise pour les juger et il le fera quand le temps sera venu. Par conséquent, il en est de même pour un ayatollah qui à cause de son
aveuglement et de son fanatisme mène son peuple non seulement à la perdition, mais également à la destruction de vies humaines dont il n’est pas dépositaire. Votre cousin ne devait pas vous
traiter de démon, il devait aimer en vous Jésus qui Lui a réellement vécu, surtout vers la fin, auprès de Juda qui était par son propre choix, sous l’emprise de Satan. Il l’a aimé jusqu’à la fin
bien que sachant que Juda allait le trahir. Il est mort également pour Juda qui aurait pu être sauvé en se repentant de son acte, Satan tenait à récolter cette âme qu’il avait séduite juste pour
la perdre, aussi l’a t’il poussé au désespoir et à se pendre. Vos animaux vous sont reconnaissants car apparemment vous vous en occupez bien, vous leur donnez à manger et à boire, ils dépendent
entièrement de vous et ne peuvent décider comme vous le faites vis à vis de Dieu, de refuser que vous soyez leur maître. Donc votre situation n’est pas comparable à la leur, vous n’êtes pas un
animal, mais un humain et ne descendez pas du singe sinon depuis la création, ils auraient continué à se transformer en humains. Pourquoi le processus de transformation ne s’est pas poursuivi ?
Les scientifiques sont des humains qui n’étant pas Dieu cherchent avec les limites de leur savoir et de leur cerveau à comprendre souvent des vérités qui les dépassent. Certains parfois pensent
avoir trouvé la solution à leur problème, ils sont contents, leurs confrères aussi, mais étaient ils là au moment de la création pour savoir ce qui s’est passé ? Il y a des vérités humaines et la
Vérité qui est Dieu entre les deux je choisis le Créateur et non les créés qui comme moi sont des êtres finis et limités. L’humanité n’a qu’une référence transmise je pense d’abord verbalement
puis ensuite mise par écrit : La Bible et là je ne vois aucune référence à un singe. Quand j’étais petit et que j’étais en classe, il m’arrivais de croire avoir trouvé la solution au problème
donné par l’enseignant, je pouvais en être fier et partager ma solution avec mes camarades qui pouvaient à leur tour penser que j’avais effectivement la bonne réponse. Par contre lui l’enseignant
avait non seulement une connaissance supérieure à la mienne, en dépit de mes prétentions, mais aussi le corrigé de l’exercice et en très peu de temps mon ambition créatrice se trouvait réduite à
zéro, mais pas la prétention de me croire un petit génie. En ce qui concerne l’état du monde et la déchéance de l’humanité, je suis entièrement de votre avis. La morale du monde, il faut la
chercher, mais c’est parce que nous avons laissez trop libre court à Satan.
Mais à propos de nos origine je vais brièvement vous conter une histoire, car je considère que nous somme amis.
Un jeune garçon va voir sa mère et lui dit :
- maman, il y a quelque chose qui me dérange et j'aimerais bien savoir qui croire.
- A propos de quoi mon chéri ? répond la mère.
- voilà pour mon devoir d'histoire, je vous ai interrogé tous les deux papa et toi afin de m'aider.
- Oui et alors, mon chéri, tu n'es pas satisfait que tes parents aient chacun accepté de t'aider ?
- Oui, je vous en remercie, mais mon problème demeure entier car maintenant je ne sais que répondre !
- Ah bon! Pourquoi mon chéri ?
- Tu m'as parlé de la Bible, de la Genèse, d'Adam et Eve, etc...
- Oui, et alors où est ton problème ?
- C'est que papa, lui m'a répondu sérieusement que nous descendions du singe et qu’il y a eu l'évolution, il m'a parlé de l'homme de Cro-Magnon etc..
- Et alors mon chéri cela t'étonne, moi pas ! Ton père et sa famille descendent du singe et je crois même qu'ils sont en train d'y remonter, par contre ma famille et moi, ainsi que toi bien
évidemment, nous descendons tous d'Adam et Eve et espérons remonter un jour chez le Père Céleste : Dieu.
Tu vois maintenant pourquoi ton père et moi avons tant de mal à nous entendre !


 


Par ailleurs pour en revenir à Dieu, vous niez son existence, mais semblez savoir que Satan lui existe, c’est déjà
quelque chose de bon car d’habitude Satan cherche à faire croire qu’il n’existe pas et peut ainsi
agir sournoisement en disant à l’homme 
qu’il en est seul responsable, ou plus souvent, en lui faisant croire que c’est Dieu  qui l’est, C’est ainsi qu’il a agit avec Adam et
Eve !DIEU NOUS LAISSE LA PLEINE LIBERTE DE CHOISIR ENTRE LA VIE ET LA MORT, ENTRE LA
BENEDICTION ET LA MALEDICTION. MALHEUREUSEMENT NOTRE LIBERTE COMME POUR ADAM ET EVE EST MAL ASSUMEE. NOUS FINISSONS AINSI PAR PRODUIRE DES dIEUX A LA TAILLE HUMAINE, celui de nos rêves et
illusions, celui des solutions apparentes sans profondeur ni avenir. MALHEUREUSEMENT VOUS VIVEZ VRAIMENT VOTRE HISTOIRE DU DESERT ET VOUS CONSTRUISEZ VOTRE VEAU D'OR.. LA RELIGION DE JÉSUS RESTE
LA SEULE PROPOSITION VALABLE, MAIS C’EST EN TOUTE LIBERTÉ QUE VOUS DEVEZ FAIRE VOTRE CHOIX. JE NE PUIS QUE PRIER AFIN QUE LA MISÉRICORDE DE DIEU DESCENDE SUR VOUS ET AMOINDRISSE LA SOUFFRANCE ET
LE RESSENTISSEMENT QUI CAUSENT EN VOUS CET AVEUGLEMENT.


En réalité Satan effectivement vicieux, tordu, haineux, est responsable de presque tout le mal qui se fait sur la
terre, non parce qu’il est puissant, mais uniquement parce que nous somme trop nombreux à le laisser nous aveugler et à nous inciter à faire le mal et à vivre nos passions qui tôt ou tard se
terminent par des fiascos qui font affectivement mal, quand ce n’est pas pire : mort, meurtre en série, fornication, adultère, euthanasie, avortement,  viol, vol, parricide, infanticide, suicide, guerre, etc…


Nous agissons en toute liberté et décidons de vivre nos choix qui sont tout à fait en marge de la Loi de Dieu en
feignant de dire qu’il n’existe pas. C’est tellement plus simple.


Mais quand nous devons payer la facture de ces choix, nous avons malgré tout le culot  de nous écrier : mais que fait Dieu, où était il quand j’avais besoin de Lui ?


Lui, Dieu fidèle et aimant au point de mourir pour que chacun de nous soit sauvé, Il est toujours là, pleurant
d’amour espérant notre rejet de Satan et que nous fassions Son choix en Lui disant simplement : Viens Jésus, je veux que toi seul soit maître de ma vie, repousse Satan et ses démons loin de
moi, apprends moi à te connaître et à t’aimer.


Nous indépendant et fier comme nous savons l’être, n’ayant ni Dieu, ni Maître, crânement, nous l’ignorons et faisons
le choix de Satan, notre pire ennemi qui lui par contre ne peut nier l’existence de Dieu puisqu’il n’ en est qu’une de Ses créatures. Dieu a du le rejeter à cause de son orgueil qui aurait
contaminé le ciel. Sur terre il ne désire qu’une chose la damnation du maximum d’êtres humains, car n’ayant aucun pouvoir sur Dieu, il sait que par nous, il atteint Dieu qui souffre en chacune de
ses créatures humaines car Il nous aime.


C’est cela la plus grande FOLIE de
Dieu : NOUS AIMER AU POINT DE MOURIR APRES D’ATROCES SOUFFRANCES, CLOUÉ SUR UNE CROIX comme le
plus grand des criminels, Lui qui n’a jamais commis le péché !!!!


 


JE DEMEURE ENTIEREMENT A VOTRE DISPOSITION SI VOUS SOUHAITEZ ENCORE ÉCHANGER. JE VOUS AIME EN CHRIST ET VOTRE SORT
TOUT COMME VOTRE DÉSAROI NE ME LAISSENT PAS INDIFFÉRENT.


Que Dieu vous bénisse et vous garde ainsi que toute votre famille.



V
chacun son dieu, le mien c'est celui des animaux, il ne m'impose rien , ne me conseille en rien , ne m'oblige en rien ;;;;il me laisse vivre ma vie comme je l'entend , car c'est ma vie ; elle n'appartient a personne bonne continuation
Répondre
M


 Bonjour Vkarole.
J'ignorais que les animaux avaient aussi un dieu.
Bien qu'imitant assez bien le miaulement des chats et l'aboiement des chiens, au point de confondre mes animaux familiers - sans savoir bien sûr ce que pourrait signifier pour eux mes
cris car je ne fais que plagier ceux entendu notamment quand les femelles appellent leurs petiots - J'avoue ne pas connaître le langage animalier et n'avoir par conséquent jamais reçu de
confidences de mes animaux, d'où mon ignorance !
Par contre je connais leur Créateur puisque mon Dieu est Créateur et Maître de l'univers. Mais à la différence des animaux, Il a doté l'être humain ( qui même si par moment se comporte comme
tel, n'est pas un animal) d'une âme et l'a façonné à son image et à sa ressemblance, c'est pour cela qu'Il est le Dieu de l'être humain qui a la capacité requise pour le concevoir comme tel
sauf quand en usant de la liberté, qu'Il nous a également donné, décide qu'Il n'est pas Dieu et s'en choisi un. 
Très souvent j'ai entendu dire que certains décident d'adorer un animal, mais j'avoue que c'est la première fois que j'apprends que quelqu'un à comme dieu celui des animaux.
Encore heureux qu'il ne vous oblige à rien et vous laisse vivre comme vous l'entendez, puisqu'effectivement votre vie vous appartient car mon Dieu a payé de sa vie pour tout cela et même en
bonus, à la création, Il a fait l'être humain maître des animaux. Mais comme nous ne voulons pas nous obliger à quoi que ce soit, nous avons perdu la maîtrise sur les animaux fort
heureusement pour eux... Au fait vous avez oublié de me dire ce que les animaux ont comme dieu, j'espère qu'il ne s'agit pas d'un arbre car je vais devoir alors chercher à savoir qu'est qui est
le dieu des végétaux puisque j'en connais fort heureusement le créateur c'est mon Dieu.
Ma liberté à moi me désole parfois car est souvent pour moi plus source de mauvais choix (qui ensuite m'empoisonnent la vie) que de bonheur. Aussi j'ai choisi librement d'obéir par amour à mon
Dieu qui m'a aimé le premier et déjà sorti de tant de situations douloureuses où je m'étais toujours librement empétré. Il ne m'impose rien, mais m'ordonne de le suivre sur le chemin de
vie qu'il a tracé de Son Sang versé. Il l'a fait par amour pour moi et tout le genre humain afin que quiconque quelque soit son passé, puisse s'il le désire avoir le choix de
vouloir vivre près de Lui pour l'Éternité qui découle du fait que tout homme en tant qu'être humain a, contrairement aux animaux, une âme immortelle donnée par Dieu
qui n'aspire qu'à s'unir à Dieu.
Je ne me sens réellement libre que quand je constate que je tends vers la volonté de mon Dieu qui alors me renforce afin qu'ainsi je parvienne par Sa grâce à faire voler en éclat ce qui fait
obstacle à l'intimité que j'aspire avor avec Lui. Mon seul plaisir réside dans cette quête, cette recherche incessante de la présence de mon Dieu car sitôt je m'éloigne de Lui
l'obscurité m'envahit et moi je n'aime être ni dans le noir ni tout seul. Or Lui seul parvient réellement à combler mes manques, aussi je veux Lui appartenir totalement, même si je n'y
arrive pas tout seul car c'est en Lui que réside ma force.
Merci pour ce partage.
Très sincèrement, je prie mon Dieu de vous bénir et vous garder, ainsi que vos animaux.