Messages à JNSR : Hosanna, Jérusalem ! - 11 Janvier 2007

Publié le par monSeigneur et monDieu

Hosanna, Jérusalem !

*******

11 Janvier 2007

 

   JÉSUS :            

         A la Mort de JÉSUS sur la Croix, le Voile du Temple se déchira pour dire :

           voici votre Dieu sur Sa Croix ! Plus rien n’est caché, plus rien ne doit rester occulté.

         Voici votre Dieu qui vous donne Sa Vie. Peuple ingrat, regarde Celui qui meurt pour toi.

         Il n’y a plus de secret, plus d’obscurité. Le ciel a pris toute la noirceur de la Terre. Les éclairs percent les ténèbres. La terre tremble et ils n’ont pas compris que Je veux les conduire vers la Liberté.

         Je suis le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, Celui qui vous a sauvés de l’esclavage, fait sortir d’Égypte avec Moïse, et traverser la mer pour rejoindre le Pays que Je vous ai donné, Canaan.

         En ces temps, la disgrâce frappe la Terre entière. L’homme est toujours dans l’obscurité à cause d’un seul Peuple qui a pris le deuil comme si J’étais mort. Or Je ne suis pas mort, mais bien en Vie. Et ce Peuple qui M’a couronné, c’est Mon Église.

Par elle, Je reviens sauver Ma Terre.

         Car si Ma Couronne fut d’Épines, la Terre entière porte encore la Couronne d’Épines de son Roi, car Je suis Roi du Ciel et de la Terre. La disgrâce de la Terre a commencé ce Jour où le Monde s’est couvert d’opprobre. Le Ciel S’est ouvert aux âmes repenties, mais la Terre s’est fermée à cause du péché contre l’Esprit Saint. On a occulté le Nom du Sauveur de l’Humanité entière, le Nom même du Créateur par qui tout a été fait, le Nom du Dieu Vivant qui vient de donner Sa Vie sur Sa Croix d’Amour, le Nom de Dieu fait homme, iHShWH, Yeshoua.

Il est temps que le Repentir devienne mondial.

Comme il a déjà été demandé à l’Église de France

par Dieu Lui-même à Dozulé

         Tout s’est fermé de toutes parts dans ce monde qui va mourir d’asphyxie, car la vie est étouffée. Vous errez et vous ne voyez plus sans Moi car Je suis la Vie, le Chemin et la Vérité.

         J’ai frappé à la porte de Mon Église qui ne m’a pas répondu parce que, encore, elle ne M’a pas reconnu. Pour ne pas Me voir en Vérité, elle veut vivre sous ce voile.

         Vous n’avez même pas d’Amour pour vos enfants. Vous laissez mourir votre Terre.

Je suis l’Amour, le Pivot du monde entier qui perd son équilibre.

            Enfants de tous Pays, c’est par Mon Église que Je viens donner Vie au Monde. Comme pour les premiers Chrétiens, Je viens préparer Mes enfants à Me suivre. Vous devez vous reconnaître frères entre vous. L’Hosanna doit venir du Pays où fut élevée Ma Sainte Croix d’Amour : Jérusalem.

Je vous guiderai jusqu’à ce que Ma Croix devienne, pour toute la Terre,

la Croix du Triomphe de Dieu,

Ma Sainte Croix Glorieuse,

celle qui annonce sur Sa Terre entière

le Retour en Gloire du Fils de l’Homme.

iHShWH,  Yeshoua.

 

JÉSUS Christ, Fils de Dieu

et Dieu Lui-même.

  

 

Note : par deux fois, JNSR écrit iHShWH, au lieu de YHShWH qui se lit phonétiquement Yeshoua et se traduit en français par Sauveur ou Jésus qui en est la forme latine francisée.

            Le Nom de Dieu en hébreu est, phonétiquement, Yahvé et s’écrit avec les lettres Yod, He, Waw, He, soit YHWH, le Tétragramme sacré qui s’écrit avec 4 lettres dont 2 (He -> H) sont identiques. Et l’on voit Se manifester, dans le Nom, Dieu en Trois Personnes indissociables, représentées par 3 lettres : Y (Yod) iden-tifiant le Père, H (He) qui identifie l’Esprit d’Amour du Père vers le Fils W (Waw), et de nouveau H (He) identifiant l’Esprit d’Amour du Fils vers le Père : YHWH

            Et quand on écrit, au centre de ce Tétragramme, la lettre Sh (Shine) qui est la nature humaine du Fils Glorifié, on a le Nom de Jésus : Sauveur YHShWH , qui se lit phonétiquement Yeshoua en hébreu.

            Quand JÉSUS dit : « Je suis dans le Père et le Père est en Moi », cela se manifeste également dans le Nom de Dieu, Un et Trine (YHWH) et dans le Nom du Sauveur (YHShWH). Quant à la signification théologique du i que JNSR a écrit à la place du Y, c’est le Père spirituel de JNSR qui nous le dit :

            Le i c’est la signification du Père Éternel Créateur de toute la Création vivante et universelle et le point sur le i, c’est la signification de l’Esprit de Sagesse et de l’Amour Créateur.

         Sur sa chasuble romaine et pendant des siècles, le Prêtre célébrant a porté le monogramme de Jésus, IHS, couronné de la Croix.

 

Publié dans Messages JNSR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article