Mais qu'ont-ils les humains à dire et à faire de ce qui est vrai pour Dieu ???

Publié le par monSeigneur et monDieu

En fonction de la question de Guy : Le Divorce et le Remariage - fin -N°2c  et de la réponse qui lui a été apportée et aussi à ce qui précédemment avait été mis en commentaire sous cet article, mais aussi à différentes occasions, du genre :

Quel droit a l'humain de faire appliquer les lois de Dieu sur terre. Son seul droit est de l'appliquer à lui-même. Dieu a-t-il donné une liste de sanctions à appliquer ?

 

Je crois qu’il s’avère utile de clarifier le deal offert à l’homme.

 

La créature dresse la tête ; et à chaque fois que cela s’opère en moi, je me représente le petit serpent lové au fond de moi se dressant soudain pour chercher à m’amener à la rébellion qui l’anime depuis la nuit des temps.

 

Rien que l’image me suffit à me calmer et à me faire lui dire sans ambiguïté : Non, tu sors de là et si je ne puis te chasser Mon Seigneur Lui le peux ! Et j’invoque alors la Trinité Sainte, Saint Michel et Maman Marie.

 

Ne nous leurrons pas le mal est là et c’est à nous de le combattre à tout instant.

 

J’en vois sur le blog dont le petit serpent dresse la tête et me semble t’il à leur insu ! Ne jouons pas avec le feu et notre vie Éternelle n’a rien d’une futilité mondaine !

 

Voici les textes du jours, en les écoutant ce matin à la messe, j’ai souri et dit OK Seigneur je le leur fais passer car beaucoup n’ont pas encore compris que Jésus n’est pas venu abolir la Loi de Moïse, mais l’accomplir et que notre salut est conditionné au respect des Commandements Divins.

 

Certains semblent penser pouvoir dire : « Je fais ce que je veux. Non, mais ! Il est interdit d’interdire !

Dieu, Il est tellement bon, Il nous aime tant et d’ailleurs Jésus nous a déjà gagné le salut alors vivons comme nous l’entendons, selon nos règles… »

Je demande les référence de cet évangile de quatre sous.

Nous somme spirituellement voués à l’Éternité soit !

Mais de notre choix dépend notre demeure éternelle : Cette destination dernière c’est chaque jour que nous la construisons.

Nous devons nous entraider car l’amour du prochain compte pour beaucoup pour notre propre salut car sans la charité nous ne serons que des handicapés de l’affectif, des égocentriques égoïstes.

Mais induire l’autre en erreur parce que sans aucun effort personnel pour connaître la Loi qui régit notre destinée, nous considérons pouvoir nous ériger en personne ressource. Cela frise la méconnaissance du péché partagé et aggravé par l’incitation de l’autre à pécher, surtout quand comme en la matière lui désire être éclairé et non qu’on l’enferme dans son état de péché.

Nous somme tous pécheurs soit ! Mais nous devons solliciter chaque instant la Grâce pour parvenir, avec l’aide Divine, à combattre en nous le péché qui pareille à la lèpre ronge notre âme si nous n’y prenons pas garde.

J’aurai l’occasion d’y revenir, là je souhaite simplement que nous référions à ce que nous dit le Seigneur en ce jour.

Moïse disait au peuple d’Israël : « Les commandements que je vous donne, mettez-les dans votre cœur, dans votre âme. Attachez-les à votre poignet comme un signe, fixez-les comme une marque sur votre front.

Aujourd'hui je vous donne le choix entre la bénédiction et la malédiction :

bénédiction si vous écoutez les commandements du Seigneur votre Dieu, que je vous donne aujourd'hui ;

malédiction si vous n'écoutez pas les commandements du Seigneur votre Dieu, si vous abandonnez le chemin que je vous prescris aujourd'hui, pour suivre d'autres dieux que vous ne connaissez pas.


Veillez à mettre en pratique les décrets et les commandements que je vous présente aujourd'hui. Livre du Deutéronome 11,18.26-28.32.

 

Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 3,21-25.28.

Frères, tous les hommes sont dominés par le péché ; la loi de Moïse, elle, servait seulement à faire connaître le péché. Mais aujourd’hui, indépendamment de la Loi, Dieu a manifesté sa justice qui nous sauve : la Loi et les prophètes en sont déjà témoins.

Et cette justice de Dieu, donnée par la foi en Jésus Christ, elle est pour tous ceux qui croient. En effet, il n'y a pas de différence :  

tous les hommes sont pécheurs, ils sont tous privés de la gloire de Dieu, lui qui leur donne d'être des justes par sa seule grâce, en vertu de la rédemption accomplie dans le Christ Jésus.

Car Dieu a exposé le Christ sur la croix afin que, par l'offrande de son sang, il soit le pardon pour ceux qui croient en lui. Ainsi Dieu voulait manifester sa justice : lui qui, au temps de sa patience, effaçait déjà les péchés d'autrefois,

En effet, nous estimons que l'homme devient juste par la foi, indépendamment des actes prescrits par la loi de Moïse.

   

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 7,21-27.

Comme les disciples s'étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Il ne suffit pas de me dire : 'Seigneur, Seigneur !', pour entrer dans le Royaume des cieux ; mais il faut faire la volonté de mon Père qui est aux cieux.

 

Ce jour-là, beaucoup me diront : 'Seigneur, Seigneur, n'est-ce pas en ton nom que nous avons été prophètes, en ton nom que nous avons chassé les démons, en ton nom que nous avons fait beaucoup de miracles ? '

 

Alors je leur déclarerai : « Je ne vous ai jamais connus. Écartez-vous de moi, vous qui faites le mal ! »

 

Tout homme qui écoute ce que je vous dis là et le met en pratique est comparable à un homme prévoyant qui a bâti sa maison sur le roc.

La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, la tempête a soufflé et s'est abattue sur cette maison ; la maison ne s'est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc.

 

Et tout homme qui écoute ce que je vous dis là sans le mettre en pratique est comparable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable.

La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, la tempête a soufflé, elle a secoué cette maison ; la maison s'est écroulée, et son écroulement a été complet. »

 

Publié dans Mots du blogueur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> sans lAmour nous ne serons que des handicapés de l’affectif, des égocentriques égoïstes.<br /> Cest tres vrai.<br /> Cette phrase me fait penser à mathieu 19 (ceux qui se rendent de leur propre chef eunuques,et qui ne tiennent donc pas compte des commandements de Dieu )<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> bonsoir oui je le maintiens nous sommes libres d'agir ou non selon la Loi de Dieu.Oui nous sommes aimés de Dieu. Que chacun aille son chemin et que chacun soit libre de suivre ou non les<br /> commandements de Dieu. Jésus a tout dit,tout expliqué. Et chacun est libre. Je me demande vraiment où est le problème. Le problème commence quand je juge l'autre et décide à sa place.Ma liberté est<br /> de suivre ou non Jésus.Pourquoi s'occupper des autres? Ils sont libres autant que je le suis. Blandine<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Blandine,<br /> <br /> <br /> La plus grande vérité sur l’Amour de Dieu en effet c’est que chacun de nous est<br /> libre de ses choix. Dieu n’a pas cherché et ne cherche pas à faire de nous des robots, ce qu’Il aurait été libre de décider, mais<br /> désireux d’une relation d’amour avec l’homme, Dieu n’oblige nullement ses enfants à Le choisir. S’Il l’eusse fait, le Royaume du Ciel n’aurait été qu’un royaume<br /> d’esclaves.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Personne n’est donc contraint à faire le choix de Dieu, mais ceux qui s’y décident doivent y travailler dès maintenant. Ce blog<br /> est à destination justement de ce public, donc les conseils qui y sont prodigués vont en ce sens.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Contrairement à ce qui se passe dans le monde, le cheminement spirituel<br /> Chrétien est basé sur un travail sur soi en vue de cette destination finale et cela inclus l’entraide fraternelle. Nos conceptions chrétiennes, différant de celles du monde, aussi<br /> quand un Chrétien de surcroit Catholique expose son problème sur ce blog, c’est dans le but d’avoir un éclairage chrétien et non pour avoir une réponse du<br /> monde.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Dans le cadre de sa liberté, ce blog tient à sa vocation et n’entend<br /> nullement y voir des conseils antichrétiens y être prodigués. Je<br /> pense qu’il est compréhensible que nul ne peut imposer son choix aux autres, aussi quand on vient sur un blog Chrétien Catholique qui l’affirme clairement on s’y conforme.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Il m’arrive d’aller ça et là sur le net et de ne pas être d’accord avec ce que je<br /> vois ou lis, mais je m’interdis à vouloir m’interférer n’étant pas en phase avec la catégorie du blog en question.<br /> <br /> <br /> Puis-je en tombant sur un blog satanique m’insurger de ce que j’y lis ? Cela<br /> me semble absurde de vouloir partager leur point de vue. Je me contente de constater nos divergences et leur stratégie toute en dentelle, mais n’essaie jamais de vouloir imposer ma conception qui<br /> ne peut convenir compte tenu de la nature du blog.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Je conçois que sur le blog certaines remarques à propos d’un sujet donné peuvent<br /> être admissibles, mais quand un Chrétiens s’adresse à ses paires sur un point saillant de la foi, il ne peut être question de faire du<br /> libertinage. La liberté de chacun s’arrête là où commence celle de l’autre. Appliquez alors votre règle : Pourquoi s'occuper des autres et laissez ceux à qui cela s’adresse le faire.<br /> <br /> <br /> <br />