Jésus est suspendu à la croix - Père Melvin - Samedi 13 avril 2013… saint Jean représentait chacun de vous au pied de la croix

Publié le par monSeigneur et monDieu

 

Mon Fils me parla avant de mourir, me disant que vous êtes tous mes enfants Les grâces qu’il a méritées sur la croix, il vous les donne à travers moi, sa Mère...

 

 

Nouvelles données par Père Melvin

 

 

           Je remercie Notre-Seigneur de nous avoir donné le grand pape que nous avons. Le pape François est béni du Seigneur et il agit très bien. Déjà bon nombre de catholiques non pratiquants ont décidé de revenir à l’Église parce qu’ils aiment le nouveau pape. Continuons à prier afin qu’il puisse rester en bonne santé et toucher le cœur de beaucoup dans l’Église.

Traduction : RF 

Jésus est suspendu à la croix

 

          Lecture de l’Évangile de saint Jean (19.23-30) :

          Quand les soldats eurent mis Jésus en croix, ils prirent ses vêtements et les divisèrent en quatre parts, une pour chaque soldat. Ils prirent aussi sa tunique, qui était sans couture, tissée en une seule pièce du haut en bas. Les soldats se dirent les uns aux autres : « Ne déchirons pas cette tunique, mais tirons au sort pour savoir à qui elle appartiendra. » C'est ainsi que devait se réaliser le passage de l'Écriture qui déclare : « Ils se sont partagé mes habits, et ils ont tiré au sort mon vêtement. » Voilà ce que firent les soldats.

          Près de la croix de Jésus se tenaient sa mère, la sœur de sa mère, Marie la femme de Clopas et Marie du village de Magdala. Jésus vit sa mère et, auprès d'elle, le disciple qu'il aimait. Il dit à sa mère : « Voici ton fils, mère. » Puis il dit au disciple : « Voici ta mère. » Et dès ce moment, le disciple la prit chez lui.

          Après cela, comme Jésus savait que, maintenant, tout était achevé, il dit pour accomplir le texte de l'Écriture : « J'ai soif. » Il y avait là un vase plein de vinaigre. Les soldats trempèrent donc une éponge dans le vinaigre, la fixèrent à une branche d'hysope et l'approchèrent de la bouche de Jésus. Jésus prit le vinaigre, puis il dit : « Tout est achevé! » Alors, il baissa la tête et mourut.

 

Vous trouverez ci-après le message que notre Sainte Mère a donné au Père Melvin. Elle lui a adressé les paroles suivantes :

  

          « Je vous aime, toi mon cher fils Melvin et vous tous mes fils et mes filles qui vous êtes consacrés à moi. Je suis votre Mère et mon devoir est de vous conduire à mon Fils Jésus. L’apôtre saint Jean représentait chacun de vous au pied de la croix de mon Fils Jésus. Mon Fils me parla avant de mourir, me disant que vous êtes tous mes enfants, et il vous dit que je suis votre Mère. En donnant naissance à mon Fils, je vous l’ai donné à tous comme votre Sauveur. Unissez votre vie à la sienne et ouvrez votre cœur à tout ce qu’il veut vous donner. Les grâces qu’il a méritées sur la croix, il vous les donne à travers moi, sa Mère. C’est ma joie de dispenser ces dons magnifiques à vous tous pour que votre foi soit forte, que vous puissiez éviter tout péché et aimer tous vos frères et toutes vos sœurs. Soyez des membres actifs de son Église et soyez des hommes et des femmes de prière. Je veux qu’un jour vous soyez tous au ciel avec moi et avec mon Fils Jésus. Je vous bénis tous. »

 

 

Publié dans Messages P.Doucette

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article