Commencez mon œuvre - Père Melvin - Mardi 16 février 2010

Publié le par monSeigneur et monDieu

Nouvelles données par Père Melvin

 

          Nous avons eu une journée nuageuse hier et il a neigé presque sans arrêt. La neige a continué à tomber cette nuit, et ce sera pareil aujourd’hui. Le temps reste doux : autour de 0 degré.
          Je suis allé au manoir d’Alberton hier pour y célébrer la sainte Messe avec les résidents et rendre visite à ceux qui sont confinés à leur chambre. Ce soir j’irai faire une heure d’adoration à l’église paroissiale. Vous continuez à m’écrire en grand nombre pour me demander de vous inscrire dans le Livre du souvenir. Les inscrits bénéficient de beaucoup de prières chaque jour, et la Messe du mercredi est dite à leurs intentions.

Traduction : RF

« Commencez mon œuvre »

 

Enseignement donné par notre Seigneur et Rédempteur -  Mardi 16 février 2010

 

Les persécutions à venir

          « Écoutez! Je vous envoie comme des moutons au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents et innocents comme les colombes. Prenez garde, car des hommes vous feront passer devant les tribunaux et vous frapperont à coups de fouet dans leurs synagogues. On vous fera comparaître devant des gouverneurs et des rois à cause de moi, pour que vous puissiez apporter votre témoignage devant eux et devant les non-Juifs. Lorsqu'on vous conduira devant le tribunal, ne vous inquiétez pas de ce que vous aurez à dire ni de la manière de l'exprimer; les paroles que vous aurez à prononcer vous seront données à ce moment-là : elles ne viendront pas de vous, mais l'Esprit de votre Père parlera en vous. Des frères livreront leurs propres frères pour qu'on les mette à mort, et des pères agiront de même avec leurs enfants; des enfants se tourneront contre leurs parents et les feront condamner à mort. Tout le monde vous haïra à cause de moi. Mais celui qui tiendra bon jusqu'à la fin sera sauvé. Quand on vous persécutera dans une ville, fuyez dans une autre. Je vous le déclare, c'est la vérité : vous n'aurez pas encore fini de parcourir toutes les villes d'Israël avant que vienne le Fils de l'homme.
          « Aucun élève n'est supérieur à son maître; aucun serviteur n'est supérieur à son patron. Il suffit que l'élève devienne comme son maître et que le serviteur devienne comme son patron. Si l'on a appelé le chef de famille Béelzébul, à combien plus forte raison insultera-t-on les membres de sa famille! »
(Matthieu 10.16-25).

 

Vous trouverez ci-dessous le message que notre Seigneur et Rédempteur a confié à Joseph. Jésus lui a parlé en ces termes :

          « J’ai envoyé les apôtres parcourir les villes et villages d’Israël. Certains leur firent bon accueil, d’autres au contraire leur lancèrent des insultes et les chassèrent. Je savais qu’après ma mort et ma résurrection ils seraient arrêtés et battus à coup de fouet, que certains même seraient assassinés parce qu'ils étaient mes disciples. Ils ne craignaient pas de souffrir, mais prenaient exemple sur moi qui fus arrêté, flagellé et mis à mort. Cependant, le troisième jour je me levai d’entre les morts pour ne plus jamais mourir.

          « Tout comme j’envoyai les apôtres, de même
aujourd’hui je vous envoie évangéliser les gens de votre région. Certains d’entre vous serez envoyés au loin en pays étranger pour y évangéliser les personnes qui ont à peine entendu parler de moi. Dans la puissance de l’Esprit Saint, allez œuvrer pour moi, votre Sauveur, afin d’amener les gens à me connaître et à croire en moi. Ce n’est pas qu’ils soient nombreux qui importe, mais qu’ils reçoivent une foi profonde et s’engagent totalement à me suivre. Ceux que l’âge ou la maladie rend incapables d’accomplir ce travail, peuvent rester à la maison et prier pour la conversion des gens de la terre. Commencez mon œuvre et je vous bénirai chaque jour. »

Publié dans Messages P.Doucette

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article