JNSR : les prophètes ont parlé - 1er Mars 2008 - 3

Publié le par monSeigneur et monDieu

            Aucune nouvelle ne pourra choquer davantage les gens, aucune manchette de journal ne saurait être plus spectaculaire

 

que celle annonçant le Retour de JÉSUS Christ.

 

            Aussitôt après Son Ascension, les Apôtres furent surpris de voir deux Messagers divins qui leur donnèrent cette assurance :

 

            Actes (1, 11) : « Celui qui vous a été enlevé, ce même JÉSUS viendra comme cela, de la même manière dont vous L’avez vu s’en aller vers le Ciel ».

 

            La création ayant été achevée en 6 « jours » à qui nous avons donné une valeur de 6.000 ans, on est en droit d’espérer que le 7ème jour correspondrait à un joyeux sabbat de mille ans. Et que JÉSUS Christ, suivi de la milice triomphante des Saints et des Élus ayant échappé à la mort ou miraculeusement rappelés à la vie, règnerait sur la Terre jusqu’aux temps désignés pour la Fin du monde et la Résurrection générale.

 

            Au temps de la Fin nul ne connaîtra le jour ni l’heure du Retour de JÉSUS Christ. Néanmoins, peu avant ce Retour,

 

 « l’Évangile du Royaume de Dieu sera proclamé dans le monde entier pour servir de témoignage à toutes les nations ». (Mt 24, 14)

 

            Saint Luc (21, 33, 36) nous met en garde avec les Paroles mêmes du Christ :

 

          « Le ciel et la Terre passeront, mais Mes Paroles ne passeront point. »   « Veillez donc et priez en tous temps afin d’avoir la force d’échapper à tout ce qui doit arriver, et vous tenir debout devant le Fils de l’Homme ».

 

            Luc (12, 43) : « Heureux ce serviteur, que son Maître en arrivant trouvera occupé de la sorte ! »

 

          Matthieu (24, 44) : « Ainsi donc, vous aussi tenez-vous prêts, car c’est à l’heure que vous ne pensez pas que le Fils de l’Homme va venir ».

 

          (Mt 24, 29-31) : « Aussitôt après la tribulation de ces jours-là, le soleil s’obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel et les puissances des cieux seront ébranlées ».    (Cela ne se voit que dans un très grand froid)

 

          « Et alors apparaîtra dans le ciel le signe du Fils de l’Homme, et alors toutes les races de la Terre se frapperont la poitrine ; et l’on verra le Fils de l’Homme venant sur les nuées du ciel avec Puissance et grande Gloire. Et Il enverra Ses Anges avec une Trompette sonore, pour rassembler Ses Élus des quatre vents, des extrémités des cieux à leurs extrémités ».

 

            Le Seigneur viendra « comme un voleur », sans prévenir de l’année, du mois, du jour ni de l’heure. Mais ce ne sera pas dans un silence.

 

          St Paul (1 Th 4, 16-18) : « Car Lui-même, le Seigneur, au signal donné par la voix de l’Archange et la Trompette de Dieu, descendra du Ciel, et les morts qui sont dans le Christ ressusciteront en premier lieu ; après quoi nous, les vivants, nous qui serons encore là, nous serons réunis à eux et emportés sur des nuées pour rencontrer le Seigneur dans les airs. Ainsi nous serons avec le Seigneur toujours. Réconfortez-vous donc les uns les autres de ces pensées ».

 

          St Paul (1 Th 5, 9) : « Dieu ne nous a pas réservés pour Sa colère, mais pour entrer en possession du Salut par Notre Seigneur JÉSUS Christ ».

 

Qui reviendra avec le Christ ?

Tous les Saints, les véritables Chrétiens :

 

          Zacharie (14, 4-8) :    « En ce jour-là, Ses pieds se poseront sur le mont des Oliviers qui fait face à Jérusalem vers l’Orient »   « Et Yahvé, mon Dieu viendra, tous les Saints avec Lui. Il arrivera, en ce jour-là, qu’il n’y aura plus de lumière mais du froid et du gel. Et il y aura un jour unique — Yahvé le connaît — plus de jour ni de nuit, mais au temps du soir il y aura de la lumière. Il arrivera, en ce jour-là, que des eaux vives sortiront de Jérusalem, moitié vers la mer orientale, moitié vers la mer occidentale : il en sera ainsi été comme hiver. Alors Yahvé sera Roi sur toute la Terre ; en ce jour-là Yahvé sera Unique et Son Nom Unique ». 

 

            Marc (8, 38) : « ... quand Il viendra dans la Gloire de Son Père avec les saints-Anges ».

 

            Remarque : Les morts en Christ, qui auront été ressuscités, ainsi que les Chrétiens vivants (qui auront alors été rendus immortels) s’élèveront pour aller dans les airs à la rencontre du Christ, mais ils redescendront immédiatement avec Lui sur la Terre.

 

            Ceci (lu et retiré de la Bible) me fait souvenir du Message que Notre Seigneur m’a donné le 1er Juin 2007, c’était « Confidence de Dieu » :

 

        « Les enfants de Dieu seront épargnés de la peur, parce qu’ils sauront que c’est nécessaire d’arriver ainsi par ce chemin que Je vous ferai prendre. Ayez Confiance !

 

        La mer peut surgir de partout et la terre peut se dérober sous vos pieds, rien de ce que vous verrez autour de vous ne vous sera un appui. Et pourtant vous tiendrez, vous marcherez où Je vous conduirai. Le vent ne faiblira pas, l’eau tombée du ciel vous inondera et vous continuerez à marcher, soutenus par Ma Force qui vivra en vous.

 

        Arrivés où Je vous conduirai, vous vous arrêterez et vous attendrez sans peur, car là viendront Mes Anges vous conduire en lieu sûr. Ne craignez plus rien. Ce que Je te dis là est vrai et cela arrivera après mon signal. Je te le dirai. Oui, tu tiendras jusque-là, car Je veux qu’ils M’écoutent, ceux que Je tiens à sauver par plusieurs que Je vais choisir, comme toi, pour mener Mes enfants là où Je vous réunirai.

 

Vous serez assez nombreux pour former

les enfants sauvés par Dieu sur cette Terre.

 

        Je t’ai dit que Je t’avertirai comme les autres. Aie Confiance en ce que Je te demande et demanderai au fur et à mesure. Oui, voilà Mon Signe : JÉSUS Christ, Sauveur des hommes, qui vient vous former pour la Nouvelle Terre. Les Nouveaux Cieux seront formés en même temps. N’aie aucune crainte, Je t’ai promis de te parler pour les Derniers Temps. Comme il se fait tard, que celui à qui tu diras cela se taise jusqu’à mon Signal d’informer.

 

Avec mon Cœur, Je signe ce Message. »

 

            Puis voilà le deuxième rêve : J’étais comme appelée à sortir de chez moi. Il y avait plein de monde encombrant toutes les rues. Tout ce monde affluait vers une immense cathédrale dont la flèche dépassait tous les immeubles, elle se trouvait en hauteur (signe de grandeur). Ma mère (décédée) était avec moi. C’était très fatigant, cette marche. A ma question, le Seigneur me répond :

 

        « en effet, vous êtes en attente d’un grand événement, l’Église en est consciente. Mais tu seras avertie avant, car l’Église, c’est vous, Mes enfants bien-aimés.

 

                  N’aie aucune crainte. Tout cela doit arriver. Cette rencontre de tant de personnes, ce sont ceux que J‘appelle à venir à Moi.

 

        Ils sont nombreux et viennent de toutes parts. Ils sont en attente, comme Je te l’ai dit. Ils viennent de loin. Ils sont en chemin depuis longtemps sur toutes les routes, rejoignant le point que Je leur ai indiqué. N’aie crainte, ce n’est pas encore l’heure.

 

Soyez calmes, heureux, car le Temps de la Rencontre arrive bientôt.

Celui qui doit réunir saura parler avec Ma Parole.

 

        Les Habitants du Ciel exultent de Joie, ils sont tous avertis. La clé, comme tu le constates, te sera donnée lorsque le moment sera venu, celle qui ouvre tout ce qui a été caché jusqu’au Jour où Dieu apparaîtra devant vous.

 

Sois patiente, Mon enfant choisie

dans la Grâce de Dieu.

JÉSUS Christ. Amen

 

            Je comprends que tout cela a été écrit pour notre temps. Je me suis servie de la Sainte Bible afin de rassurer ceux qui liront ceci. Rien n’a été inventé par les hommes : tout est dans la Bible depuis au moins 20 siècles et davantage. Il fallait que j’apprenne moi-même la Sainte Vérité du Seigneur pour la Fin des Temps qui ne saurait tarder. Et en me rassurant afin de rassurer tous mes frères en Dieu, et les convaincre de l’urgence de se tenir informé et d’informer autour d’eux. Seule la Sainte Bible pouvait me donner cette confiance d’aller jusqu’au bout de cette déclaration que je vais faire dans ce livre.

 

Les guerres, la grande Tribulation

et l’Avènement du Seigneur

 

            Aujourd’hui, Dimanche 2 Mars 2008, je comprends que la suite du Message du 1er Juin 2007, de même que celui du 2 Juin, avait sa réponse dans la sainte Bible.

 

            Pour écrire tout ce texte : « les prophètes ont parlé » le Seigneur m’a guidée. J’ai d’abord rencontré une première réponse à la question : où devait se passer l’abomination de la désolation ? Elle interviendra dans le lieu le plus Saint qui soit sur la Terre : c’est à Jérusalem, juste avant le Retour du Christ JÉSUS sur la Terre.

 

            Luc (21, 20-24) : « Mais lorsque vous verrez Jérusalem investie par des armées, alors comprenez que sa dévastation est toute proche.

 

          Alors que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes, que ceux qui seront à l’intérieur de la ville s’en éloignent et que ceux qui seront dans les campagnes n’y entrent pas,

 

car ce seront des jours de vengeance, où devra s’accomplir tout ce qui a été écrit.

 

        Malheur à celle qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là ! Car il y aura une grande détresse sur la Terre et colère contre ce peuple.

 

          Ils tomberont sous le tranchant du glaive et ils seront emmenés captifs dans toutes les nations et Jérusalem sera foulée aux pieds par les païens jusqu’à-ce que soient accomplis les temps des païens. »

 

            Ces évènements constitueront une grande abomination pour toute la ville et la désolation s’ensuivra. C’est dans le lieu Saint. C’est Jérusalem. Et cela fait bien partie de ces derniers Temps. Un tiers de l’Humanité sera épargné pour vivre au Règne de Dieu sur la Terre (Zacharie 13, 8-9).

 

            A notre époque, il y a menace de guerre au Moyen-Orient. Je répète :

 

          Matthieu (24, 21-22) : « Car il y aura alors une grande tribulation, telle qu’il n’y en a pas eu depuis le commencement du monde jusqu’à ce jour, et qu’il n’y en aura jamais plus. Et si ces jours-là n’étaient pas abrégés, nul n’aurait eu la vie sauve ; mais à cause des élus, ils seront abrégés ces jours-là. »

 

Résurrection : 1 Th 4, 15-18

 

          St Paul (1 Th 4, 15-18) : « Nous les vivants, nous qui serons encore là pour l’Avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui seront endormis.

 

        Car Lui-même, le Seigneur, au signal donné par la voix de l’Archange et la Trompette de Dieu, descendra du Ciel, et les morts qui sont dans le Christ ressusciteront en premier lieu ; après quoi nous, les vivants, nous qui serons encore là, nous serons réunis à eux et emportés sur des nuées pour rencontrer le Seigneur dans les airs. Ainsi nous serons avec le Seigneur toujours. Réconfortez-vous donc les uns les autres de ces pensées ». (Nous descendrons avec Lui).

 

            Ap (5, 10) : « Tu as fait d’eux pour notre Dieu une Royauté de Prêtres régnant sur la Terre.

 

            Ap (20, 6) : « Heureux et Saint celui qui participe à la première Résurrection ! La seconde mort n’a pas de pouvoir sur eux, mais ils seront Prêtres de Dieu et du Christ avec lequel ils règneront mille années. »

 

La Jérusalem du Ciel descend

dans la ville de Jérusalem

 

            Je sais, Seigneur, pourquoi Tu m’as fait prendre la Sainte Bible : pour que l’on puisse se rencontrer à la croisée des chemins, mes frères prophètes et moi-même. Nous avons en commun Ta Voix pour nous guider afin de mobiliser, en ces Temps de la Fin, tous Tes enfants dispersés.

 

            Ces dernières visions, données en songes, devaient être confirmées par les prophètes anciens. Mes songes, et leur explication, devaient se rencontrer avec les prophéties anciennes pour paraître semblables à Ton Peuple d’aujourd’hui qui a la tête dure, plus encore que les enfants de l’Ancien Testament.

 

            Ils vont comprendre enfin tout ce que Tu fais pour les inviter à comprendre et à T’aimer. Et pour cela était nécessaire cette confirmation par la Sainte Bible, que cette belle rencontre des Vivants du Ciel et de la Terre, des Saints du Ciel et des Saints de la Terre, devait se faire dans ce lieu trois fois Saint qui est la ville de Jérusalem, celle qui se trouve en Palestine et qui doit accueillir la Jérusalem céleste qui descend de chez Dieu.

 

            Seigneur, l’écrit que Tu m’as donné le 1er Juin 2007 confirme la Protection que Tu donneras à Tes enfants vivants appelés à Te suivre jusqu’à un certain endroit de la Terre où les Anges viendront nous conduire en un lieu sûr. Et puis Saint Paul (1 Th 4, 15-16) confirme que nous serons enlevés ensemble, avec les Ressuscités, dans les nuées à la rencontre du Seigneur dans les airs et, ainsi nous serons toujours avec le Seigneur et nous descendrons avec Lui sur la Terre.

 

            Et dans l’écrit du 2 Juin 2007, JÉSUS confirme que nous sommes « en attente d’un grand événement, l’Église en est consciente. Mais tu seras avertie avant, car l’Église, c’est vous, Mes enfants bien-aimés. »

 

            C’est le Temps de la Rencontre. La foule affluait de toutes parts vers cette Cathédrale. Les habitants du Ciel sont tous avertis, ils exultent de joie. Et cette immense Cathédrale, dont la flèche du clocher dépasse tous les immeubles, c’est Jérusalem, la Ville Sainte.

 

            Si je ne lisais pas, ce jour, la Sainte Bible, je ne pouvais pas dire que tout cela va se réaliser bientôt. Mais gardons Confiance et Espoir, Notre Seigneur est Merveilleux dans Sa Sainte Miséricorde.

 

 

Publié dans Messages JNSR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article