Grippe A/H1N1: un plan de vaccination gratuite et non obligatoire(France)

Publié le par monSeigneur et monDieu

prêt à être activé dès le 28 septembre, si besoin est.

 

Jeudi 27 août, 18h44

 

En cas de pandémie de grippe A/H1N1 en France, un plan de vaccination doit être prêt à être activé à compter du 28 septembre, ont annoncé jeudi les ministères de la Santé et de l'Intérieur. Une campagne de vaccination gratuite prévue pour durer quatre mois se tiendrait dans des centres créés à cet effet dans tous les départements, ces derniers en comptant chacun au moins trois.

 

Lors d'une conférence de presse à Paris, la ministre de la Santé Roselyne Bachelot a tenu à préciser que la vaccination ne serait pas obligatoire, même si les autorités entendent "se mettre en position de proposer la vaccination à toute personne qui le souhaite".

Mme Bachelot a rappelé que le gouvernement avait commandé 94 millions de doses de vaccin auprès de quatre laboratoires pharmaceutiques (GSK, Sanofi-Pasteur, Novartis et Baxter). "Plusieurs millions seront disponibles à la mi-octobre", a-t-elle précisé au moment où seront délivrées les premières autorisations de mise sur le marché (AMM). Alors que le vaccin sera livré en flacons multi-doses, elle a noté que les deux injections nécessaires devront se faire avec le vaccin d'un même laboratoire.

Lire la suite l'article

 

http://fr.news.yahoo.com/3/20090827/tfr-grippe-a-h1n1-france-vaccin-synthese-56633fe.html

 

 

Note : Complément d ‘information sur la A(H1N1) envoyé par Isabelle que je remercie.

Cela  fait penser au livre d’un parent à un parent qui finalement s’avère n'être qu’un plaidoyer à la vaccination en se servant de notre corde sensible : Nos enfants et ceux que nous souhaitons protéger ; c’est faire preuve d’altruisme quand manifestement un gouvernement est au courant des accusations portées contre les responsables politiques et du procès intenté aux USA et sans sourcilier, il nous convie à nous laisser convaincre ?

Ou d’autre chose ?  Quand le passage à l’intimidation, puis….

 

Quelle  crédibilité !!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
ET VOILA CE QU AVAIT PREDIT NOTRE SEIGNEUR ET NOTRE MAMAN DU CIEL ARRIVE
NE NOUS LAISSONS PAS FAIRE ET SURTOUT PAS DE VACCIN
CHEZ NOUS AUSSI EN FRANCE CE MATIN EN REPRENANT MON TRAVAIL DANS UN HOPITAL QUELLE NE FUT PAS MA SUPPRISE DE VOIR SUR L ORDINATEUR UN ICONE SPECIAL GRIPPE ET A L INTERIEUR TOUT ETAIT CONSIGNE ETC
C EST BIEN LE PLAN DE SATAN QUI SE MET EN ROUTE PARTOUT ET ON PROFITE DE LA PERIODE DES VACANCES POUR NOUS AVALER LA PILLULE QUE DIS JE LA PIQURE
Répondre
I
Bonjour,
Surprise !!! Vaccination obligatoire au Quebec, alors que normalement elle ne l'est pas du tout, meme si elle fortement recommandée...
Union de prieres
Isabelle

UNE LOI MARTIALE EST DÉCLARÉE PAR LE BIAIS DE LA LOI SUR LA SANTÉ PUBLIQUE AMENDÉE



Contribution de Nicola ,

Étrangement, la loi de la santé publique a été mise à jour, le 27 juillet 2009, pendant que tout le monde était très occupé et très peu concerné par les décisions politiques…


LA LOI DE LA SANTÉ PUBLIQUE EST UNE DÉCLARATION DE LOI MARTIALE.

L’article 100 et 106, entre autres, constituent la définition des pleins pouvoirs exercés par le Ministre, les autorités sanitaires et la Cour. L’article 109 déclare que sous ordres de la Cour, une personne “qui menace la santé publique” pourrait être détenue pour une période de 30 jours. Une vaccination pourrait être ordonnée par le juge sans aucune possibilité de droit. La loi de la santé publique du Québec prévoit, à l’article 123, qu’une vaccination obligatoire pourrait être décrétée par le gouvernement ainsi que la fermeture des écoles et de tous lieux de rassemblement. Dans ce même article, il est clairement dit que toute personne sera forcée de fournir ses informations personnelles et confidentielles.

Il est stipulé que l’accès à nos domiciles pourrait être interdit ainsi que le libre-accès à certains lieux ou territoires. Ce même article prévoit l’expulsion de nos domiciles, par la force, et même, le ”confinement” (emprisonnement). L’article 126 dit clairement que la personne qui refusera d’être vaccinée sera conduite de force dans un endroit précis pour y être vaccinée.

Voici cette loi qui enlève aux Québécois leurs droits les plus élémentaires et à leur liberté de choix…

http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=2&file=/S_2_2/S2_2.html
Répondre