Fille du OUI : Message en ce qui concerne Haïti donné par Jésus à tous les enfants de Dieu

Publié le par monSeigneur et monDieu

Lors de mes rencontres d'amour, j'ai donné des grâces : chacun devait s'abandonner pour recevoir ces grâces. Je veux aussi vous donner ces mêmes grâces à vous qui lirez ces écrits. Mes bien-aimés, demandez à ma Mère, la Vierge Marie, des grâces d'abandon. Je suis amour, je vous prends tels que vous êtes et je ferai du nouveau avec vous : je ne vous changerai pas, je vous transformerai avec mes grâces. Mes enfants, vous ne pouvez savoir combien de grâces d’amour, de paix, de lumière vous recevrez lors de ces lectures, moi si; alors venez et prenez, tout est pour vous, pour un monde d'amour. Je vous aime.

JE SUIS est avec vous.

  -o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

 

  

Priez, priez, la prière est grâce. Des grâces vont aider les enfants d''Haïti, ils ont tant besoin de leurs frères et de leurs sœurs. Soyez bons entre vous, aidez-vous le Ciel vous donne des grâces. Suivez les pas de tous ceux qui sont venus sur la terre avant vous. Ne tournez pas le dos à ceux qui crient qu'ils ont besoin d'aide. Dieu vous accorde les grâces nécessaires pour leur répondre. Dieu vous le demande : "Prenez soin des démunis, ils sont avec vous sur la terre".

 

14-01- 2010

Si la grâce nous a été donnée pour que nous puissions prier, il faut s'accomplir, il faut s'accomplir comme Dieu le veut. Il faut être vrai dans ce que nous sommes. Être vrai dans ce que nous sommes, c'est croire que Dieu est capable d'aider tous ses enfants.
Les enfants qui connaissent la souffrance en ce moment, et nous avons prié pour les enfants d'Haïti, ils sont en nous, comme nous nous sommes en eux. Si nous gardons notre paix, il y aura de la nourriture pour eux, car les grâces du Seigneur, ce sont des grâces qui nourrissent, qui alimentent, qui réconfortent, qui protègent. Ce sont des grâces dont tous les enfants ont besoin. Ce que nous recevons de Dieu, nous le partageons avec eux. Nous partageons avec les enfants qui ont connu ce séisme, qui connaissent ce séisme, et qui vont encore pour les jours suivants connaître ce séisme, et cela durera plusieurs mois.



Les années avanceront avec ce que Dieu leur donnera. La Volonté de Dieu le Père, nous ne la connaissons pas, mais il est plein d'amour. S'il y a souffrance sur la terre, ce sont les choix qui ont été faits par les enfants de Dieu devant les tentateurs, mais Dieu a toujours été présent. Il nous aide à bien nous comporter entre frères et sœurs, malgré que les tentateurs ont tout fait pour nuire à chacun de nous en se servant de tout ce qu'il y a autour de nous.

La souffrance, c'est quelque chose qui nous fait entrer dans la force, dans l'amour, dans l'unité. En ce moment même, il y a beaucoup d'unité sur la terre entière. Ce n'est pas que Dieu a provoqué cet événement, cet événement a été provoqué par tous ceux qui ont dit oui aux tentateurs. C'est comme une goutte qui empoisonne la mer, celle-ci contamine une autre, et une autre et une autre, si bien que la mer est empoisonnée. Dieu n'empoisonne pas sa création. C'est nous qui empoisonnons ce qu'il y a autour de nous.


Ce que nous vivons, c'est la conséquence de notre manque de foi envers l'amour que nous sommes devant Dieu; alors, nous devons nous garder amour, nous devons nous garder forts, nous devons nous garder dans la confiance que Dieu agit. C'est par les grâces que nous sommes vivants sur la terre, et c'est par les grâces qu'ils vont recevoir la force de passer à travers tout cela. Et nous notre devoir, c'est de les aider.


En tout premier lieu, en gardant notre paix, en nourrissant notre joie, en gardant notre force qui est l'amour, pour leur venir en aide. Les grâces sont nécessaires pour que nous puissions ouvrir notre bourse. Ne donnons pas seulement ce qui nous reste, ne donnons pas ce qui nous est non nécessaire, donnons plus que cela : donnons une partie de notre vie. L'argent que nous leur ferons parvenir n'est qu'une seule goutte dans la mer.


Les grâces que Dieu veut leur donner, c'est ce que nous devons faire : prier, prier, prier, pour que notre foi soit agissante. Ce que nous ressentons en ce moment, c'est de la joie, car nous savons que Dieu en ce moment même agit, que le Cœur de Marie est en train de bercer les cœurs qui ont peur, qui manquent de foi envers Dieu. Alors, soyons vrais dans ce que nous sommes, et Dieu fera tout. Amen.

 

Publié dans Messages Fille du OUI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article