3690 Notre Dame d’Anguera-Bahia-Brésil Pedro Régis 06 08 2012 ...nombreux …vont regretter d'avoir rejeté la grâce de Dieu...mais il sera trop tard...

Publié le par monSeigneur et monDieu

Marie AngueraChers enfants, marchez avec Jésus et soyez défenseurs de la vérité. Celui qui avance avec Jésus en peu d’étapes va rejoindre la sainteté. Le chemin de la sainteté est plein d'obstacles, mais c'est par la victoire de la croix que vous allez parvenir au Ciel.

 

Mon Fils Jésus a promis et est toujours à vos côtés. Dans les moments de joie ou de douleur, souvenez-vous chaque fois que Mon Jésus est avec vous. Je suis venue du Ciel pour préparer l'humanité, parce que vous avancez vers un avenir de grandes et douloureuses épreuves. L'humanité va boire la coupe amère de la souffrance parce que les hommes se sont détournés du Créateur.

 

Viendra le jour où nombreux sont ceux qui vont regretter d'avoir rejeté la grâce de Dieu. Beaucoup se souviendront des moments vécus et des opportunités offertes par le Seigneur, mais il sera trop tard. Je souffre pour ce qui vient à vous. Repentez-vous et revenez. Votre Dieu vous aime et vous attend. Dites votre oui et vous serez heureux déjà ici dans la Terre et plus tard Avec moi dans le Ciel.

 

C'est le message que Je vous transmets au nom de la Très Sainte Trinité. Je vous remercie de Me permettre de vous réunir ici une fois de plus. Je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Soyez dans la paix. Amen.

 

Du blog : Je vais rapidement vous dire que cela fait un moment que je suis sur les routes dans ma quête spirituelle habituelle, j’ai eu dès avant mon départ des pb de PC car le  démarreur de mon portable  avait cédé et j’ai donc du le faire réparer.

Je suis allé voir Notre Mère a l’Escorial, je vous en parlerai après car j’ai encore moins de temps pendant mes pérégrinations spirituelles. Là, je suis a Medjugorje et comme d’hab’ au cyber café, je me bats avec le manque d’accents, aussi par moments vous devrez vous y faire.

Karine a soulevé un point important à propos de la souffrance. N’y a-t-il aucune âme à pouvoir lui répondre…   là, je n’aurai pas le temps, mais a défaut, le ferai a mon retour chez moi…

Mais je trouve dommage de ne point échanger sur un point si important, à vous de voir…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article