Je vous bénis tous - Père Melvin - Lundi 8 février 2010

Publié le par monSeigneur et monDieu

Nouvelles données par Père Melvin

 

          Toute la journée hier il est tombé une neige légère, qui est devenue plus abondante en fin d’après-midi et en soirée. La température est demeurée près du point de congélation. Aujourd’hui il devrait neiger encore.
          Hier matin j’ai célébré la sainte Messe à 9 heures à l’église Notre-Dame-de-l’Assomption de Miminegash. Le séminaire de la vie dans l’Esprit qui devait avoir lieu hier soir a été annulé parce que les routes étaient trop glacées; nous nous reprendrons dimanche prochain. Aujourd’hui j’irai au manoir d’Alberton pour célébrer la sainte Messe avec les personnes de cet établissement. On m’a invité à me rendre à Las Vegas, au Nevada, afin de participer à une neuvaine du 24 mars au 1er avril (retour le 2 avril). Je donnerai aussi des causeries sur la prière contemplative. J’espère que tous ceux qui le peuvent viendront à cette neuvaine et que les autres prieront pour la paix dans le monde entier.

Traduction : RF

« Je vous bénis tous »

 

Enseignement donné par notre Seigneur et Sauveur -  Lundi 8 février 2010

 

Purification d’un lépreux

          Jésus descendit de la montagne et une foule de gens le suivirent. Alors un lépreux s'approcha, se mit à genoux devant lui et dit : « Maître, si tu le veux, tu peux me rendre pur. » Jésus étendit la main, le toucha et déclara : « Je le veux, sois pur ! » Aussitôt, l'homme fut purifié de sa lèpre. Puis Jésus lui dit : « Écoute bien : ne parle de cela à personne. Mais va te faire examiner par le prêtre, puis offre le sacrifice que Moïse a ordonné, pour prouver à tous que tu es guéri » (Matthieu 8.1-4).

 

Vous trouverez ci-après le message que Joseph a reçu de notre Seigneur et Sauveur. Il a entendu Jésus lui dire ceci :

          « Quand j’étais sur la terre et que j’ai commencé ma vie publique, les malades venaient à moi en grand nombre pour me demander la guérison. Beaucoup souffraient énormément, en particulier ceux qui étaient atteints de ce qu'on appelle la lèpre, une maladie qui attaque le système nerveux et provoque de grandes douleurs dans tout le corps. J’avais grand pitié de ceux qui souffraient de cette maladie et c’était ma joie de les guérir totalement.

         
« Il existe aussi une lèpre spirituelle, qui est une maladie de l’âme. Ceux qui pèchent gravement attirent sur eux cette lèpre spirituelle. Leur âme est dans l’obscurité et se meurt, et ils ne peuvent rien faire pour eux-mêmes. Ils sont écrasés par une grande lourdeur, qu’ils ressentent constamment. C’est pourquoi j’ai institué le sacrement de réconciliation ou confession, afin que ces gens puissent recevoir le pardon de leurs fautes et être délivrés de la lèpre spirituelle. Ils se sentiront très légers et leur cœur sera débordant de joie.

         
« Mes frères et mes sœurs, n’oubliez pas que le sacrement de réconciliation est le sacrement de la miséricorde de Dieu. Vous ne devriez jamais avoir peur de recourir à ce sacrement et vous devriez le recevoir au moins une fois par mois. Tout ce que j’attends de vous, c’est que vous soyez vraiment peinés de toutes vos fautes et que vous promettiez avec ma grâce de ne jamais pécher à nouveau. Je vous bénis tous. »

Publié dans Messages P.Doucette

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article