Jean messager d'espérance - Soyez des artisans de Paix ! ...

Publié le par monSeigneur et monDieu

 

… Aucune violence ne plaît à Dieu ! ... Aussi est-ce un blasphème pour tous les vrais croyants de tuer ses frères humains en se référant au Nom de Dieu …  

 

 

Bien chers amis en Jésus et Marie,

Ce message de Jean, reçu en 2003 sur le problème de la paix offre quelques analogies avec le pèlerinage de notre Saint Père François en Terre Sainte.

Avec toute notre affection et en union de prières

Yvette et Robert  (30.05.2014)

 

Petit rappel : Le 13 décembre 1996, Jean meurt d’une hémorragie interne, il avait 43 ans. Par locutions intérieures, il adresse à ses parents (Yvette et Robert) des messages d’amour, d’espoir et de bonheur par lesquels il leur demande de prier pour les défunts.

 

Depuis 1997 et quelques temps après le départ de notre cher fils Jean, suivant le Plan de Dieu nous avons eu la grâce de recevoir des messages du Ciel... Il est à noter que par les messages qui ont été diffusés tout a été dit plusieurs fois. Jean nous demande, qu'à compter de ce jour (Jean, votre messager d'Espérance : Choisissez la vie - 11.09.2013 ), nous prenions les messages anciens, en précisant leur date d'émission. Ils pourront correspondre aux différents évènements. Ces envois seront hebdomadaires et bien évidemment mis sur le site internet.

 

Livre Tome 4 : Le temps presse, rallumez vos lampes

 Page 197 : Soyez des artisans de paix (Message de 02.04.03)

 

2e épître aux Corinthiens 13,11 : Au demeurant, frères, soyez joyeux ; affermissez-vous ; exhortez-vous. Ayez même sentiment ; vivez en paix, et le Dieu de la charité et de la paix sera avec vous.

 

  

 

« En Irak, la guerre qui vient de commencer a tué et meurtri un nombre considérable d’hommes, de femmes et d’enfants, déjà écrasés par des années d’embargo et de tyrannie. Des soldats, qu’ils soient musulmans ou anglo-américains, vont tomber, élargissant encore plus un abîme d’incompréhension. 

 Le démon profite de ce conflit pour ouvrir toutes grandes les écluses de la haine et de la revanche. Dans le Moyen-Orient, il met l’Islam en opposition marquée avec les autres religions, qu’elles soient chrétiennes, juives ou autres. 

 

 Une grande partie de la planète, et la jeunesse en particulier, prend position contre cette guerre et pour la paix. En arrière plan, en plus de la crainte du risque d’une guerre mondiale, se profilent de grandes peurs, comme par exemple le cataclysme nucléaire ou écologique. Conséquence de ce mal-être, beaucoup se lancent dans une religiosité douteuse qui prône la réincarnation. 

 

 La guerre sainte prêchée par l’Islam est à votre porte. Pour chacun de vous, dès aujourd’hui et à votre niveau, il est urgent d’agir et de témoigner de ce que vous avez reçu de votre baptême.

 Il vous appartient, et en particulier les responsables des communautés chrétiennes, d’entrer en contact avec les autres communautés religieuses, notamment juives et musulmanes, pour lancer et organiser ensemble des rencontres pour la paix. 

 

Aucune violence ne plaît à Dieu ! 

 

Aussi est-ce un blasphème pour tous les vrais croyants de tuer ses frères humains en se référant au Nom de Dieu. 

 

 Les chrétiens doivent mettre en pratique les appels incessants à la Paix du Saint-Père le Pape, surtout en ce temps de Carême, afin d’inviter tous les chrétiens à prendre les armes, non pas les armes de guerre, mais celles de la spiritualité, notamment en priant et en jeûnant. 

 

 Vous avez à crier au monde que le problème est avant tout dans la poignante réalité du mal, dont les images, par l’intermédiaire de la presse, de la radio et de la télévision, envahissent votre esprit, en provoquant un complexe de peur et d’impuissance. 

 

C’est un modèle de paix, de lumière, de chaleur, et par-dessus tout d’Amour, que vous devez donner en exemple ! 

Votre témoignage est de rappeler et d’affirmer que Dieu est Amour et que l’homme est créé à son image.

 Et c’est à l’intérieur de cette image de Dieu, qui est en vous, que vous découvrirez l’amour de Dieu et sa présence. Cette présence, vous la découvrirez aussi dans l’autre, le frère, le prochain, et même dans l’ennemi, dans celui que vous aimez moins, que vous méprisez, comme dans celui qui souffre. 

Ceux-là sont des figures, des temples de la présence de Dieu, de la présence du Christ. 

 

 En ce temps de Carême, mettez-vous au service de la paix, par les armes de la prière et du jeûne. Que chacun, dans la méditation de la Parole de Dieu et la contemplation du Christ donnant sa vie, redécouvre ce que signifie concrètement pour lui l’invitation à devenir un «artisan de paix». 

 

Jean, messager de La Lumière »

 

 

Commenter cet article