Neuvaine à Saint Joseph N°2

Publié le par monSeigneur et monDieu

                                                                        

Fixée habituellement

du 11 au 19 mars.

Cette neuvaine-ci se déroulera
exceptionnellement du 10 au 1mars 
 
Cette Neuvaine à Saint Joseph a été Inspirée par Jésus Miséricordieux à Maman Carmela de Milan ; elle est extraite de l'ouvrage «Pensées et Réflexions».
 
 
 
20200S

« Ma fille, les temps qui courent sont difficiles et réclament des moyens puissants pour être surmontés. Mon Eglise, combattue et insultée, même par ceux qui en font partie, possède un solide Protecteur, et Je t'invite à ceci : fais qu'on Le prie et qu'on L'imite assidûment pour en obtenir secours et défense. Invite donc tout le monde à se préparer, par une fervente neuvaine à la fête de Mon Père Putatif, Joseph, afin que de Lui vous vienne la protection dont vous avez besoin. Je t'en Indique la manière »

 

Prières quotidiennes : 
Notre Père
Je vous salue Marie.., 
Je vous salue Joseph

Gloire au Père…           

            
Le premier jour :
Tu te rappelleras Sa totale soumission au Vouloir de Dieu et tu répéteras, avec un véritable esprit de foi : « Que ta Volonté soit faite, ô Seigneur ! » et tu demanderas à Saint Joseph de multiplier cette invocation autant de fois qu'il y a d'hommes, en les rendant tous dociles au Divin Vouloir. 

           

Le second jour : 

Tu te rappelleras Son amour au travail qui a fait de Lui le modèle de tous les travailleurs

Tu Le prieras pour eux afin qu'ils ne gaspillent ni les fatigues de leurs mains, ni celles de leur esprit, mais qu'en les offrant au Père, ils les transforment en une précieuse monnaie, grâce à laquelle ils pourront mériter une récompense éternelle. 

           

Le troisième jour : 
Tu te rappelleras la sérénité qu'Il eut dans les différentes traverses de Sa vie.

Tu le prieras pour tous ceux qui, dans les difficultés, se laissent abattre, en demandant pour tous la force nécessaire et la joie dans la douleur.           

Le quatrième jour :
Tu te rappelleras Son silence voulu et désiré : il Lui a permis d'écouter la Voix de Dieu qui Lui parlait en Le guidant toujours et partout.

Tu feras un peu de silence intérieur en demandant, par Son intercession, cette belle vertu qui consiste à savoir se taire et écouter.             

Le cinquième jour :
Tu réfléchiras à quel point fut grande la chasteté de Joseph qu'Il conserva de la manière la plus parfaite, en offrant à Dieu chacun de Ses sentiments, chacune de Ses pensées et de Ses œuvres, en gardant sans tâche Son corps et Son cœur.

Tu Le prieras pour les jeunes qui, poussés par le désir de se marier, oublient la loi de Dieu, surtout le sixième Commandement.           


Le sixième jour :
Tu méditeras combien fut grande Son humilité devant Dieu, devant le prochain et face à Lui-même.

Bien qu'étant de souche royale, Il voulut être considéré comme un simple ouvrier. Il ne demanda rien pour Lui : ni richesses, ni honneurs, heureux seulement de se sacrifier pour les deux Etres les plus sublimes que le Seigneur Lui avait confiés.

Tu prieras pour les pères de famille afin qu'ils soient Ses Imitateurs dans la direction de cette cellule de la Société, qui a tant besoin d'être assainie. 
 

            

Le septième jour :
Tu te rappelleras Sa tendre affection pour Son Epouse avec Laquelle Il partagea les peines et les joies de la vie, qu'Il respecta et vénéra comme Mère de Dieu. Sa charge de Gardien de la Virginité de Marie, Il a remplit parfaitement et fidèlement.

Tu prieras pour tous les époux, afin qu'ils demeurent fidèles aux engagements assumés dans le mariage et que, dans la compréhension et le support mutuels, ils puissent conduire leur mission à bonne fin.  

 

          
Le huitième jour :
Tu te rappelleras combien fut grand le bonheur de Joseph de pouvoir serrer l'Enfant Jésus entre Ses bras.

Le Père et le Fils, dans un don intime changeaient les plus tendres sentiments.

Tu prieras pour qu'entre parents et enfants, il y ait cette compréhension affectueuse et sincère qui les rende bons les uns envers les autres. 
            

 

Le neuvième jour : 
En pensant à la sainte mort de Joseph entre Mes bras et ceux de Marie, tu Le prieras pour tous les moribonds et pour que ta mort soit sereine et douce comme la Sienne.
 
                                                

 
19 mars (mais aussi très souvent durant l'année ainsi que nous le préconise Jésus)

En la fête de ce grand Saint, avec pleine confiance, tu recourras à Lui qui, pareil au Joseph de l'Antiquité, est le Vice-Roi du Peuple de Dieu, et tu Lui recommanderas toute l'Eglise.
PATER - 10 AVE – GLORIA


Milan, samedi 6 mars 1971

             

                                                                           
 
 
 

Publié dans Neuvaines

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article