Je bénis vos foyers - Père Melvin - Lundi 27 décembre 2009

Publié le par monSeigneur et monDieu

Nouvelles données par Père Melvin

 

          Le temps a été couvert à Noël et hier aussi, mais nous n’avons presque pas eu de neige : à peine quelques flocons ici et là. Nous devrions voir le soleil aujourd’hui.
          J’ai célébré la sainte Messe du 24 décembre à l’église Notre-Dame-du-Mont-Carmel, qui était remplie à pleine capacité. Je remercie le Seigneur pour la belle journée que j’ai passée à Noël. Le matin j’ai célébré la Messe à l’église Saint-Philippe-et-Saint-Jacques. À midi je suis revenu chez moi pour un beau repas de Noël, et le soir ma sœur m’a invité chez elle pour un autre repas de Noël. Aujourd’hui je serai à l’église Immaculée-Conception de Palmer Road pour la Messe de 11 heures. J’ai demandé au Seigneur de vous bénir tous à l’occasion de cette grande fête de Noël.

 

P.S. – Mon ordinateur était en panne depuis quelques jours, mais ce matin, j’ai réussi à le faire fonctionner. Que le Seigneur vous bénisse tous.

Traduction : RF

« Je bénis vos foyers »

 

Enseignement donné par notre Seigneur et Sauveur - Lundi 27 décembre 2009

 

L’amour de Dieu et la vie chrétienne

          Mes chers amis, aimons-nous les uns les autres, car l'amour vient de Dieu. Quiconque aime est enfant de Dieu et connaît Dieu. Celui qui n'aime pas ne connaît pas Dieu, car Dieu est amour. Voici comment Dieu a manifesté son amour pour nous: il a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous ayons la vraie vie par lui. Et l'amour consiste en ceci : ce n'est pas nous qui avons aimé Dieu, mais c'est lui qui nous a aimés; il a envoyé son Fils qui s'est offert en sacrifice pour le pardon de nos péchés. Mes chers amis, si c'est ainsi que Dieu nous a aimés, nous devons, nous aussi, nous aimer les uns les autres. Personne n'a jamais vu Dieu. Or, si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous et son amour se manifeste parfaitement en nous (1 Jean 4.7-12).

 

Voici le message que notre Seigneur et Sauveur a donné à Joseph. Jésus lui a parlé en ces termes :


          « Je suis né au sein de la famille la plus spéciale du monde, avec Marie pour Mère et Joseph pour père adoptif. L’amour de Dieu et l’amour mutuel régnaient dans ma famille. Joseph, que j’appelais mon père, était un homme très bon. Il travaillait ferme pour subvenir aux besoins de ma Mère et aux miens. Il était toujours très patient et était notre grand protecteur. Qu’est-ce que ma Mère aurait fait s’il n’avait pas été là pour nous permettre de fuir en Égypte? À notre retour d’Égypte, Joseph était là pour nous aider à établir à Nazareth un foyer plein d’amour. Je remercie ma chère Mère d’avoir été aussi tendre et d’avoir pris soin de moi durant ma jeunesse. Elle était le cœur du foyer et une sainte femme de prière. Elle mena une vie de service, toujours disposée à se dévouer pour nous.

          « J’ai grandi comme tout autre enfant qui a besoin d’une mère et d’un père. Chaque enfant qui vient au monde devrait naître dans une famille où les parents s’aiment et sont prêts à prendre soin chaque jour de lui. Les parents aimeront leur enfant comme un cadeau de Dieu et l’amèneront à me connaître, moi qui aime tous les enfants. Que la Sainte Famille de Nazareth soit un exemple pour toutes les familles. Demandez dans la prière les grâces nécessaires pour marcher sur les traces de ma famille. Les couples doivent vivre ensemble jusqu’à la mort, formant un foyer aimant où leurs enfants grandiront sous la tendre bienveillance de leur mère et de leur père. Je bénis vos foyers et je vous invite à vous aimer les uns les autres. »

Publié dans Messages P.Doucette

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article